Emile Durkheim

  • « Traiter les faits sociaux comme des choses » et poser les fondements d'une nouvelle science de la société qui, sur le modèle des sciences expérimentales, permette de mieux la décrire et l'expliquer : tel est le projet d'Émile Durkheim lorsqu'il publie Les Règles de la méthode sociologique, en 1895. Refusant l'explication du fait social par le biologique, la confusion de la sociologie avec la psychologie, théorisant l'influence du milieu social sur les individus, posant une série de règles méthodologiques, ce texte est un véritable défi lancé par Durkheim à ses contemporains.
    Pourquoi et comment lire encore ce grand classique aujourd'hui ? C'est la question à laquelle répond Laurent Mucchielli dans cette édition. Articulant de façon inédite les approches historique et sociologique, celle-ci s'adresse aussi bien aux historiens des sciences et des idées qu'aux enseignants et aux étudiants en sociologie.
    Cet ouvrage s'accompagne également d'un article de Durkheim contemporain des Règles (« L'état actuel des études sociologiques en France »), qui éclaire le contexte polémique dans lequel l'ouvrage fut écrit.



  • « Dans l'ordre de la vie, rien n'est bon sans mesure (...). Il en est ainsi des phénomènes sociaux. Si, comme nous venons de le voir, une individuation excessive conduit au suicide, une individuation insuffisante produit les mêmes effets. Quand l'homme est détaché de la société, il se tue facilement, il se tue aussi quand il y est trop fortement intégré. »

    Émile Durkheim

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Émile Durkheim. "Le Suicide, Étude de sociologie" d'Émile Durkheim est devenu l'un des plus grands classiques de la littérature sociologique pour deux raisons: tout d'abord par le haut degré de généralité de la théorie élaborée, dans laquelle le suicide ne constitue qu'un indicateur privilégié, ensuite par l'usage brillant qui est fait des statistiques. En étudiant le suicide, Durkheim montre que la société française de son époque souffre d'un important défaut de cohésion sociale. Selon lui, en temps normal, "chaque société est prédisposée à fournir un contingent déterminé de morts volontaires", mais un taux de suicides trop élevé est la preuve d'un grave état pathologique du corps social. La société souffre alors d'un défaut de régulation, qu'il nomme "anomie", forgeant ainsi un concept qui deviendra fécond par la suite dans la recherche sociologique. Outre la religion et l'économie, Durkheim s'attache surtout ici à étudier l'institution familiale, à tel point même que l'on peut considérer "Le Suicide" comme un ouvrage de sociologie de la famille. Il propose un remède au mal: le rétablissement des corporations, et se livre à une analyse statistique de la fréquence du suicide selon l'appartenance à différents groupes sociaux. La théorie élaborée est donc inséparable de la méthode statistique par laquelle il met en évidence le poids respectif des différentes variables. En utilisant les statistiques, Durkheim illustre bien ce que doit être la méthode telle qu'il l'a définie dans "Les Règles de la méthode sociologique". En affirmant de plus quelle place tient l'individu dans la discipline, il démontre aussi que que la sociologie, seule, ne permet pas de comprendre des individus isolés.

  • Qu'est-ce que l'inceste ? Pourquoi toutes les sociétés humaines l'interdisent-elles, alors que, paradoxalement, ce que l'une définit comme incestueux ne l'est pas forcément chez d'autre ? Que vise donc la prohibition de l'inceste: interdire la relation sexuelle ou le mariage avec un proche, ou bien favoriser un besoin vital aux groupes humains et, en particulier, aux familles - celui de se relier, pour survivre, à d'autres groupes ? Publié en 1897, seize ans avant le Totem et Tabou de Freud, La Prohibition de l'inceste et ses origines est un texte profondément novateur qui met à mal les explications communes de l'interdit de l'inceste. Emile Durkheim (1858 - 1917) est le père de la sociologie française. Parmi ses ouvrages les plus célébres, figurent Les Règles de la méthode sociologique (1894) et Le Suicide (1897).

  • « Une religion est un système de croyances et de pratiques relatives à des choses sacrées, croyances et pratiques qui unissent en une même communauté morale, appelée Église, tous ceux qui y adhèrent. Le second élément qui prend ainsi place dans notre définition n'est pas moins essentiel que le premier ; car en montrant que l'idée de religion est inséparable de l'idée d'Église, il fait pressentir que la religion doit être une chose éminemment collective. »
    À partir d'une analyse du totémisme australien défini comme forme élémentaire de la vie religieuse, Durkheim entreprend une étude originale de la religion et met à jour les aspects symboliques de l'intégration sociale par la religion.

