Dominique Sylvain

  • "Pas d'erreur, cette fille était de la race des vaincus. Elle ne tenterait rien. En bonne intello, elle se contenterait d'analyser. Et tu en arriveras à la conclusion que mon père n'a aucune raison de te vouloir du mal. Une déduction erronée. Le souci avec lui, c'est qu'il n'a jamais été maître des émotions étranges qui chevauchent dans les méandres de son esprit. Il est comme un demi-dieu, capable du pire comme du meilleur. Un être absurde et merveilleux, dépourvu d'empathie, sans peur, susceptible de se lancer dans des actions inutiles et sacrément périlleuses pour lui et son entourage." Après avoir fréquenté Les Infidèles et fait une escale au Japon avec Kabukicho, Dominique Sylvain nous emporte une fois encore dans son univers dangereusement onirique et sensuel. Nouvelles technologies et Bitcoins lui offrent mille et une manières de tordre le cou aux codes du roman policier. Une femme de rêve brouille les pistes : au lieu de traquer le coupable, n'est-il pas plus séduisant de rechercher qui est la victime ? "Quelque part c'est insensé, mais ça me plaît ainsi." Dominique Sylvain Dominique Sylvain a vécu en Asie pendant treize ans. Elle a fait ses débuts dans le polar avec la parution de Baka!, son premier roman inspiré de sa vie au Japon. Après avoir été journaliste, puis responsable de la communication au sein d'une grande entreprise, elle se consacre désormais exclusivement à l'écriture. Lectrice insatiable et fan inconditionnelle de Murakami, elle use de toutes les libertés que lui offre le policier pour jouer avec les codes du genre et emprisonner ses lecteurs dans de redoutables filets. Ingrid et Lola - le duo improbable qu'elle a imaginé - sont devenues des personnages culte. Son oeuvre singulière, et primée à de nombreuses reprises, est traduite dans une quinzaine de pays et est également disponible aux Éditions Points.

    Dominique Sylvain a vécu en Asie pendant treize ans. Après avoir été journaliste, puis responsable de la communication au sein d'une grande entreprise, elle se consacre désormais exclusivement à l'écriture.Lectrice insatiable et fan inconditionnelle de Murakami, elle use de toutes les libertés que lui offre le policier pour jouer avec les codes du genre et emprisonner ses lecteurs dans de redoutables filets. Ingrid et Lola-le duo improbable qu'elle a imaginé-sont devenues des personnages culte.

  • Une histoire sombre portée par une écriture lumineuse.Séoul, 1997. Un gangster accomplit une vengeance sanglante.Montréal, 2022. Mark, un flic d'origine coréenne, Jade et Jindo, son labrador à l'odorat affûté, spécialisé dans la détection de mémoires électroniques, enquêtent sur un réseau pédopornographique. Alors que les premiers coupables de cette sombre affaire tombent, un mystérieux tueur ensanglante l'hiver montréalais. L'homme, insaisissable, redoutable, a croupi plus de deux décennies dans une prison coréenne. À peine libéré, il monte dans un avion, destination le Québec, déterminé à prendre la revanche qu'il fomente depuis des années. Dans la ville enneigée, l'assassin poursuit son passé...Mousson froide est un roman peuplé de personnages complexes, attachants souvent, terrifiants parfois. Leurs destins se croisent, les points de vue s'entremêlent pour tisser une intrigue captivante.

  • " Pour Dominique Sylvain, seul compte l'art du chaos. " J.-Claude Jaillette, Marianne
    Alors qu'elle préparait un reportage sur l'adultère, Salomé Jolain, une jeune journaliste de TV24 à la renommée croissante a été sauvagement assassinée. On a retrouvé son corps dans la poubelle d'un square du 15e arrondissement de Paris, à proximité de l'hôtel de la Licorne. L'enquête est confiée au commandant Barnier, flic stoïque à la vie privée compliquée, et à son adjoint, l'énigmatique lieutenant Maze.

    Tous les proches de la jeune femme sont sur la liste des suspects, mais un nom retient toute l'attention de la Crim', celui d'Alice Kléber, la tante de la victime et créatrice du site
    lovalibi.com qui fournit aux amateurs d'aventures extraconjugales des excuses et des preuves clés en main pour justifier leurs absences.

