Camil Moisa

  • Voici le début d'une histoire, réalisée par un alter ego de son auteur. Narrateur et personnage, il remonte à son passé à travers quelques épisodes, consommés avant ou après la chute du communisme roumain, pour en extraire une seule chose : le côté irréel de ces évènements, qu'il cherche toujours à saisir, peu importe la nature de celui-ci.

  • Voici le récit d'un adolescent vivant dans le régime totolitaire roumain des années 80. Alors qu'il était peu à peu en train de sombrer dans une dépression, le héros du récit tente de reconquérir son ancien équilibre psychique en se projetant dans ses souvenirs et ce qui va l'aider à s'en sortir, ce sont les événements qui changent la grande histoire, au moment où la révolution communiste éclate, il se trouve dans sa ville natale, témoin de la chute du régime totalitaire.

  • Récits, poèmes, chroniques, et deux dossiers : une suite yiddish, sur quatre poètes juifs marquants du XXe siècle traduits par Chantal Ringuet et Pierre Anctil et un « Laboratoire de l'écrivain » sur le thème de la lumière sont au menu de l'édition d'automne de la revue Les écrits. Le laboratoire ici présenté est un événement littéraire conçu et piloté par Valérie Carreau et France Mongeau où Jennifer Tremblay, Catherine Mavrikakis, Mathieu Leroux, Katia Belkhodja, Christian Guay-Poliquin et Jean-Marc Desgent se sont retrouvés le temps d'une journée d'écriture c'est-à-dire d'une expérience d'écriture au sens d'épreuve, d'expérimentation. Du côté des récits, lisez Catherine Mavrikakis, François Thibaux et Camil Moisa. Du côté poésie, lisez Michaël Trahan, Claudine Dugué, Vincent Lambert, Maxime Cayer et Émile S. Labrie. Le numéro est illustré par les peintures d'Alexandre Masino.

empty