Dominique De Bure

  • L'ours à la muselière
    Louis-Dominique de Bures
    Courte autofiction de 120 000 caractères, 20 500 mots, 100 pages en équivalent papier.
    Attention : cet ouvrage est destiné à un public averti.
    Louis-Dominique livre ici un récit d'autofiction.
    De courtes scènes de une à deux pages maximum sur la thématiques domination-soumission sont présentées en 4 parties :
    1 - Les originelles : trois scènes d'enfance, adolescence qui fondent les fantasmes de son héros qu'il appelle Victor.
    2 - Errances : Victor est au service de différents maîtres.
    3 - Inversions : Victor passe au rôle de maître.
    4 - Épilogue : de l'amour, de la sensualité, de la tendresse.

  • Qu'ils soient empruntés au réel ou non, les personnages de ces dix nouvelles sont les acteurs ou le jouet de l'altérité selon ces multiples regards. Comme le ressent vaguement l'un deux, avec appréhension : la vie peut prendre un nouveau tournant. A cause de l'inéluctable, ou d'un rien : quelques minutes d'inattention, un prénom de trop, un épluche-légumes...

empty