    Un lien qui ne peut relever de la simple coïncidence...

  • " Kabukicho s'impose avant tout comme un fascinant roman noir aux allures de théâtre d'ombres, où les apparences, les faux-semblants, les mensonges et les névroses brouillent sans cesse les pistes d'une intrigue aussi emmêlée qu'un délicieux plat de nouilles yakisoba. " Le Figaro Magazine

    Au cœur de ce théâtre, les faux-semblants sont rois, et l'art de séduire se paye à coup de gros billets et de coupes de champagne. Deux personnalités dominent la scène : le très élégant Yudai, dont les clientes goûtent la distinction et l'oreille attentive, et Kate Sanders, l'Anglaise fascinante, la plus recherchée des hôtesses du Club Gaïa, l'un des derniers lieux où les fidèles apprécient plus le charme et l'exquise compagnie féminine que les plaisirs charnels.

    Pourtant, sans prévenir, la jeune femme disparaît. Le piège de Kabukicho s'est-il refermé ? À Londres, son père reçoit sur son téléphone portable une photo oùelle apparaît, les yeux clos, suivie de ce message : " Elle dort ici. "

    Bouleversé, mais déterminé à retrouver sa fille, Sanders prend le premier avion pour Tokyo, où Marie, colocataire et amie de Kate, l'aidera dans sa recherche. Yamada, l'imperturbable capitaine de police du quartier de Shinjuku, mènera quant à lui l'enquête officielle.

    Entre mensonges et pseudo-vérités, il sera difficile de démêler les fils d'une manipulation démoniaque ; pour le plus grand plaisir du lecteur.

    Prix Interpol'Art Roman 2017

  • " Vivement troussé, ce roman exerce sur le lecteur un charme irrésistible. Intelligence du cœur, distance et humour, écriture piquante où fantaisie rime avec poésie, ce Passage du Désir est à la hauteur de ses promesses. " Télérama
    " La jeune fille était allongée sur son lit, en pyjama. Chloé crut que son amie flemmardait, rêvassait les yeux grands ouverts, tête tournée vers les livres et les peluches qui encombraient ses étagères. Chloé s'approcha et se sentit aspirée par le regard fixe de Vanessa. Elle remarqua les traces rouges sur le cou très blanc et se rendit compte que ses chaussettes étaient mouillées. Elle pataugeait dans une flaque de sang. L'idée que le meurtrier pouvait être encore dans l'appartement ne lui vint pas à l'esprit. Son cerveau déconnecta le temps qu'elle imagine son œsophage transformé en un volcan tiède et elle se mit à vomir. "

    Passage du désir est le huitième roman de Dominique Sylvain, en même temps que l'acte de naissance d'un formidable et improbable duo d'enquêtrices, l'ex-commissaire Lola Jost, armée de sa gouaille et de ses kilos, et sa comparse Ingrid Diesel, l'Américaine amoureuse de Paris.

    Ce livre a reçu le Grand Prix des Lectrices de
    Elle (2005).

  • " Avec ce nouveau roman, L'Archange du chaos, l'écrivain démontre qu'elle n'a pas son pareil pour installer un décor et instiller une atmosphère. " Le Figaro littéraire
    Le commandant Carat – un sosie de Lino Ventura – doit débusquer un meurtrier qui sème l'horreur dans Paris et sa banlieue. Et ce, à un moment où il peine à motiver son groupe, qui a hérité d'une nouvelle recrue, le lieutenant Franka Kehlmann, protégée de la divisionnaire.

    L'adversaire, redoutable, semble croire en la justice divine. Détail troublant : il anticipe tous les mouvements de la police. Jusqu'au jour où l'enquête bascule...

    La femme repose dans le chœur. Qui est la Bête de nous deux ? Hein ?
    Idiote. Je vais t'apprendre.
    L'archange est celui qui sait sans réfléchir. Il est le peseur d'âmes. Le milicien du Très-Haut. Il ne craint jamais de lever son glaive, même au-dessus de l'agneau, car l'âme de l'innocent ne se détecte pas sans efforts.

    Rien dans ce monde n'est ce qu'il paraît.

