Sciences humaines & sociales

  • Le travail social tente de remédier à la rupture du lien social, en particulier auprès de populations de jeunes dits en difficulté. Or, ses missions sont largement contradictoires : aider, soigner, former mais, en même temps, contraindre, surveiller, évaluer. Mais surtout, l'énorme production de paroles et d'écrits qu'il engendre avec/sur ses clients en conversations, entretiens, réunions, ou rapports apparaît remarquable ! De bilans en synthèses, de projets en contrats, c'est ce réseau de discours qui traite le jeune et de lui. Dans ces conditions, les travailleurs sociaux doivent disposer d'outils d'observation et d'évaluation de leurs propres actes de parole. Depuis plus de vingt ans en Amérique du nord, puis en Europe, ethnologues, sociologues, linguistes, philosophes du langage et psychologues sociaux étudient de telles pratiques. La démarche pragmatique présentée ici, évalue théoriquement et met en relation concrète dans l'analyse des discours, les principaux courants : psychologie sociale interactionniste, ethnométhodologie et philosophie du langage.

empty