Ben Barka mokhtar

  • Les élections de 1980 ont porté Ronald Reagan à la Maison Blanche et révélé que l'Amérique avait viré à droite. À cette occasion, la Nouvelle Droite américaine a fait son entrée sur la scène politique. Il s'agit d'une coalition à la fois vaste et variée regroupant des hommes politiques, des prédicateurs, des journalistes, des intellectuels, des économistes, mais aussi des survivalistes paranoïaques. La nouveauté de la Nouvelle Droite réside aussi bien dans son idéologie, plus axée sur les valeurs morales et sociales traditionnelles, que dans sa stratégie, plus conquérante. Et depuis 1980, la Nouvelle Droite n'a pas cessé de défrayer la chronique. Ses extrémistes assassinent des médecins et du personnel hospitalier et saccagent les cliniques qui pratiquent l'avortement. Le 19 avril 1995, des membres de milices paramilitaires, proches de la Nouvelle Droite, ont fait sauter un bâtiment fédéral à Oklahoma Cité : bilan 167 morts. Pour la première fois depuis une quarantaine d'années, les élections législatives de 1994 ont donné aux Républicains la majorité au Sénat et à la Chambre des Représentants. Une question cruciale se pose : les États-Unis avaient échappé à Goldwater en 1964, échapperont-ils en 1996 au tandem Gingrich-Dole ? Pour comprendre cette nébuleuse qu'est la Nouvelle Droite, la teneur de son discours, la portée de ses actions et ses perspectives d'avenir, une analyse s'impose. C'est l'objectif de ce livre.

  • Lors de sa campagne présidentielle de 2008, Barack Obama avait présenté au peuple américain un programme politique visant le rétablissement de l'économie et de l'image des États-Unis dans le monde. A-t-il honoré ses promesses ? L'auteur de cet ouvrage dresse le bilan du premier mandat (2008-2012) du 44ème président des États-Unis et propose une analyse rigoureuse des grandes lignes de la politique que l'administration démocrate entend mener dans les prochaines années.

  • Depuis le début du XXIe siècle, divers événements ont pu mettre en cause la place des pratiques et des institutions religieuses dans les sociétés démocratiques. Cet ouvrage interroge les notions de laïcité et de religion, leurs rapports avec les institutions politiques ou spirituelles depuis le Moyen Âge. Les notions de cohabitation et de coexistence sont également abordées, en prêtant une attention particulière aux arguments et aux contextes
    qui rendent possibles ces rencontres ou qui, au contraire, provoquent des confrontations.

empty