Emile Gilbert

  • Les plantes sont très utilisées en magie et on les retrouve dans beaucoup de rituels sous forme d'infusions ou de décoctions. Mais au-delà de leurs éventuelles vertus curatives, elles sont aussi utilisées dans une tradition folklorique pour entretenir le mythe de la sorcellerie. Ce livre rassemble deux opuscules écrits au début du XXe siècle par un pharmacien, Émile Gilbert : Les plantes magiques et la sorcellerie (1914) et Philtres et boissons enchantées ayant pour base les plantes pharmaceutiques (1872). Il nous livre d'étonnantes révélations sur les pouvoirs des plantes.

  • BnF collection ebooks - "Orphée, médecin et poète, est le premier auteur de l'antiquité qui, sans la nommer, se soit occupé de la science Toxicologique. En effet, dans son poème des Pierres, il parle des différents poisons tirés des végétaux, et du règne animal ; et de quelques pierres précieuses, que l'on considérait comme antidotes ; il ne nomme point l'arsenic."

  • Extrait : "Orphée, médecin et poète, est le premier auteur de l'antiquité qui, sans la nommer, se soit occupé de la science Toxicologique. En effet, dans son poème des Pierres, il parle des différents poisons tirés des végétaux, et du règne animal ; et de quelques pierres précieuses, que l'on considérait comme antidotes ; il ne nomme point l'arsenic."

  • C'était en 1834. J'avais perdu, en 1830, un état brillant, mais conduisant plutôt à se faire casser bras ou jambes, qu'à la fortune. Ma liberté m'était rendue. J'en profitai pour faire un voyage dans le midi de la France. - Un puissant motif se joignait à mes désirs..., j'allais voir ma mère, des caresses de qui j'étais, hélas ! privé depuis bien longtemps !Comme Sterne-Yorick, je mets donc à la bâte une demi-douzaine de chemises dans un porte-manteau, mais je n'y introduis pas la classique culotte de soie noire, dont il avait eu soin de se munir.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Cet automne, le magazine Continuité s'intéresse au patrimoine familial. Ce dernier prend diverses formes : lettres, photos, meubles, vaisselle, oeuvres d'art, vêtements, bijoux, etc. Il s'agit parfois d'objets ou de documents dont la valeur est surtout sentimentale et identitaire. N'empêche, ces souvenirs n'en méritent pas moins d'être préservés et transmis parce qu'ils témoignent de la petite histoire et jouent souvent un rôle fondamental en matière de sensibilisation au passé et à l'héritage collectif. Il arrive également que les legs familiaux présentent un grand intérêt sur le plan social et culturel, voire que certains soient prêts à mettre le prix fort pour les acquérir. Les gardiens de ces héritages intimes et personnels assument une responsabilité essentielle et doivent relever des défis de taille. En plus de mettre en lumière les différentes facettes et l'importance du patrimoine familial, ce dossier veut aider ceux qui s'emploient à pérenniser ce legs... et donner aux autres l'envie de se lancer dans l'aventure. (source : Continuité)

  • 11 brefs essais pour des villes résilientes et durables Nouv.

    « Les villes peuvent sauver le monde. » La formule est devenue classique. Que ce soit en développant les réseaux de transport, en protégeant les milieux naturels, en planifiant la densification des agglomérations ou encore en organisation la gestion des matières résiduelles, ces gouvernements de proximité sont en effet au centre des enjeux écologiques du XXIe siècle. Si plusieurs leviers de pouvoir déterminants dans la transition verte et durable se trouvent entre les mains des administrations municipales, leur actionnement semble pourtant rester timide dans beaucoup de villes et municipalités québécoises...

    Ces essais donnent la parole à la nouvelle génération d'élu.es d'ici. Ensemble, ils pointent les failles, indiquent les écueils, réinventent les moyens, développent les solutions et tracent la voie vers les communautés de demain. Il est évidemment encore trop tôt pour savoir si les villes sauveront bel et bien le monde, mais les dix autrices et auteurs réuni.es ici nous prouvent que certain.es élu.es tentent déjà de le faire, de Gatineau à Saint-Luce, en passant par Granby, Rimouski ou encore Saint-Camille.

empty