Littérature générale

  • 'Sur la grand-place où finit le mois d'août où les cafés ont sorti leurs terrasses nous arrivons soin du hasard sans doute soin de ne pas revenir sur nos traces les cocktails qu'on y boit sitôt la nuit ont chacun sa lueur phosphorescente ma tequila sunrise (or c'est minuit) ta marie brizard, l'heure est si pressante qu'on aimerait s'en remettre au hasard t'es qui là ? moi l'os d'un mari brisé recyclé dans un film un peu bizarre et toi la star aux liqueurs anisées qui volontiers s'allume à l'aventure entre les figurants et les tentures.' Sous la plume de Bertrand Degott, le vers rimé file en liberté. Tantôt élégiaque, tantôt triviale, sa poésie entrecroise singulièrement humour et mélancolie.

empty