Bernard Baudoin

  • Les liens biologiques, vibratoires et moraux qui relient l'homme à l'animal sont l'objet d'une reconnaissance internationale depuis fort longtemps. Ce qui est moins connu, de plus en plus étudié par les spécialistes et les scientifiques, c'est une évidente dynamique de partage et d'entraide entre les hommes et les animaux, qui prend souvent des formes inattendues mais qui se révèle être d'une flagrante efficacité.Au-delà des complicités quotidiennes avec nos animaux de compagnie, les thérapies assistées par l'animal, encadrées par des professionnels, contribuent à soulager les souffrances humaines dans de très nombreuses occasions, avec des résultats souvent spectaculaires. Les liens indéfectibles qu'ils parviennent à instaurer avec nous et les aptitudes curatives de ces assistants-thérapeutes, finalement si proches, nous permettent ainsi, sur la voie de la guérison, d'entreprendre un réel cheminement intérieur pour mieux vivre nos pathologies au quotidien.

  • La vie du moine Thich Nhât Hanh témoigne de la puissance de la paix. Né au Viêtnam en 1926, il assiste à l'embrasement de son pays et aux guerres qui le ravagent. Moine à 16 ans, ce grand maître zen ne dissocie pas l'action politique et sociale de la pratique spirituelle. Mettant en valeur l'enseignement des maîtres, il s'élève pourtant contre les pesanteurs de la tradition et y apporte de profonds changements. Sa compassion dépasse toute vue partisane, son regard englobe et ne sépare jamais. Sa conception de la " pleine conscience " s'applique aussi bien aux tâches les plus humbles qu'à sa conception politique du monde. Une vision selon laquelle nous sommes liés aux autres hommes, mais aussi à la nature. Cette première biographie du maître révèle la richesse de son parcours : son engagement contre la guerre du Viêtnam, son amitié avec Martin Luther King, son combat pacifique en faveur des boat-people ou sa main tendue aux vétérans américains, mais aussi la vigueur de son legs spirituel.

empty