Corine Valade

  • Anaïs-Mauricia Bétant naît à Thiers dans une famille de couteliers. Déjà toute jeune, elle se fait remarquer pour sa fougue et son audace. Avide de liberté, elle désire découvrir le monde : elle intègre le milieu du cirque et du spectacle, et devient la première femme à faire des numéros aussi spectaculaires que dangereux, sous le nom de Mauricia de Thiers. Le portrait d'une femme remarquable et aventureuse qui nous fait voyager dans l'univers artistique sur toute la première moitié du XXe siècle.

  • Étudiante, Isabelle est également aide-ménagère auprès de Julien Larbre, un vieil homme malade qui a perdu le goût de la vie. Au fil des semaines, un lien se tisse entre ses deux êtres très différents et Julien lui confie ses souvenirs, du camp d'internement administratif au maquis, et de la paix qu'il a enfin retrouvée, au coeur des jardins ouvriers du fort de l'Est.
    Ce récit de vie qui démarre pendant la Seconde Guerre mondiale agite le passé d'Isabelle, qui commence alors à questionner sa mère et sa grand-mère : elle ne sait pas encore qu'elle va au-devant de lourds secrets...

  • La petite Lili vit chez Gros Monmon, au milieu d'une « marmaille » joyeuse qui s'ébat dans les magnifiques paysages de La Réunion. C'est le lot des enfants dont les parents ne peuvent s'occuper, faute de moyens. Cette existence à la fois libre et démunie convient très bien à la fillette. Sa mère, elle la voit parfois, mais c'est sa grand-mère de substitution qui lui prodigue l'affection dont elle a besoin. Malheureusement, les services sociaux ont d'autres projets pour ces petits Réunionnais, notamment les envoyer en métropole, où ils seront accueillis dans des foyers ou des familles adoptives. Lorsque la fillette apprend qu'elle va être séparée de Gros Monmon, du haut de ses quatre ans, elle ne comprend pas bien où on l'emmène et pour quelle raison... Arrachée à ses racines, que lui restera-t-il de cette petite enfance et de ses souvenirs enfouis mais bien présents ? Peut-être un chant ancestral : « Valet, valet, prête-moi ton fusil... »

  • Infirmière sur le front, Léopoldine se dévoue sans relâche auprès des soldats. Ses parents l'ont promise à Vincent, un bel homme avec une bonne situation, mais trop cynique pour cette femme libre et pétillante. Quand son frère Clément, mobilisé en première ligne, déserte, Léopoldine, malgré ses états de service exemplaires, est accusée de complicité. Sous le chantage de l'état-major, elle accepte alors d'espionner le contingent russe pour le compte de l'armée française. C'est ainsi qu'elle va connaître l'injustice et la douleur, mais aussi l'indépendance et l'amour...

  • L'avenir est tout tracé pour Victoire qui se prépare à devenir une lissière de talent. Mais le destin en décide autrement en la personne de son frère Paul, jeune homme aux émotions instables, qui va commettre l'irréparable envers sa soeur. Son âme blessée, son innocence bafouée, sa confiance brisée par ce frère qu'elle adorait, Victoire s'exile en Algérie pour chercher l'oubli et la liberté. Elle y trouvera une amie, Faïza, un nouveau métier de décoratrice d'intérieur et les troubles d'un pays mis à mal par la colonisation, avant de revenir en France pour enfin accomplir la vie qui lui était promise.

  • Aurélien Simmonet, très jeune provincial en butte à l'autorité paternelle, doit quitter famille et copains pour s'en aller gagner sa vie à Paris. Épris de justice et d'égalité, il est solidaire de bien des causes à ses risques et périls ! Baptisé « héros de la Commune » et recherché pour ses agissements, il ne trouve de répit qu'en la manufacture d'Aubusson, où de nouvelles passions l'attendent.


  • « Un quatrième engin explose, libérant des milliers d'étoiles étincelantes tout aussi éphémères que meurtrières. »

    Blessé au visage pendant la Première Guerre mondiale, Étienne se mure dans la solitude et le silence. Il accepte difficilement d'être hospitalisé alors que la chirurgie faciale n'en est qu'à ses balbutiements. Mais, au coeur du havre de paix que représente le domaine des Gueules Cassées, Étienne côtoie tour à tour Victor, un gamin des tranchées, Gaston, l'instituteur, Marie, l'ouvrière attirante et inaccessible, Clément, le poète, tous pensionnaires du château de Moussy-le-Vieux. Peu à peu, le jeune homme s'apaise et réapprend enfin à sourire...

empty