Bernard Perron

  • Figures de violence

    , ,

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Depuis les attentats du 11 septembre 2001, la violence n'a plus pour seul témoin le protagoniste présent au moment des faits. Elle a désormais pour contemporaine une société de lecteurs, de spectateurs, de joueurs et d'internautes. Cet ouvrage souhaite précisément interroger l'apport des différentes pratiques médiatiques dans le processus de transmission de la violence et témoigner de la constante transfiguration de ses contours émotionnels, dont les fictions culturelles, sociales ou politiques tirent parfois profit.

  • Les Zombies

    , ,

    • Les presses de l'université de montréal
    • 18 Février 2015

    Qu'est-ce qu'un zombie ? Un « paradoxe ambulant » précédé d'une odeur nauséabonde, selon certains ; un « héros culturel de l'ère néobaroque », selon d'autres. Parfois comique, le plus souvent terrifiant, cet être putride possède un insatiable appétit pour la chair fraîche et, occasionnellement, le sexe.

    Le monstre a envahi depuis longtemps la culture populaire : cinéma, bande dessinée, télévision, littérature et jeux vidéo regorgent de sa répugnante présence, qui commence aussi à infester le monde universitaire. À preuve, ce livre où des spécialistes de diverses disciplines se penchent sur le phénomène des morts-vivants, et posent des hypothèses pour mieux comprendre leur incroyable vitalité dans la psyché collective.

    Bernard Perron est professeur titulaire au Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques de l'Université de Montréal.
    Antonio Dominguez Leiva et Samuel Archibald sont tous deux professeurs au Département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal.

  • Le dossier de ce numéro de la revue Cinémas vise à mettre en lumière l'évolution des pratiques du montage au cinéma, en évaluant l'impact des technologies sur les modes de segmentation, de fragmentation et d'assemblage des films dans des moments-clés de l'histoire du cinéma, de la télévision et du jeu vidéo et en soulignant les expérimentations et innovations. L'enchaînement des plans d'un film a déjà fait l'objet de travaux théoriques qui ont été déterminants pour la fondation des études cinématographiques, mais il est crucial d'en repenser aujourd'hui les modalités à l'aune des méthodes et des modèles récemment développés au sein de la discipline et des études télévisuelles et des études du jeu vidéo. Avec l'émergence du numérique, et la dématérialisation des supports, la réflexion scientifique sur le montage se trouve ébranlée par l'apparition d'une dialectique qui force à en redéfinir les présupposés et à en changer les problématiques, bref à en réorganiser purement et simplement tout le cadre conceptuel.

empty