    La collaboration de Bastien Carat et de Franka Kehlmann fait des étincelles tandis qu'ils explorent l'histoire universelle des châtiments infligés par l'homme, décryptent les destins, fouillent les âmes.
    L'Archange du chaos, porté par un style détonant, explose les codes du thriller et frappe très fort.

  • " Avec des romans à couper le souffle, Dominique Sylvain s'impose comme la nouvelle figure de proue du polar français " François Busnel, L'Express
    - On a découvert le corps d'Arnaud Mars. À Abidjan.

    Lola Jost est sous le choc ; les souvenirs remontent douloureusement à la surface...

    Du mobile jusqu'aux preuves, tout accuse son ami Sacha Duguin du meurtre du divisionnaire Mars, l'ancien patron autant aimé que détesté. Pourtant, Lola et Ingrid, revenue d'Amérique, sont convaincues de son innocence et prêtes à risquer leur vie pour l'établir. Une course-poursuite infernale – dans les labyrinthes des scandales politico-judiciaires et du terrorisme international – les mène de l'Europe à l'Asie en passant par l'Afrique. À chaque détour de leur traque, surgissent des personnages inquiétants : anciens spécialistes du terrorisme islamique, mercenaires sadiques, hauts fonctionnaires véreux, para reconverti en serviteur modèle...

    Quelle est la puissance de l'ombre qui tient tant à récupérer les carnets de Mister Africa ? Dans quel but ? Pourquoi a-t-on fait du commandant Duguin le bouc émissaire idéal ?

    Entre manipulation, violence et trahison,
    Ombres et soleil flirte avec l'actualité en explorant les sphères les plus obscures de notre époque. Une construction machiavélique maintient le lecteur sur le fil, sauvé in extremis par l'humour de dialogues à la Audiard.

  • " Un petit bijou de polar ultraréaliste sur les scandales politico-financiers de l'armement. " Le Point
    " – C'est l'Afrique en plein cœur de Colombes, patron. Les connaisseurs appellent ça le supplice du Père Lebrun. Une technique en vogue à Haïti du temps des tontons macoutes. "

    Florian Vidal, avocat spécialiste des relations franco-africaines, favori de Richard Gratien, maillon essentiel de la Françafrique pour le secteur de l'armement, a été tué de manière atroce : brûlé vif près d'une piscine, un pneu enflammé autour du cou. Cinq ans plus tôt, Toussaint Kidjo, l'assistant de Lola - de père français et de mère congolaise – avait été assassiné exactement de la même façon. Bouleversée par ce meurtre jamais élucidé, l'ex-commissaire du 10e avait anticipé sa retraite.

    Le lien entre les deux affaires ne fait aucun doute. Pourtant, confrontées aux intérêts en jeu et aux milieux en présence, Lola et son amie américaine, Ingrid Diesel, s'inclinent et se résignent à collaborer avec Sacha Duguin, devenu Commandant à la Crim'...

    Ce roman a été élu meilleur polar français 2011 par la rédaction du magazine
    Lire.

  • " Ce policier buissonnier parsemé de fragrances suaves ou empoisonnées est un bijou de poésie et d'humour, certainement le meilleur Dominique Sylvain. " Le Nouvel Observateur
    " Chaque homme porte en lui un jardin idéal. Celui de Louis Guillaume Giblet de Montfaury alliait délicatesse et luxuriance, fraîcheur et noirceur. Lumineux et ténébreux, mêlant les parfums de l'enfance aux effluves de mondes inconnus, il puiserait ses racines dans les voyages d'un jeune botaniste qui mettrait des années à le rêver, et une vie entière à le faire surgir de la douce France. "

    C'est cet éden, protégé depuis des siècles par les murs d'un couvent, qu'un promoteur immobilier veut éradiquer. Lou Necker, la rockeuse étranglée dans le parc Montsouris, s'était violemment opposée à l'opération " Tolbiac-Prestige ". Le meurtrier présumé, celui que toutes les polices recherchent, est un jardinier d'origine américaine dénommé Brad Arceneaux.

    Mais pour Ingrid Diesel, son ami Brad est le plus doux des hommes, son gabarit d'ogre n'est qu'un faux-semblant ! Reste à prouver son innocence à l'insupportable commandant Sacha Duguin.

