Dolores Prato

  • Une jeune fille tente d'échapper à l'emprise du couvent, qui reste pour elle auréolé de mystères, mystères agissant comme des brûlures. La candeur est alors une rose qui se consume vite. Pouvoir d'évocation, simplicité, pudeur et densité : tout un univers poétique affleure dans ce récit, aussi intense qu'émouvant, et qui mérite d'être hissé au rang des grands textes de la littérature italienne contemporaine. Il suscita en particulier l'admiration d'Aldo Palazzeschi et remporta le prix Stradanova en 1965.

    Dolorès Prato (1892-1980), elle-même élevée dans un couvent, enseigna les lettres avant d'être forcée de quitter cette fonction, en raison des lois raciales. Elle publia son premier livre à 88 ans.

empty