Diane Bergeron

  • Mathianne aurait bien prolongé l'étreinte, le nez dans la veste de cuir du jeune homme, à respirer cette combinaison d'odeurs de fumée, de cheval et de forêt qui l'a toujours fait soupirer, mais elle recule, mal à l'aise.
    - Oh! ça va, Mathie, ce n'est pas quelques secondes de plus qui vont me contaminer, dit-il en la reprenant contre lui.
    Non, Mathianne le sait: on ne se contamine pas en s'étreignant. Mais un contact avec les liquides corporels, particulièrement les larmes, le fluide le plus traître d'un nanocontaminé, peut détruire une vie et provoquer l'exclusion de la communauté. Pour cette raison, ils ont toujours été prudents. Pourtant, Mathianne s'inquiète de ce qui va au-delà du simple contact, de ce qu'elle ressent pour Zac. Il appartient à Ashna et pour rien au monde elle ne voudrait rendre son amie jalouse. (...) L'amour d'adolescente que Mathianne nourrissait envers le jeune homme s'est transformé en une profonde et solide amitié. Maintenant, elle peut difficilement imaginer Ashna et Zac l'un sans l'autre.

  • Au port de Miami, 20 cadavres sont découverts dans un conteneur en provenance d'Haïti. Le FBI et le Centre de prévention et de contrôle des maladies craignent une attaque bioterroriste. Ceci alors que Steve Garneau et Annie Jobin, deux enquêteurs de la criminelle de Sherbrooke s'apprêtent à passer des vacances bien méritées en Floride. Des vacances qui seront vite gâchées par le cambriolage de leur appartement, la disparition de leur voisin de condo et les manigances d'un mystérieux inspecteur français nommé Tourignon. Au coeur de tous ces évènements se trouve une arme bactériologique mortelle et silencieuse : la bactérie du charbon, mieux connue sous le nom d'anthrax.

  • Le monde entier est tourné vers Vancouver et les Jeux Le monde entier est tourné vers Vancouver et les Jeux olympiques. La ville en liesse est prise d'assaut par les journalistes, les athlètes, les touristes... Même Annie Jobin, l'intrépide policière de la Criminelle de Sherbrooke, n'a pas hésité à quitter son poste pour se joindre à l'équipe de maîtres-chiens chargée d'assurer la sécurité durant les compétitions. En compagnie de sa chienne, spécialisée en détection d'explosifs et d'armes à feu, Annie découvrira bientôt ce qui se cache derrière les anneaux olympiques. Des anneaux qui se resserrent parfois comme des étaux sur les sportifs engagés dans une véritable ruée vers l'or au cours de laquelle certains récoltent des médailles et d'autres... la mort.et d'autres... la mort.

  • Des cadavres sans tête, des chiens qui disparaissent, des policiers qui s'embourbent dans une enquête, tels sont les éléments qui mènent Annie Jobin, une jeune policière, à sa première mission dans la Police criminelle. Le charnier du cimetière de Stancove est la porte d'entrée d'un réseau de souterrains où le professeur Chenevert effectue des expériences étranges dans un laboratoire clandestin. Prisonnière de ce savant fou, Annie y séjournera assez longtemps pour découvrir la nature de ses recherches, pour le moins controversées. Elle sera sauvée in extremis par Donut, un chien pisteur, et son maître, Steve Garneau, un de ses collègues à la Criminelle. Mais loin d'être découragé par son échec, le savant utilisera tous les moyens possibles pour retrouver Annie, son cobaye idéal.

  • Jonathan Blouin, champion québécois de surf des neiges, frôle la dépression. Son amie Mireille ne lui a pas donné signe de vie depuis cinq mois. Et les parents de la jeune fille refusent de lui dire où elle se trouve. Il les soupçonne d'appartenir à une secte. Après une rencontre mouvementée avec le jeune homme, Annie Jobin ne demande pas mieux que d'enquêter sur cette étrange disparition. Mais pour cela, elle devra infiltrer les rangs de la secte AVE dont elle ignore tout et s'investir, à ses risques et périls, dans le rôle d'adepte. Son coéquipier et ami, Steve Garneau, n'est absolument pas d'accord avec son projet, mais, comme d'habitude, elle n'en fait qu'à sa tête.
    Un suspense qui surfe à la limite de la science-fiction, dans une réalité scientifique bien d'aujourd'hui.

  • « Le regard d'Alphonse a changé. Des lumières s'y sont allumées et ont ravivé le bleu extraordinaire de ses yeux. Jean-Sébastien est fasciné par la transformation. Tout à coup, une main glacée se pose sur sa propre main et la retient avec fermeté. Les secondes s'écoulent, interminables. Le regard se fait dur, la bouche du vieillard se crispe et les paroles sortent comme des couteaux :
    - Tu n'as pas honte de détruire ce qui ne t'appartient pas ? Qui que tu sois, sors de ce corps et laisse mon petit-fils en paix ! »

  • « Jean ouvre le livre puis le referme vivement. Peut-être y a-t-il une mise en garde, comme sur les tombeaux des pharaons :
    Celui qui osera profaner ce livre subira toutes les malédictions du monde dans les prochaines vingt-quatre heures !
    Non, rien n'est écrit. »

    Cet atlas, avec sa couverture sculptée, est très étrange. Glissée à l'intérieur, une lettre du grand-père de Jean, l'invite à se joindre aux rangs des explorateurs...
    Jean découvrira par hasard que l'atlas permet de se déplacer dans l'espace et dans le temps. Des voyages fantastiques et périlleux l'attendent, car il faut beaucoup de courage pour s'aventurer hors de son petit monde.

  • La Tisserande du ciel est la septième fille de l'Empereur céleste. Elle tisse les nuages du crépuscule et de l'aube. Un jour, la tentation est forte de descendre sur terre. Elle tombe amoureuse de Kengyû, un simple bouvier qu'elle épouse. Mais cet amour est interdit car les dieux ne doivent pas se lier aux mortels.

empty