Christian Huyghe

  • Grassland produces feed for livestock, improves soil fertility and structure, protects water resources and may contribute to climate change mitigation through carbon storage and to biodiversity preservation. It simultaneously maintains sustainable economic outputs for farmers and provides ecosystem services. Turf similarly c- siderably contributes to our environment by adding beauty to our surroundings, providing a safe playing surface for sports and recreation. The species diversity present in most grasslands and turfs is a functional div- sity contributing to the previously mentioned agronomic and environmental bene?ts. The species belong to different functional groups and the adequate species com- sition may maximise the agronomic performance through a higher production and a better quality and the environmental bene?ts through symbiotic nitrogen ?xation or sources of pollen and nectar to pollinators. In a given grassland or turf, the genetic diversity available in each variety contributes to this economic and environmental performance, but also to the stability of these performances including the stability of the resistance against pathogens and pests. Natural grasslands share many species with the sown swards. They may be regarded as favourable sites for in situ preservation of genetic diversity as well as valuable sources of diversity for breeding.

  • Cet ouvrage présente le contexte, les résultats et les perspectives du Programme d'Investissements d'Avenir français « AKER - Betterave 2020, l'innovation compétitive ». L'objectif de ce programme est d'améliorer la compétitivité de la betterave sucrière en doublant le rythme de croissance annuelle du rendement en sucre par hectare de la betterave.

  • « Sugar beet - A competitive innovation » is a collective work which provides the context, the results and the perspectives of the `Investments for the Future Programme'. AKER aims to improve the competitiveness of sugar beet by 2020 by doubling the annual growth rate of its sugar yield per hectare.

  • Les CEPP, qu'est-ce que c'est ? D'ici 2021, le ministère de l'Agriculture délivrera des certificats d'économie des produits phytopharmaceutiques aux entreprises qui proposent une gamme de services et de conseils permettant aux agriculteurs de réduire de 20 % la quantité de produits phytopharmaceutiques utilisée par rapport à son niveau moyen de la période 2011-2015. Grâce à ces actions vertueuses, proposées par tous les acteurs de la R&D agricole et qualifiées par une commission indépendante, les activités des distributeurs et du conseil agricole vont soutenir les efforts des agriculteurs pour la réduction de l'usage et de l'impact des produits phytopharmaceutiques, en favorisant les pratiques nouvelles, faciles à mettre en oeuvre et favorables au bilan économique. Les produits phytopharmaceutiques en France : Innovation Services Effets négatifs Le plan Ecophyto : Principes Mesures Indicateurs NODU et IFT Objectifs L'insertion des CEPP dans la réglementation française et européenne de l'Acta, tête de réseau des Instituts Techniques Agricoles. Les paramètres du dispositif : Acteurs Obligation Certificats Les indicateurs Les actions standardisées : Fiches-actions La plateforme-web

  • Que savons-nous des apports et du potentiel des légumineuses vis-à-vis de la durabilité des systèmes agricoles et alimentaires ? Comment les utiliser pour réduire les dommages et maximiser les bénéfices sur l´environnement, l´agriculture et l´homme ? Si l´on souhaite exploiter leurs atouts, il est indispensable de mieux cerner leurs spécificités et d´analyser les freins à leur développement pour mobiliser les leviers les plus efficaces.
    Qu´elles soient fourragères ou à graines, les légumineuses sont les seules cultures capables d´utiliser l´azote présent dans l´air pour fabriquer leurs propres protéines, sans avoir besoin d´apports d´engrais azotés. Cette spécificité, due à une symbiose naturelle, doit engendrer une gestion adaptée de l´ensemble du système de culture pour bénéficier de tous les avantages de ce processus biologique. Plusieurs flux polluants pour l´environnement se trouvent ainsi fortement réduits par rapport aux autres voies d'entrée de l'azote dans le système agricole. L´introduction des légumineuses contribue également à la diversification des systèmes de cultures, qui favorise la biodiversité des écosystèmes et la réduction de l'usage de phytosanitaires. De plus, les différents produits de ces cultures utilisés pour l´alimentation des animaux et des hommes peuvent avoir des effets positifs sur leur nutrition et leur santé.
    Fruit d´une sollicitation du comité N,P,C, et d´un collectif d´une soixantaine d´experts, cet ouvrage est une référence sur les légumineuses, centrée sur l´Europe dans le contexte actuel. Il couvre différentes échelles d´analyse, de la plante au territoire, de l´agriculteur au consommateur, de la production à l'environnement. Outil de réflexion sur les sources protéiques, la gestion de l´azote en France et la relation entre légumineuses et durabilité, cet ouvrage souligne également les besoins de connaissances et d´innovations.