    L'enquête qu'elle va mener avec son acolyte Lola Jost plonge ses racines dans le paradis du botaniste, le passé d'Ingrid et Brad, et mettra au jour les arcanes sinistres de Tolbiac-Prestige.

  • " Une documentation solide, une histoire convulsive, réglée au millimètre, pour un roman flamboyant, qui ne laisse pas vraiment indemne. Et c'est si bon... " Gilles Barbier, Marianne
    " La batte de base-ball atteint Fabien Meyer à la tempe gauche dans un swing qui veut tuer. Il s'affaisse mais la portière de sa voiture l'empêche de s'effondrer. L'agresseur – combinaison de moto, casque intégral noirs – agrippe Meyer par son manteau ; il saigne du nez, de la bouche, peut-être même de l'oreille, ses yeux sont mi-clos. Son écharpe rouge et son sang se confondent et leur couleur vibre. L'homme jette Meyer comme un sac sur le trottoir, extirpe le violon de la voiture et détale. "

    Un stradivarius estimé à plus de vingt-quatre millions de francs.

    Louise Morvan, mandatée par les propriétaires de l'instrument, planque en face de l'appartement de Christian Donovan, l'antiquaire spécialiste en instruments anciens.

    Au même moment, l'ex-femme de Donovan, Ophélie Reix, artiste de l'extrême, est assassinée alors qu'elle dérive sur la Seine pour opérer la communion symbolique avec son prénom...

    Le commissaire Serge Clémenti est chargé de l'enquête.

    Ce roman a reçu le Prix du polar Michel Lebrun 2001.

  • " Solidement construit, subtil, vivement écrit. " Le Monde des Livres

    " Elle hurla enfin. Il plaqua sa main sur sa bouche, joua avec ses doigts pour que les cris deviennent des modulations. La corde de violoncelle emprisonna le cou. Il la pénétra tout en commençant à serrer, enivré de l'odeur de sa terreur. Il serrait et desserrait, récoltant gémissements, gargouillis, et pauvres mots dans cette gorge perdue, cette voix près de l'extinction. Voix de pythie. Cycle à finir. Prière à prononcer. Prière à PRONONCER !

    Il relâcha sa pression un court instant, lui murmura ce qu'il voulait qu'elle dise. Elle le dit.

    - L'univers... est... une machine !

    - Répète !

    - L'univers est... une machine !

    - RÉPÈTE !

    - L'univers est une machine ! "

    Depuis trois ans, le commandant Alex Bruce suit un psychopathe qui a assassiné sept femmes. La connaissance intime qu'il a acquise de ses méthodes a tissé un lien entre eux : l'assassin est devenu " Vox " parce que Bruce l'a ainsi baptisé.

    Après étude des cassettes, on a déterminé que le spectre vocal de l'inspecteur Martine Lewine correspond au type de voix auquel Vox réagit...

    Ce livre a reçu le prix Sang D'Encre, Vienne 2000.

  • " Dominique Sylvain, comme Fred Vargas ou Andréa Japp, montre à ses consœurs anglo-saxonnes qu'elles n'ont qu'à bien se tenir. " Elle
    " Il m'a semblé que Paul mettait un temps infini à mourir. Il appelait au secours par tous les pores de sa peau mais nos regards se croisaient et se quittaient et se croisaient. J'ai pu ainsi mesurer l'ampleur de son étonnement et celle de son agonie. Ses pupilles dilatées à l'extrême, ses globes oculaires prêts à quitter leurs orbites. Les lèvres devenues deux traits gris formaient le plus incroyable sourire. Derrière ce masque convulsif, la terreur originelle poussait avec toute sa violence concentrée. Saisissant. "

    Paul Dark, un directeur de laboratoire de recherches scientifiques, a été assassinée dans son appartement. Empoisonnement à la strychnine. Le meurtre est signé : Cobra.

    Le commandant Bruce et le capitaine Marine Lewine, de la Criminelle, sont chargés de l'enquête...

