Colman

  • Diane Forest, la seule botaniste au monde à bien connaître les marsupilamis, part protéger le plus vieux cactus du monde : El Viejo Milagroso. Le souci pour ce « vieux miraculeux » qui est censé exaucer les voeux, c'est que juste à côté, en plein milieu du désert, a poussé une ville faite de casinos et de machistes : Bingo. Détestables à tous niveaux, ils prennent en grippe Diane dès son arrivée en ces terres misogynes. Et lorsque la police se rend compte qu'une petite marsupilamie a fait le voyage avec elle, son périple tourne au drame... Détenue en garde à vue puis emprisonnée dans une prison haute sécurité pour femmes (où elles n'ont pour distraction que le matériel ménager que mettent à disposition les gardiens...), elle réussira à s'évader et tentera de retrouver Bibi avant qu'il ne lui arrive malheur dans El Radiator del Diablo, ce terrible désert. Mais de l'autre côté de la Palombie, la mère marsupilamie semble se douter de quelque chose...

  • Monsieur Xing Yun est un citoyen chinois ordinaire, menant une vie ordinaire dans une ville ordinaire... Or, depuis le jour de sa naissance, le malheureux est accablé d'une terrible malédiction : il est l'homme le plus malchanceux du monde ! Ayant testé, sans succès, d'innombrables talismans, amulettes, grigris et autres porte-bonheurs, et abandonnant tout espoir face à la fatalité, l'infortuné monsieur Xing Yun s'est retiré dans un monastère ordinaire où un vénérable moine lui confie un secret extraordinaire : "Il existerait, cachée quelque part de l'autre côté du monde au plus profond d'une impénétrable jungle, une créature jaune tachetée de noir dont les poils seraient la plus efficace source de chance promise à leur heureux propriétaire." Fort de cette révélation inespérée, monsieur Xing Yun prend une décision : à partir de ce jour, aucun obstacle ne pourra le détourner de sa quête extraordinairement obstinée, trouver un honorable marsupilami pour lui arracher quelques-uns de ces précieux poils, synonymes d'une chance peu ordinaire ! De la Chine à la Palombie se prépare dès lors une rencontre mémorable entre l'homme et la légende, entre la chance et l'infortune, entre les deux forces contraires du destin.

  • Par une matinée glacée de février 1955, le manoir de Knightgrave devient la propriété du marquis Di Magglio, un mystérieux et richissime acquéreur que nul n'a jamais vu. Et pour cause : sous le patronyme du marquis Di Magglio se cache en réalité le non moins mystérieux M. Choc, empereur du crime, aussi redouté qu'insaisissable. À quel plan retors songe-t-il, en achetant cette propriété ? Quelle machination est-il en train de mettre en place ? À moins qu'il ne soit en train d'accomplir un voeu connu de lui seul ? et dont nous allons découvrir, par un habile jeu de flash-back, les tenants et les aboutissants. Car c'est bien dans le passé de M. Choc que ce récit va nous plonger...Présente-t-on encore M. Choc, le terrible et insaisissable adversaire de Tif et Tondu ? Et pourtant, on ne sait rien, ou presque, à son sujet. D'où vient-il ? Quelle a été son enfance ? Quels événements ont infléchi sa destinée ? C'est ce que Stéphane Colman et Éric Maltaite nous proposent de découvrir avec ce récit en deux tomes, qui dévoile les origines d'un des génies du mal les plus fameux de la bande dessinée. Approuvé par Maurice Rosy, le co-créateur de M. Choc, le scénario de Stéphane Colman revisite sans le trahir ce personnage très noir, hanté par son enfance et habité d'un immense désir de vengeance. Un récit d'une grande personnalité, servi par le dessin expressif et incisif d'Éric Maltaite ? qui n'est autre que le fils de Will.