  • L'ouvrage constitue une anthologie commentée de textes d'Émile Durkheim. Il vise à faire mieux connaître la portée politique de sa sociologie, souvent occultée derrière son ambition scientifique. Le fondateur de la sociologie française a beaucoup travaillé à la reconnaissance de la dimension politique des faits sociaux. Les principaux textes publiés ici sont des extraits de manuscrits de cours consacrés à l'État, à Rousseau ou au socialisme. S'y ajoutent des articles indépendants (« L'individualisme et les intellectuels » ou « L'élite intellectuelle et la démocratie ») ; des comptes rendus d'ouvrages ou la restitution de débats, et des extraits de ses deux thèses (sur la division du travail et sur Montesquieu). Chaque extrait est accompagné de notes et d'une courte présentation visant à le resituer dans l'oeuvre du sociologue et à en éclairer la spécificité. L'ensemble est précédé d'une introduction de Florence Hulak et suivi d'une postface d'Yves Sintomer.

  • Pourquoi les femmes se suicident-elles moins que les hommes ? Les célibataires, plus que les gens mariés ? Les personnes âgées, plus que les jeunes ? Pourquoi, contrairement à une idée reçue, choisit-on de mourir à la belle saison plutôt qu'en hiver ? C'est à ces questions et à quelques autres que tente de répondre Le Suicide (1897), monument de la littérature sociologique, et plus particulièrement le livre II, au cours duquel Durkheim établit une typologie restée célèbre, distinguant les formes de suicides : égoïste, altruiste, anomique ou fataliste.
    Plus encore que l'étude d'un phénomène social, Le Suicide est avant tout la mise en application de principes essentiels tirés de la méthode expérimentale. Utilisant de façon exemplaire l'outil statistique, Durkheim y jette les bases de la science du social.

  • Dans le contexte actuel des religions dans le monde, dans ce contexte de tension et de guerre qui secouent une grande partie du monde, il est peut-être bon de lire Durkheim et de percevoir la religion comme un phénomène sociologique, sous le seul joug autorisé de la raison éclairé et éclairante. Se fondant sur des études menées au sein des communautés aborigènes australiennes, Durkheim pose les questions essentielles sur la place des religions dans leur rapport aux sociétés et ouvre des voies de compréhension tout à fait contemporaines sur le fait religieux actuel...

    Edition complète de référence (Avec une carte hors-texte).


    Format professionnel électronique
    © Ink Book édition
    .


  • «

    Si j'ai pris pour sujet de cours le problème de l'éducation morale, ce n'est pas seulement en raison de l'importance primaire que lui ont toujours reconnue les pédagogues, mais c'est qu'il se pose aujourd'hui dans des conditions de particulière urgence. En effet, c'est dans cette partie de notre système pédagogique traditionnel [...] que l'ébranlement est peut-être le plus profond, en même temps qu'il est le plus grave

    ; car tout ce qui peut avoir pour effet de diminuer l'efficacité de l'éducation morale, tout ce qui risque d'en rendre l'action plus incertaine, menace la moralité publique à sa source même. Il n'est donc pas de question qui s'impose d'une manière plus pressante à l'attention du pédagogue.

    »
    L'éducation morale est le premier cours de Durkheim donné à la Sorbonne sur la science de l'éducation en 1902-1903. Il illustre l'affirmation d'Halbwachs pour qui « la sociologie n'a pas été admise d'emblée à la Sorbonne, mais elle s'y est introduite par la porte étroite de la pédagogie. » Posant que tout fait moral est d'abord un fait social, Durkheim fait de l'éducation le principal vecteur d'une morale envisagée comme une tradition à transmettre, à s'accaparer et à renouveler ; et l'éducateur est son instrument.

  • Publication posthume d'un cours de Durkheim sur les origines du socialisme, avec une longue partie consacrée à la pensée de Saint-Simon. Sociologue et philosophe français, Emile Durkheim succéda à F. Buisson à la chaire de pédagogie de la Sorbonne en 1902. Il est l'auteur des «Règles de la méthode sociologique» (1894).


    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Textes

    Emile Durkheim

    • Minuit
    • 18 Novembre 2020

    Ce premier volume de Textes constitue par lui-même une introduction générale à la théorie durkheimienne. Réunis en trois chapitres, ces écrits - dont plusieurs paraissent pour la première fois en langue française - font le point, d'abord, sur la définition objectiviste du règne social et de ses domaines, ce qui, en son temps, heurta violemment les écoles de pensée établies. Le premier chapitre comprend donc les actes des débats avec Tarde, Simmel, les bergsoniens ainsi que les principaux travaux sur l'état contemporain et l'évolution historique des sciences sociales. Le second s'organise autour de la conception durkheimienne de la sociologie comme discipline de synthèse : la confrontation avec les tenants de l'histoire événementielle ou les économistes classiques démontre l'ampleur de la révolution intellectuelle que représente, face aux disciplines traditionnelles, la mise en oeuvre du point de vue sociologique. Enfin, le troisième chapitre rassemble des documents, d'une importance capitale pour la compréhension de l'oeuvre durkheimienne, attestant l'influence que les « socialistes de la chaire », moralistes, économistes, juristes et historiens allemands ont exercée sur l'École française de sociologie.

