Céline Mansencal

  • Les études de cas proposées en DCG et DSCG s'inscrivent dans l'esprit de la réforme. Ce sont des mises en situation  concrètes et progressives, tirées de cas réels, invitant l'étudiant à  réinvestir les savoirs acquis  dans le cours (en présentiel ou dans un manuel si candidat libre)  : compétences testées, points de méthodologie et conseils des examinateurs, pistes de corrigés intégrant des rappels du cours, nombreux schémas et tableaux de synthèse.
    Les matières suivent le découpage de l'enseignement dans les lycées (l'essentiel des prépas), soit 3 à 5  UE par ouvrage (un ouvrage = une année). Pour chaque UE, 3 à 5  sujets types d'examen (même forme qu'à l'épreuve  : barème, durée...) sont proposés, soit 15 à 20 pour chaque titre.

  • Les études de cas proposées en DCG et DSCG s'inscrivent dans l'esprit de la réforme. Ce sont des mises en situation  concrètes et progressives, tirées de cas réels, invitant l'étudiant à  réinvestir les savoirs acquis  dans le cours (en présentiel ou dans un manuel si candidat libre) : compétences testées, points de méthodologie et conseils des examinateurs, pistes de corrigés intégrant des rappels du cours, nombreux schémas et tableaux de synthèse.
    Quinze sujets inédits sont proposés pour chaque titre de DSCG.
     

empty