  • Omer Houston, toujours à la recherche de nouvelles merveilles zoologiques, s'émerveille des scènes de la vie sauvage. Pourtant lorsque l'équilibre de la jungle est en danger, l'aide du Marsupilami est utile à quiconque ose s'aventurer au coeur de la nature hostile.

  • "LE GÉNIE EST COMME LE DIAMANT, IL BRILLE DANS L'OMBRE" (Xavier Forneret - poète français, 1809-1884) Qui est cet homme dissimulant son visage sous un heaume de chevalier ? Se venger semble être le but d'une vie qu'il dit ne pas désirer. À quel jeu joue t-il ? "Un jeu dangereux, agent Blind... Un jeu aux règles incertaines." Une enfance broyée dans un Londres sans lendemain. Trahisons, suspicions, abandons, disparitions... Choc incarne-t-il le mal absolu ou est-il l'une des pièces d'un jeu d'échecs où le Roi finit toujours par être Mat. "J'ai lu dans la presse que je ressemble à la nuit. Rien n'a été écrit de plus idiot sur moi. La nuit est remplie de promesses alors que je n'en fais jamais." - (CHOC)

  • L'itinéraire d'un enfant gâché : tel est le sous-titre que l'on pourrait trouver à ce triptyque "Les Fantômes de Knightgrave" consacré au passé de Monsieur Choc, le redoutable vilain créé par Rosy et Will. Que sait-on de l'un des plus fameux et des plus terribles méchants de la bande dessinée franco-belge ? Quels événements le conduisirent à fonder le gang de la Main blanche, à se coiffer de cet imprenable heaume, à régner sans partage sur le monde de la criminalité ? La saga Choc traverse les âges, d'une guerre mondiale à l'autre, et parcourt cinq décennies majeures du XXème siècle afin de retracer une tragique existence : celle d'un homme qui se déshumanise. Furieux, sans concession, brutal, mais aussi vibrant et grave, ce récit n'a rien d'une promenade de santé. En fusionnant les exigences du roman graphique au style de l'École belge, Stéphane Colman et Éric Maltaite inventent ainsi le premier roman dessiné de l'école de Marcinelle et font de Choc un monument inclassable, aussi mémorable que son protagoniste. Aujourd'hui, cette trilogie magistrale touche à sa fin. Un troisième et dernier volet qui clôt une saga multi-récompensée et qui fut, au-delà de l'hommage, une révélation.

  • En plein coeur de la jungle de Palombie, la tribu des Chahutas est en effervescence : le clan des Kouyonés revendique la possession de ses terres ancestrales et engage une lutte pour récupérer ce territoire sacré. Hors de question pour les Chahutas de laisser passer cet affront, d'autant que le Marsupilami est leur champion ! Celui-ci doit cependant se lancer dans un long voyage afin de rencontrer ses congénères en des lieux reculés, inconnus des hommes, où ils pourront célébrer un événement des plus exceptionnels.

    Si vous pensiez tout connaître de la Palombie et de l'existence des marsupilamis, préparez-vous à être surpris ! Ce nouvel album de la célèbre créature tachetée de Franquin explore un pan inédit de son espèce à l'occasion d'un rassemblement extraordinaire.
    Alors chuuut ! Plus un bruit : voici enfin dévoilé pour vous le secret le mieux dissimulé de toute la Palombie...

  • Tout se passe pour le mieux dans la forêt palombienne : les marsupilamis se chamaillent gentiment, les chercheurs les observent, tout ce petit monde vit en joyeuse harmonie. Mais pour combien de temps ? Car deux adolescents, militants de la cause amérindienne, viennent de libérer par maladresse un dangereux démon échappé des ténèbres. Laid et puant comme un monstre mais d'un pouvoir redoutable, Quilzèmhoal n'a qu'un seul but : retrouver et décimer les marsupilamis qui, il y a des siècles, avaient causé sa perte. Inconscients du danger qui les menace, les marsupilamis pourront-ils vaincre une nouvelle fois le démoniaque Quilzèmhoal ? Dans la jungle, personne ne les entendra crier ! Dans cette nouvelle aventure du mythique petit animal né de l'imagination fertile d'André Franquin, Batem et Stéphan Colman entraînent cette fois leurs sautillants héros dans une épopée au croisement entre traditions ancestrales et humour ultra-moderne, dans la pure tradition de la série.

