Edwige Rude-Antoine

  • L'avocat est représenté, dans la fiction, sous les traits d'un être ambigu, sans cesse sur le fil... ce livre tente d'en approcher la réalité, qui est tout autre. Quelles relations d'ordre éthique l'avocat entretient-il avec lui-même mais aussi avec l'autre : son client, qu'il soit prévenu ou accusé, les jurés, les magistrats ? Peut-on parler du rapport de l'avocat à la vérité ? Comment peut-il construire des lignes de défense tout en restant partenaire de justice ?

  • Polygamie, autorité excessive des pères et des époux, excision, mariages imposés, port du voile : autant de problèmes culturels et juridiques auxquels la France républicaine se heurte depuis que l'immigration est devenue familiale. Partant de la réalité de l'immigration aujourd'hui, Edwige Rude-Antoine analyse l'évolution de la politique et de la législation françaises. Et s'interroge : à quelles conditions notre pays peut-il, tout en restant fidèle à ses valeurs cardinales, constituer une société pluriculturelle et multiconfessionnelle harmonieuse ? Docteur en droit, sociologue, Edwige Rude-Antoine est chargée de recherche au CNRS (URMIS, université de Paris - VII et Paris -VIII). 

  • La baisse du nombre d'enfants adoptables dans les pays développés et l'augmentation du nombre des demandes expliquent que désormais les deux tiers des adoptions soient internationales. Parcours du combattant pour les parents, ce processus suscite les représentations les plus contrastées, au point qu'on parle parfois de véritable marché planétaire. Qu'en est-il vraiment? Et d'abord quelles sont les motivations des parents ? Comment les différents États répondent-ils à la demande ? Comment cela se passe-t-il concrètement? Par delà l'analyse des aspects juridiques et des procédures à travers le monde, Edwige Rude-Antoine propose une réflexion sur ce qu'éprouvent les adoptés eux-mêmes. Ressentent-ils le besoin de renouer avec leur famille d'origine ? Comment conservent-ils la trace de leur histoire familiale, culturelle et ethnique, et comment construisent-ils leur identité ? Un instrument d'information et de réflexion indispensable aussi bien pour les parents qui adoptent que pour les professionnels de l'enfance. Docteur en droit, sociologue, Edwige Rude-Antoine est chargée de recherche au CNRS.

  • Dans les sociétés libérales, l'accent est mis sur le libre choix des époux et sur l'épanouissement de la personnalité de chaque conjoint. Pourtant, le mariage forcé existe. Il concerne des enfants, des femmes, des hommes, promis ou donnés en mariage contre leur gré à une personne connue ou inconnue sans qu'ils aient eu le droit de refuser.
    En examinant les différentes formes de mariage forcé, en traitant la question de la liberté du mariage et du choix du conjoint, en analysant les décisions de justice qui annulent le mariage et en s'interrogeant sur le rôle de l'État pour encadrer ces unions forcées, l'auteur plaide l'idée qu'il n'est pas toujours facile de tracer la frontière entre mariage « libre » et mariage forcé. Mais il revient bien à l'État d'assurer la liberté matrimoniale, qui est une liberté fondamentale, et de la garantir contre toutes sortes d'entraves qui viendraient la limiter.

  • Les recherches et les enseignements dans le domaine de l'éthique se multiplient au sein des universités et grandes écoles. Sans doute en partie motivés par le bouleversement des repères moraux et la crise de sens qui affectent de nombreux secteurs de la société, ils se développent dans de nombreuses disciplines - philosophie, sociologie, droit, économie, médecine - et les domaines les plus variés : environnement, affaires, technologie. Il semblait important de les réunir.

  • Les questions liées à la recherche et à l'enseignement en éthique constituent un vaste chantier qui doit être régulièrement réévalué. Dans ce second tome d'un état des lieux de la recherche et de l'enseignement en éthique, sont abordées des questions qui se posent dans le management, les nouvelles technologies, les pratiques sportives, les sciences du vivant, les situations d'injustice dans la vie professionnelle, le problème des migrations et celui de la vulnérabilité d'autrui.

  • Les évolutions profondes que connaît la structure familiale nécessitent de s'interroger sur l'évolution des représentations de la famille, de la nature des liens et des comportements en son sein et sur les problématiques d'ordre éthique qui résultent de ces bouleversements. Ce second tome aborde plusieurs thématiques : les Enfants et les Droits, la Justice et le Droit, la Santé et la Bioéthique, la Solidarité et l'Economie.

  • Les évolutions profondes que connaît la structure familiale nécessitent de s'interroger sur l'évolution des représentations de la famille, de la nature des liens et des comportements en son sein et sur les problématiques d'ordre éthique qui résultent de ces bouleversements. Ce premier tome aborde plusieurs thématiques : l'Ethique et la famille, les Nouvelles Formes familiales et les Rôles parentaux, la Vulnérabilité et la Responsabilité, l'Honneur, la Crainte, et la Violence.

  • Consacré à l'évolution profonde de la structure familiale, ce troisième tome évoque des enjeux éthiques concrets tels ceux liés aux transformations juridiques de la famille, à la mise en oeuvre de politiques publiques, à la prise en charge psychologique des enfants, etc., ou des réflexions plus théoriques autour d'une sociologie de l'éthique de la famille, du non choix de la parenté ou du caractère éventuellement injuste de l'institution familiale.

empty