Littérature générale

  • Culte du terrain et de la proximité, hyper-réactivité à l´événement, mise en scène de soi... : les façons de faire de la politique ont profondément changé en quelques décennies. Sous l´infl uence toujours plus forte des médias et de la logique présidentielle, le champ politique apparaît de plus en plus comme affrontement entre des personnalités. Celles-ci s´émancipent volontiers des rôles institutionnels et des partis politiques pour privilégier le jeu médiatique et mettre en avant un style individuel qui ne craint plus la singularité. Ainsi le capital de visibilité tend-il à concurrencer le capital politique traditionnel : est-il plus important d´avoir sa marionnette aux Guignols de l´Info ou de présider un groupe parlementaire ?Cet essai a pour objectif d´établir le lien entre personnalisation de la vie politique et individualisation du champ politique. L´auteur revient sur les événements récents : présidence Sarkozy, élection de 2012, victoire de François Hollande et premiers pas du gouvernement Ayrault... Mais il s´efforce également de mettre en perspective, sur plusieurs décennies, les transformations constatées, en particulier l´avènement de personnalités jouant moins de leur exemplarité que de leur singularité. L´individu, longtemps suspect dans le champ politique, y est désormais souverain.

empty