  • Pas évident de survivre dans la jungle palombienne quand on est toute seule pour se débrouiller au milieu des serpents sournois, des oiseaux mauvais coucheurs et des alligators voraces. Sans compter le pire prédateur de tous (et le plus bête) : le braconnier. Biba, jolie petite marsupilamie, en sait quelque chose... Mais elle ignore encore qu'elle est loin d'être seule au monde !

  • Une grosse déception attend les auteurs des aventures du Marsupilami, de retour dans la jungle pour prendre des nouvelles de leur héros : le nid des marsupilamis est fermé, et toute la petite famille, partie pour une destination inconnue !
    Heureusement, les retrouvailles avec les Chahutas sont comme toujours chaleureuses. Face à l'insistance des enfants, les deux auteurs se lancent dans des histoires de plus en plus merveilleuses sur le Marsupilcoatl, qui ravissent tout le village. Pendant ce temps, les marsupilamis arrivent, après un long périple, sur les rives du lac Harum-Bayac. Mais ils ne sont pas seuls au rendez-vous : de Mars le Noir au vieux marsupilami de Baby Prinz, la grande famille des marsupilamis s'est donné rendez-vous pour fêter un événement exceptionnel...

  • Il se murmure qu'une orchidée rarissime pousse au fond de la jungle palombienne... Mais surtout, c'est Le Marsupilami qui suscite une curiosité contagieuse. Un reporter, une botaniste ou une tribu de Payas, chacun a ses raisons de partir sur la piste du Marsupilami...

  • À bord du Santa Calamidad, marsupilami et son ami Hector vont devoir prendre le gouvernail pour partir à la conquête du nouveau monde. Un trésor à trouver, un équipage à diriger ? Pas de problèmes ! Cap sur l'aventure !

  • Le Marsupilami défend et protège toujours sa petite famille contre les agressions étrangères. Alors, lorsque miss Devort décide d'en faire l'attraction principale de son parc animalier, c'est toute la jungle qu'elle se met à dos !

  • Tout le monde rêve de rencontrer le Marsupilami. L'occasion est trop bonne pour le jeune Hector lorsque sa tante super botaniste part explorer la forêt tropicale. Peut-être pourra-t-il y croiser le fameux héros ? Mais les rencontres sont parfois risquées... en Palombie...

  • La saison des amours bat son plein en Palombie ! Les couples se forment, les bourgeons dévoilent leurs fleurs, et même la tribu Chahutas succombe aux douceurs du printemps sur les rives du Rio. Jusqu'à ce que quelques traces laissent penser au retour du Mapinguari, le yéti tropical...

  • La sphère marchande, désormais mondialisée et digitalisée, entre en violente collision avec les politiques de nombreux pays européens. En effet, le néo-libéralisme américain apporte une incontestable croissance économique et une extraordinaire élévation du niveau de vie. Il exige cependant une mobilité parfaite et une individualisation du travail.
    En revanche, les États-providences européens furent bâtis, à l'opposé du néo-libéralisme, sur la stabilité et la solidarité du travail. L'euro lui-même est fondé sur ce même postulat, non encore vérifié, de l'amplification de la mobilité du travail.
    Il pourrait en résulter une conflagration socio-économique dont les premières détonations sont aujourd'hui audibles. Sans une refondation de nos orientations politiques européennes, la rancoeur sociale pourrait gravement s'amplifier.
    Il faut rebâtir l'efficacité stratégique des États européens. S'il existe des périodes politiques, il faut désormais un temps étatique.
    2019, l'année de tous les périls politiques.

