Elena Piacentini

  • "Des habitants qui ont avalé leur langue.
    Une forêt où rôde un étrangleur de bêtes.
    Trois maisons isolées en lisière de forêt et l'Eaulne pour frontière..."
    "La plume la plus sensible du roman policier féminin." Michel Bussi

    La capitaine Mathilde Sénéchal n'aurait jamais imaginé retourner sur les lieux de son enfance, un petit village non loin de Dieppe. Mais quand Lazaret, son ancien chef de groupe, lui fait parvenir une lettre sibylline, elle comprend qu'elle va devoir rouvrir une enquête vieille de trente ans. Qu'elle le veuille ou non, le passé ne meurt jamais. Il a même des odeurs, ces odeurs qu'elle sait identifier comme personne et qui sont aussi son talon d'Achille. Il est temps pour elle de sonder sa mémoire défaillante et d'affronter la vérité.
    À propos de l'univers de Comme de longs échos :
    " Pas besoin d'aller chercher plus loin qu'un fait divers quand le talent tient la barre. "
    Delphine Peras, L'Express.

  • " L'histoire est un perpétuel recommencement. " disait Thucydide. Les faits divers, aussi.
    "Partout, les monstres sont chez eux..." Vincent Dussart est sûr de son coup.
    Ce break imposé par sa femme va prendre fin aujourd'hui. Il n'a rien laissé au hasard. Comme toujours.
    Confiant, il pénètre dans la maison de son épouse. Le silence l'accueille. Il monte les escaliers. Puis un cri déchire l'espace. Ce hurlement, c'est le sien. Branle-bas de combat à DIPJ de Lille. Un marie en état de choc, une épouse assassinée et leur bébé de quelques mois, introuvable. Les heures qui suivent cette disparition sont cruciales. Le chef de groupe Lazaret et le capitaine Mathilde Sénéchal le savent.
    Malgré ses propres fêlures, ou peut-être à cause d'elle, Sénéchal n'est jamais aussi brillante que sous la pression de l'urgence. Son équipe s'attend à tout, surtout au pire. À des milliers de kilomètres, un homme tourne en rond dans son salon. L'écran de son ordinateur affiche les premiers éléments de l'affaire. Ce fait divers vient de réveiller de douloureux échos...

  • Plusieurs meurtres sordides sont commis dans la région lilloise. Les victimes sont des femmes enceintes qui avaient décidé d'avorter. Sur les cadavres, l'assassin laisse des messages codés qui renvoient vers un tueur disparu depuis une dizaine d'années. Pourquoi cet individu recherché par Interpol réapparaît-il dans le Nord ? Pierre-Arsène Leoni, commandant de la PJ de Lille, s'interroge. Il a l'impression que les messages lui sont personnellement destinés. Avec son équipe, il part sur les traces du dénommé Moloch. Les recherches s'orientent vers son passé et ses amis de Corse. Qui en veut à Leoni ?

empty