  • Cet ouvrage répond aux questions essentielles que se posent les éleveurs et ceux qui les conseillent en matière d´alimentation des ruminants. Il permet d´élaborer des stratégies fourragères dans les exploitations d´élevage bovin, mais aussi dans les élevages d´autres ruminants en fonction des objectifs professionnels à atteindre(qualité, rendement, rentabilité...).

    Il dresse un panorama des prairies et des systèmes fourragers dans l´ensemble des productions françaises, présente en détail les principales espèces fourragères utilisées dans les prairies temporaires et artificielles, et décrit la structure, la production, et la valeur alimentaire des prairies permanentes. Enfin, il expose les bases physiologiques et biochimiques de la valeur alimentaire des fourrages.

    Ces analyses détaillées servent à mieux maîtriser les différents modes d´exploitation de la ressource fourragère : pâturage, ensilage et conservation par voie sèche. Les modes sont présentés en détail, en donnant, en particulier, les clés pour optimiser leur mise en oeuvre au service de la performance économique et environnementale des exploitations d´élevage.

  • Conduit et financé par le projet européen Multisward, ce livre électronique en accès libre fait un état des lieux des prairies et cultures fourragères dans toute l´Europe en les resituant dans le système de production où elles sont intégrées, et en étudiant les déterminants techniques, économiques et réglementaires des évolutions passées et présentes. Abondamment illustré de cartes, il comporte également de nombreux cas concrets dans l´ensemble des régions européennes, témoignages d'agriculteurs et interviews d´acteurs clés.

  • Grasslands are among the largest ecosystems in the world and consequently are of great importance to mankind. The genotypes of the species which are the main components of the grasslands have great influence on total outcome and successful utilization of grasslands. Therefore fodder crops and turf swards should be constantly improved to follow modern trends in agriculture production and landscape architecture. The wide range of breeding programs for forage and amenity species, as well as new breeding methods and techniques, is rapidly expanding the boundaries and is making it possible to achieve outstanding breeding results. This book includes papers presented at the 30th EUCARPIA Fodder Crops and Amenity Grasses Section Meeting. The challenging title of the book focuses on breeding of quantitative traits, which directly impact the profitability and sustainability of grasslands and fodder crops production, as well as on multidisciplinary approach in grassland research and utilisation. Included papers offer a unique collection of ideas and breakthroughs in the fields of fodder crops and amenity grasses breeding and genetics, as well as in the creative and innovative application of new tools in practical breeding.

  • This book focuses on innovation in the agri-food system and the new paradigm drawn by bioeconomic approaches and principles. It draws on contributions presented during the 29th EURAGRI annual conference held in Luxemburg (September 2015) as well as on other workshops organised as part of EURAGRI. EURAGRI is an informal gathering of EU research and higher education organisations and ministries interested in agri-food research. It works as a platform of exchange and discussion on topics of common interest pertaining to the organisation, orientation and outlook of agri-food research in Europe in connection with global changes.

  • The future of grassland farming in Europe is in the hands of young farmers. For this reason, the European project Inno4Grass created a syllabus on practical grassland management for current and future generations of grassland farmers and advisors.

empty