  • Des poissons dorés, des algues majestueuses, des créatures exceptionnelles, le lac Tapahpié regorge de merveilles en tous genres. Hector et ses amis les Marsupilamis explorent les eaux sous terraines à la recherche d'un fabuleux trésor... avec à leurs trousses, la terrible miss Devort. L'opération pourrait alors bien prendre l'eau...

  • Alors que la famille Marsupilami a besoin d'un cocktail vitaminé de fruits et d'une brochette de piranhas pour survivre au froid de l'hiver, c'est un bon numéro que le magicien Tékunrateh doit ramener à son producteur. La recette d'un show réussi ? Le Marsupilami ! La chasse est lancée...

  • Et si la crise de 2008 n'avait été que l'annonce de chocs sociétaux titanesques ? Le capitalisme anglo-saxon contribue-t-il à créer une société illibérale dans un monde désordonné ? Comment rendre à l'État son autorité sans qu'il devienne autoritaire ou liberticide ? Quel monde nous prépare la numérisation ? Dans nos sociétés de consommation, reste-t-il une place pour l'idéal et le sens du bien commun ?
    Voici quelques-unes des questions abordées dans ce livre.
    Bruno Colmant est docteur en économie et interpellé par les questions socio-économiques et religieuses.
    Éric de Beukelaer est prêtre catholique, passionné par les enjeux socio-politiques de l'économie. Il y a dix ans, en pleine crise de 2008, leurs chemins se sont croisés. De cette rencontre est né un premier ouvrage, La bourse et la vie.
    Dix ans plus tard, ils nous reviennent avec un livre d'échanges sans concession recueillis par Henri Deleersnijder, auteur et enseignant de la pratique démocratique.

  • En moins de quarante ans, le capitalisme anglo-saxon s'est engouffré dans nos communautés européennes.
    Chaque jour, la mondialisation et la révolution de la d igitalisation amplifient la prédominance de cette sphère marchande.
    Aujourd'hui, les États européens sont écartelés entre des engagements sociaux impayables et des marchés qui leur échappent. Certains États-providence européens ont été financés par l'endettement public alors qu'ils ont désormais perdu leur souveraineté budgétaire et monétaire dans la zone euro.
    Des courants populistes rejettent les dirigeants qui n'ont pas protégé leur population vieillissante contre ces forces de marché. Ces populismes, relayés par les réseaux sociaux et radicalisés par des embrasements politiques, pourraient fissurer le modèle social-­démocrate européen et conduire à des chocs sociaux et politiques d'une envergure désespérante.
    /> Cet essai replace ces évolutions dans la longue histoire du capitalisme et, plus spécifiquement, dans le sillage de la révolution néolibérale des années 1980 dont nous ressentons désormais le ressac social. Il constitue un avertissement avec un message clair : le sauvetage de la tempérance politique européenne doit impérativement passer par la réhabilitation d'États stratèges et par un projet européen stabilisé par de nouveaux équilibres sociaux et fiscaux. Il s'impose désormais de subordonner toute décision politique à l'intérêt général et au bien-être des futures générations dans un esprit de solidarité et dans le respect d'une concertation sociale et écologique.

  • Stéphan Colman et Stephen Desberg font faire ses premiers pas à Billy the Cat dans Le journal de Spirou en 1981. Le premier album, "Dans la peau d'un chat" rencontre immédiatement un vif succès public et critique. Les deux épisodes suivants, "Le destin de Pirmin" et "L'été du secret", confirment le succès de cette bande dessinée hors norme, qui aborde des thèmes plutôt inhabituels pour de la BD jeunesse.