    Cobra renoue avec
    Vox, dont Sabrina Champenois écrivait dans
    Libération : " Dominique Sylvain est adepte du registre coup de poing, de l'aspérité, des montées d'adrénaline et des personnages très marqués. Et comme dans ses quatre parutions précédentes, elle mène crânement son affaire. "

  • Louise Morvan parviendra-t-elle à dénouer la toile d'araignée tissée par le cerveau diabolique d'un artiste de génie ?
    La romancière Anna Chomsky prend contact avec Louise Morvan pour qu'elle l'aide à retrouver un ex-amant, reconnu dans un des personnages d'un jeu vidéo culte, Meurtres à Babylone. Dubitative, la détective pense pourtant à ses factures impayées et finit par accepter l'affaire. Partie interroger Axel Langeais, le talentueux metteur en scène du jeu, ce sont le commissaire Clémenti et ses lieutenants, N'Diop et Argenson, qui l'accueillent sur la péniche où le réalisateur vivait avec sa sœur Régine. On y a découvert une jeune fille assassinée : Victoria Yee, chanteuse du groupe Noir Vertige et maîtresse d'Axel.

    "
    Allongée sur le dos, ses membres en croix désignaient les quatre coins du lit. Un micro enfoncé dans la bouche répondait au noir qui trouait le milieu de son front. "

    Selon leur voisine, Axel et Régine ont décampé en compagnie de Klaus Baumann, l'amant du jeune vidéaste. La directrice de Morvan Investigations parviendra-t-elle à démêler l'écheveau diabolique filé par un artiste de génie ?

    Ce voyage fou se conclura à Berlin, où les acteurs de l'ex-Armée rouge – mouvement terroriste des années 70 – se sont reconvertis dans le virtuel et élaborent le victim-art, l'art de demain.

  • " Dans les romans de Dominique Sylvain, les dialogues évoquent les meilleurs films d'Audiard, les seconds rôles sont épatants et l'intrigue suffisamment tordue pour tenir en haleine le plus amorphe des lecteurs. De la belle ouvrage. " Marie France
    Passage du désir, Prix des Lectrices Elle Policier 2005, célébrait la naissance du duo Lola Jost, ex-commissaire de police, et Ingrid Diesel, l'Américaine amoureuse de Paris. Ces deux tempéraments que rien ne prédestinait à se rencontrer forment désormais un tandem tout en contrastes, humour et générosité. Ici, les deux comparses recherchent sans grande conviction Louis Manta, shampouineur du salon les
    Féeries de Dakar, disparu sans laisser d'adresse, au grand dam de sa patronne, la flamboyante Lady Mba...

    " – Je ne voudrais pas vous attrister mais un gars qu'on emploie sans le déclarer est libre comme l'air. Louis a pu décider que l'herbe était plus verte ailleurs.

    – Ici, l'herbe a la couleur du crocodile qui est content parce qu'il a bien mangé. J'ai nourri Louis avec de bons plats et de la bonne humeur.

    – Qu'est-ce qui vous le prouve ?
    La fidélité n'excède pas la frontière de nos illusions. Ce n'est pas moi qui le dis mais Adolfo de Gaillac.

    – Chez nous, on dit :
    Prête ta plus belle lance à un vrai guerrier et il reviendra te voir après la chasse. J'ai donné un abri, une technique et mon amitié à Louis, et je suis sûre qu'il est parti parce qu'une affaire grave lui était tombée sur la tête.

    Ingrid ne put s'empêcher de sourire. Pour une fois que Lola trouvait une rivale de son gabarit en matière de citations ! L'affaire devenait intéressante. "

  • " Un style léger et brillant, avec des pointes d'ironie très british. " Libération
    Seine Maritime. Au cours d'une rave d'enfer, on a vu deux jeunes filles sauter du haut d'une falaise. L'autopsie révèle que Katia Pachenko et Véronique Étienne étaient droguées jusqu'à l'os : cocktail détonnant d'ecstasy et de kétamine. Pour la gendarmerie, le suicide ne fait aucun doute.

    À Paris, on retrouve dans un parc une jeune Asiatique égorgée et vitriolée ; dans sa ceinture, trente comprimés d'ecstasy...

    Les lieutenants N'Diop et Argenson subodorent un lien entre les deux affaires et tentent de convaincre le commissaire Clémenti de rouvrir l'enquête Pachenko / Étienne. En vain.

    C'est Louise Morvan, la privée dont on a déjà suivi les pérégrinations dans Sœurs de sang, qui fait tout exploser. Parce qu'elle est convaincue que Katia Pachenko, la petite " fée élastique ", n'était que désir et aimait trop la dance pour envisager un seul instant de quitter la vie...