  • Le problème fondamental du Contrat Social peut s'énoncer ainsi : trouver une forme d'association, ou comme dit aussi Rousseau, d'état civil, dont les lois se superposent, sans les violer, aux lois fondamentales de l'état de nature. Par conséquent, pour comprendre la doctrine de Rousseau, il nous faut : déterminer en quoi consiste cet état de nature qui est comme la pierre de touche d'après laquelle doit se mesurer le degré de perfection de l'état civil ; chercher comment les hommes, en fondant les sociétés, ont été amenés à sortir de cette condition première ; car, si la forme parfaite d'association est à découvrir, c'est que la réalité n'en offre pas le modèle ; alors seulement nous serons en mesure d'examiner les raisons pour lesquelles, suivant Rousseau, cette déviation n'était pas nécessaire et comment est possible la conciliation de ces deux états, à certains égards contradictoires.

  • BnF collection ebooks - "La conduite de l'Allemagne pendant la guerre dérive d'une certaine mentalité. - Le principal objet des éludes qui constituent notre collection est de dépeindre l'Allemagne telle que la guerre nous l'a révélée. Déjà nous avons parlé de son humeur agressive, de sa volonté belliqueuse, de son mépris du droit international et du droit des gens, de son inhumanité systématique, de ses cruautés réglementaires."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • On a souvent agité la question de savoir si la philosophie était une science, dans quelle mesure elle en était une, et quels étaient ses rapports avec les autres sciences. Quatre sciences sont donc à distinguer dans la philosophie: la psychologie, la logique, la morale, la métaphysique. En ce qui concerne la Psychologie, son objet, on le rappelle, est de décrire les états de conscience et les réduire à un certain nombre de types généraux. Mais les phénomènes qu'étudie la psychologie ont de fréquentes relations avec d'autres phénomènes dont il faut les distinguer. Sans se demander si le principe intellectuel est matériel ou non, on constate que le corps a d'étroits rapports avec l'âme. On peut presque dire que rien ne s'y passe qui n'ait son écho dans l'âme. Le fait d'ailleurs est réciproque... Emile Durkheim, l'un des pères fondateurs de la sociologie française moderne, a d'abord enseigné la philosophie avant d'entreprendre la rédaction d'ouvrages de sociologie.

  • Citation :
    « Comme l'indique le titre, l'auteur s'est proposé d'analyser deux concepts, celui de la Gemeinschaft (communauté) et celui de la Gesellschaft (société). Ce sont les deux modes de groupement que l'on observe chez les hommes, les deux formes de la vie sociale. Caractériser chacune d'elles et déterminer leurs rapports, tel est l'objet de cette étude. » (Emile Durkheim)

    Un éclairage précieux sur les travaux de Tonnies et les concepts de communauté et de société qui facilitent la classification et l'analyse de phénomènes sociologiques plus complexes.

    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • En lisant ce texte de Durkheim, nous pouvons regretter que la sociologie des religions ne soit pas enseignée dès le lycée, au même titre par exemple que la philosophie ou l'histoire.
    Un éclairage sociologique des religions plus que jamais nécessaire au vu du contexte d'ignorance et de violence dans lequel semblent aujourd'hui baigner les défenseurs d'une foi aveugle.

    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Citation (début du texte) :
    « Quoiqu'il en puisse coûter à notre amour-propre, il faut reconnaître que Dieu a fait deux espèces d'hommes bien différentes : il y a les grands, et il y a les petits. On n'a jamais beaucoup discuté pour déterminer quel est ici-bas le rôle des petits et des humbles. Hélas ! nous ne le savons que trop ; pour la plupart notre seule fonction est de vivre, de perpétuer la race, de fournir une matière à des créations nouvelles, de tenir la scène pendant que d'autres événements et de nouveaux acteurs se préparent. - Mais les autres, à quoi servent-ils ? A quelles fins sont-ils destinés ? Ici commencent les doctrines et la variété des opinions. Tandis que certaines nations se remettent tout entières entre les mains de leurs grands hommes, d'autres, au contraire, s'en défient comme du plus grand des dangers. Ici on s'attache à les persécuter et à les rendre misérables ; là on les exalte et on les glorifie. Athènes fait de Socrate un martyr ; Rome fait d'Auguste un Dieu qu'elle adore, Qui donc a raison et où est la vérité ? Les hommes de génie sont-ils nécessairement et toujours une menace pour nos médiocres individualités ? Ou bien, au contraire, est-ce d'eux et d'eux seuls qu'il nous faut attendre notre salut ? En un mot, quel est leur rôle dans nos sociétés modernes, telle est, Messieurs, la grave question que je voudrais essayer d'agiter devant vous. » (E. Durkheim)

    Un éclairage passionnant sur le rôle des grands hommes dans nos sociétés, par l'un des pères fondateurs de la sociologie : Emile Durkheim.