    Avant d'être un chat, en effet, Billy était un petit garçon insupportable, méchant avec ses proches comme avec les animaux. Tué dans un accident de voiture, il se voit refuser l'entrée au paradis, mais une seconde chance lui est accordée : celle de revenir sur terre sous la forme d'un chat pour accomplir mille bonnes actions et enfin, trouver le repos. Devenu un petit chat jaune à rayures noires, il va faire l'apprentissage de l'altruisme et de la bienveillance dans un monde où, s'il se fait de nouveaux amis, il se trouve aussi confronté à de terribles adversaires.
    Imaginé par Stephen Desberg et Stéphan Colman, Billy the Cat combine humour et aventure avec des thématiques graves (la mort, le pardon, la culpabilité, l'expérimentation animale...). La présente intégrale permet de (re)découvrir ces trois premiers récits (période 1981-1994), dont Didier Pasamonik rappelle la genèse et le contexte de création à travers le parcours de Stéphan Colman.

  • À la naissance de Billy the Cat, Stephen Desberg avait pour objectif de créer un univers à la Disney, utilisant des figures animalières pour aborder les sujets qui lui tenaient à coeur : la famille, l'adolescence, l'indépendance. Grâce au trait de Stéphan Colman, Billy, le jeune garçon réincarné en chaton, a très vite conquis son public. Si l'adaptation en dessin animé, contemporaine des albums de cette intégrale, a pu lisser le personnage, ainsi que le prouve le plus classique Saucisse le Terrible, l'ambition des auteurs de traiter des sujets complexes est restée intacte. L'oeil du maître renoue ainsi avec une ambiance inquiétante et Le choix de Billy évoque la découverte de l'amour dans une atmosphère pourtant sanglante. Introduite par un dossier de Didier Pasamonik, cette intégrale réunit les derniers épisodes signés par Colman et Desberg. Billy the Cat continuera ensuite sans eux. Jusqu'au bout, pourtant, ils auront su manier tendresse et exigence dans cette série intelligente et drôle, aujourd'hui classique.

  • On ne présente plus M. Choc, insaisissable et redoutable maître du crime aux plans retors et imprévisibles créé par Will et Rosy. Pourtant, on ne sait presque rien à son sujet. D'où vient-il ? Quels événements ont infléchi sa destinée ? Cette intégrale en noir et blanc des « Fantômes de Knightgrave », qui comprend le triptyque complet - dont le troisième tome inédit - réalisé par Stéphan Colman et Éric Maltaite, dévoile autant qu'elle rend hommage à l'un des plus fameux vilains de la bande dessinée franco-belge.

  • L'euro n'est pas une monnaie spontanée mais l'aboutissement d'un rapport de forces nationales découlant de la réunification allemande. Si les premières années de cette monnaie, introduite en 1999, furent baignées dans un contexte économique favorable, la crise bancaire de 2008 et la banqueroute grecque en dévoilèrent les failles. L 'euro n'est plus porté par un élan politique commun parce que la différence de croissance entre les pays européens s'accroît et que la prospérité n'est plus partagée. L'euro n'a pas apporté suffisamment d'intégration politique et de croissance. Cette monnaie pourrait susciter son propre sabordage si sa gestion n'est pas repensée dans le sens d'une plus grande solidarité financière et d'une compréhension socio-politique accrue des différents États-membres . Plus que jamais, la perpétuation de l'euro repose sur le fragile équilibre de l'axe franco-allemand . Sans sursaut moral et une action politique décisive, un fait politique pourrait conduire à une sécession monétaire ou, pire, déclarer un véritable schisme qui mettrait fin à une des plus stupéfiantes expériences de l'histoire des monnaies. Ce livre, dont le Président Van Rompuy, a commis la contre-préface, transporte un avertissement et un espoir. Auteur : Bruno Colmant est Docteur en Economie Appliquée et membre de l'Académie royale de Belgique. Il enseigne, entre autres, à l'Université Libre de Bruxelles, à l'Université Catholique de Louvain, à Vlerick Business School et à la Luxembourg School of Finance. Il est l'économiste en chef de la banque privée Degroof-Petercam.

empty