    " Quelle galerie de portraits ! Un dealer au cœur tendre, un salaud mystique, un killer sans vergogne, un producteur élégant, un DJ égoïste entre deux défonces. Tout y est ! "

    L'Événement

  • " Ainsi les romans de Dominique Sylvain reposent-ils sur un équilibre entre une bonne dose de pittoresque et un travail constant sur la langue. [...] Les personnages quant à eux sont vivants et sensuels. " Le Monde des Livres
    Au 34e étage de l'Astor Maillot, Alice Bonin se prépare pour le spectacle qu'elle doit donner, tout en abusant fortement du champagne. Par la fenêtre ouverte, il lui semble voir la chanteuse dont elle est le sosie danser dans le ciel. Elle s'approche, s'apprête à la rejoindre...

    L'enquête conclut au suicide.

    Mais pour Maurice Bonin, qui apprend la mort de sa fille par la télévision, rien n'est moins sûr. Et il n'aura de cesse d'en convaincre ses amies Ingrid Diesel et l'ex-commissaire Lola Jost.

  • " Une nouvelle enquête de Louise Morvan, l'un des personnages les plus originaux du polar français actuel. " Le Monde des Livres
    À peine réinstallée dans la maison de son enfance, Philippine Domeniac reçoit un email étrange :
    Geronimo n'a tué personne, mais qui a tué Geronimo ? Geronimo était le surnom de son père, un précurseur des recherches en biologie moléculaire, qui s'est suicidé quelque vingt-quatre ans auparavant. La police ne pouvant rien faire, elle engage Louise Morvan pour débusquer l'expéditeur anonyme.

    Une affaire bien anodine, pourtant l'enquête tourne au cauchemar : un suspect est retrouvé mort après avoir été torturé, tandis que Louise est filée sans répit par un certain Dotko qui par ailleurs multiplie les altercations avec Hadrien Domeniac, P-DG d'un laboratoire de génie génétique.

    Adolescence à la dérive, drogue, OGM, l'auteur dresse un tableau aux rythmes exacerbés des maux de l'époque.

    Les dialogues s'entrechoquent, les retournements de situations tourneboulent le lecteur.

  • Avec un humour toujours très personnel, Dominique Sylvain, dialoguiste hors pair, raconte dans cet " Exquis d'écrivains " tout en rondeurs de surprenants festins de l'empire du Soleil-Levant, où elle a vécu de nombreuses années. Nous entraînant aussi en Afrique noire et vers des ailleurs méconnus, tels Singapour ou les petites îles de la Sonde, elle mêle judicieusement ces trésors d'Asie aux souvenirs gourmands de son enfance lorraine et à quelques aventures cocasses de certains héros de ses romans.

  • S'amuser à défier les dangereux gangs japonais et se heurter à la toute-puissance des sectes ne sera pas sans risque...
    Louise Morvan.

    Profession : Détective privé.

    La " Reine Louise " abandonne son QG de la Cité des Sciences et les demis de Pépé Maurice – le patron du
    Clairon des copains – pour le pays du soleil levant. L'évêque Chevry-Toscan a fait appel à ses services car son neveu fait des siennes.

    La jeune femme mettra quelque temps à se relever de son dérapage sur Tokyo, qu'elle découvre ivre de chaleur et de pluie. À apprivoiser la ville moderne et son métro tentaculaire, à mesurer l'emprise de la tradition comme celle de la pègre, présentes partout, dans les jardins le jour, comme dans les clubs branchés la nuit. L'assassinat d'Ève Steiner, son interprète, provoquera l'électrochoc qui lui fera comprendre qu'elle est manipulée :
    Baka !, idiote !

    Mais qu'est-ce qui relie Yuki Mukoda, l'antiquaire, Boss Gonzo, le yakusa, Jiro Yamashita, l'homme politique désabusé et le jeune métis Nikko Thomson ?

    Baka !, premier livre publié de Dominique Sylvain, constituait l'acte de naissance de Louise Morvan, un de ses personnages fétiches. Douze années et dix romans plus tard, l'auteur a eu envie de récrire son livre à la lumière de la connivence qu'elle a acquise avec le Japon, où elle vit depuis de nombreuses années.

