Etie Billeter J.-F.

  • La tradition contre le progrès ou le progrès contre la tradition, pourquoi reprendre ce vieux débat ouvert au Siècle des Lumières ? Les idées simplistes et les préjugés accumulés depuis plus de deux siècles continuent à se bien porter, malgré des connaissances aujourd'hui beaucoup plus profondes des sociétés non occidentales. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et de la décolonisation, la Chine, l'Inde et l'Indonésie se sont lancées dans un vaste processus de développement. Après plus de trois décennies, il est possible de dégager les grandes tendances de leurs systèmes politiques, économiques et sociaux, de voir comment ces vieilles civilisations réagissent au contact de la modernité, quelle que soit sa forme. L'Inde et l'Indonésie n'ont pas connu de rupture avec leur passé, parvenant à digérer une partie des innovations culturelles, socio-politiques et technico-économiques. Même en Chine où les changements ont été plus brutaux, ceux-ci ne se laissent pas enfermer dans la dichotomie tradition-modernité. Cette esquisse comparative tente de poser quelques jalons pour la compréhension des trois pays les plus peuplés d'Asie.

empty