    Format professionnel électronique © Ink Book édition.



  • Citation (extrait) :
    « Il y a sans doute des crimes d'espèces différentes ; entre toutes ces espèces, il y a non moins sûrement quelque chose de commun. » (E. Durkheim)

    Une approche éclairée du sociologue Durkheim sur le crime et la fonction de régulation sociale qu'il implique nécessairement dans les sociétés modernes.

    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Emile Durkeim nous propose une analyse éclairé et éclairante sur le mariage entre un homme et une femme, en s'appuyant sur sa lecture des travaux de Westermarck, originellement publié en 6 volumes, et qui fut entre autres le fondateur des études de sociologie sexuelle.

    Format professionnel électronique © Ink Book édition.




  • Il ne s'agit pas pour Durkheim de faire le procès de l'individualisme, mais bien de resituer l'individualisme chez les intellectuels comme un allié utile à l'accomplissement de leurs oeuvres.

    Format professionnel électronique © Ink Book édition.


  • Émile Durkheim

    Emile Durkheim

    Le Classcompilé n° 140 contient les oeuvres d'Émile Durkheim. Il s'agit des oeuvres presque complètes.
    David Émile Durkheim, né le 15 avril 1858 à Épinal et mort le 15 novembre 1917 à Paris, est un sociologue français considéré comme l'un des fondateurs de la sociologie moderne. En effet, si celle-ci doit son nom à Emmanuel-Joseph Sieyès et a été popularisée par Auguste Comte à partir de 1848, c'est grâce à Durkheim et à l'École qu'il formera autour de la revue L'Année sociologique (1898) que la sociologie française a connu une forte impulsion à la fin du xixe siècle et au début du xxesiècle. (Wikip.)
    CONTENU DE CE VOLUME :
    OEUVRES
    De la division du travail social 1893
    Les Règles de la méthode sociologique 1895
    Le suicide 1897
    Les Formes élémentaires de la vie religieuse 1912
    ÉTUDES ET DOCUMENTS
    Le socialisme, sa définition - ses débuts - la doctrine saint-simonienne 1895 (1928)
    L'année sociologique - Mémoires originaux 1896-1904
    L'année sociologique - Analyses 1896-1912
    ANALYSES, ÉTUDES ET CONFÉRENCES1885-1920
    Sociologie et philosophie 1898-1911
    Éducation et sociologie 1902-1911
    Qui a voulu la guerre ? 1915
    L'Allemagne au-dessus de tout 1915
    COURS
    Cours divers
    Physique des moeurs et du droit 1890 (1950)
    L'éducation morale (1934)
    L'évolution pédagogique en France 1904 (1938)
    Les livrels de lci-eBooks sont des compilations d'oeuvres appartenant au domaine public : les textes d'un même auteur sont regroupés dans un eBook à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera le catalogue sur le site de l'éditeur.



  • « Nous sommes ainsi conduits à considérer la division du travail sous un nouvel aspect. Dans ce cas, en effet, les services économiques qu'elle peut rendre sont peu de chose à côté de l'effet moral qu'elle produit, et sa véritable fonction est de créer entre deux ou plusieurs personnes un sentiment de solidarité. »

    Émile Durkheim

  • Argumentaire auteur :
    Né dans une famille de rabbins, Émile Durkheim (1858-1917) décide très jeune de ne pas suivre la tradition familiale. Normalien, agrégé de philosophie, il est professeur dans divers lycées avant d'enseigner les sciences sociales à l'université de Bordeaux.
    C'est un Dreyfusard de la première heure même s'il ne signe pas le Manifeste des intellectuels de 1898. Les nombreux articles qu'il publie au cours de la période interviennent dans le débat dans des termes proprement philosophiques.

    Argumentaire livre :
    Au moment de l'affaire Dreyfus, le sociologue Durkheim essaie de comprendre le clivage qui s'est créé dans la société. Pour lui, il voit dans ce moment fondateur du XXe siècle français l'émergence de l'individualisme, promu par un certain nombre d'intellectuels. Un individualisme, selon une conception noble, prônant les droits et les libertés de l'individu, conscient du bien commun, et non pas une défense de l'intérêt particulier, acception malheureusement retenue aujourd'hui de ce concept.

  • La Sociologie

    Emile Durkheim

    Déterminer la part qui revient à la France dans la constitution et dans le développement de la sociologie, c'est presque faire l'histoire de cette science ; car c'est chez nous qu'elle est née et, bien qu'il n'y ait pas de peuple aujourd'hui où elle ne soit cultivée, elle est restée une science essentiellement française.

empty