  • " L'auteur tricote une intrigue complexe dans un terreau réaliste, un Paris très incarné. L'action qui se déroule dans les années 1990 n'est jamais déconnectée de l'histoire de la société. " Le Figaro littéraire
    Louise Morvan, de Morvan Investigations, élucide enfin le mystère de l'assassinat de son oncle, Julian Eden, dont elle a hérité l'agence à la fin des années 70, alors qu'elle n'était qu'une toute jeune fille.

    Son amant, le commissaire Serge Clémenti a retrouvé l'inspecteur Casadès qui était chargé de l'enquête sur le meurtre du détective. Sans raison apparente, il avait été rétrogradé et muté hors de Paris, après qu'on lui eut retiré le dossier.

    Tandis que le commissaire et ses lieutenants s'épuisent à débusquer le " killer des quais " qui trucide sans se lasser de malheureux SDF, Louise écoute Casadès conter l'après 68, et le Rock and Roll Circus que fréquentait notamment Jim Morrison, le chanteur des Doors. L'ex-flic distille ses informations, brouille les pistes, s'amuse au chat et à la souris...

    Pour contrer son manège, elle se coule dans la peau du personnage qu'il veut lui faire jouer, celui de la jeune Russe – assassinée elle aussi en 1979 – dont Julian Eden aurait été follement amoureux.

    Machiavélique !
    Le Roi Lézard évoque
    Guerre sale par la perversité et l'absence de scrupules des protagonistes. Au-dessus du marigot, flotte l'âme du
    Lizard King, amoureux de Paris, qui avait décidé de se faire enterrer au Père-Lachaise...

  • A lawyer who specialises in French-African relations is found brutally murdered after suffering 'the torture of Father Lebrun' - a burning tyre is placed around his neck until he suffocates. The case is already explosive because of its connections to high-profile members of the Franco-African arms trade. But for Lola Jost, the case has a darker resonance - her much-loved assistant, a mixed race policeman named Toussaint Kidjo, was murdered in the same manner five years before - a crime that was never solved. Weaving in our favourite larger-than-life characters from The Dark Angel, this is a far darker story, as Lola and Ingrid become embroiled in a case that draws attention from all the wrong quarters.

  • Lola Jost is busy fending off boredom with a jigsaw puzzle when she hears the news. Arnaud Mars - a disgraced police divisionnaire on the run after a seismic defence contracts scandal - has been found dead in Abidjan in the Ivory Coast. The gun that killed him belongs to Commandant Sacha Duguin, a former colleague of Lola's. Convinced of Duguin's innocence, Lola throws off her torpor. Together with her occasional partner in crime fighting Ingrid Diesel, she embarks on a quest to clear her old friend's name.Faced by a shadowy adversary determined to keep its past crimes under wraps, Lola and Ingrid must travel as far as Abidjan and Hong Kong to uncover the truth behind their most dangerous case to date.Translated from the French by Nick Caistor

  • Alfred

    Dominique Sylvain


    Adam Leong, détective à Chinatown, mène son enquête, asticoté par un moustique tenace...
    Alfred zizaillait encore mais sa chanson moustiquante sciait le cerveau. Le détective était affalé sous des étoiles bon marché. Une tentative pour se relever. Energie, odeur, entité inhumaines, ses côtes servirent de punching-ball à un démon de l'Enfer. Il demanda grâce à une paire de jambes excitées, se prit un pied botté dans le bas-ventre. Un éclair lui déchira les tempes. Le démon braillait en chinois. Résumé : il ne fallait plus s'intéresser à la famille Lin ou ça se terminerait dans le sang. Pour faire bonne mesure, un dernier but dans le crâne. Leong reflua dans une contrée boueuse.

    Dominique Sylvain
    /> , avec le talent inimitable qu'on apprécie dans ses romans publiés chez Viviane Hamy, nous propose cette chinoiserie et, litchi sur le gâteau de riz gluant, elle y fait vrombir un sacré personnage : un moustique. Une première dans le bestiaire des polars.


  • Avec cette enquête inédite, Dominique Sylvain nous entraîne dans un Paris gothique à la recherche de l'amour éternel. Un univers sombre qui dévoile un peu de la personnalité de Franka, l'héroïne de son nouveau roman, L'archange du chaos.

empty