Frédéric Blanchard

  • Swänn and Sätie were born on Näkän, a major planet in the Complex, a federation of extraterrestrial civilizations. The young couple hoped to live a peaceful life in an environment where nature and technology coexist in balance. But they are forced to mobilize when the leaders of the Complex decide to launch a vast expedition to save a planet that has exhausted its resources: Earth.

  • Emissaries from planet Näkän are heavily invested in an altruistic mission: saving a dying Earth and its inhabitants from a tragic end. Humans around the world, mesmerized by the extraterrestrial technology and the hope it brings to their planet, have so far shown little resistance to the mostly pacific invasion of their homelands. But other aliens involved in the undertaking appear to have less noble intentions for the blue planet...

  • Ismaël Tayeb est lieutenant dans un gang criminel. Son grand patron lui donne un ordre qu'il ne peut refuser : trouver une pile nucléaire... Pour cela il va devoir remettre en marche et voler le dernier Atlas, un de ces immenses robots français qui géraient des constructions titanesques jusqu'au milieu des années 70, mais qui, suite à un grave incident à Batna durant la guerre d'Algérie, ont tous été démantelés... à l'exception du George Sand. Au même moment, Françoise Halfort, ex- reporter de guerre, se retrouve confrontée dans le parc de Tassili à un phénomène écologique et sismique sans précédent qui va bouleverser l'équilibre du monde... Un récit-fleuve, intensément feuilletonnant, à lire d'urgence !

  • Dans l'intrigue de cette uchronie, l'Algérie n'a eu son indépendance qu'à la suite de la catastrophe de Batna, en 1976, qui aurait fait 6.000 morts et conduit au démantèlement du nucléaire mobile, les Atlas, des robots géants. Au cœur du parc de Tassili en Algérie où l'Umo a surgi, la menace se précise dans le deuxième tome de cette trilogique. Tandis que Françoise Halfort, l'ancienne reporter de guerre vient d'accoucher à 53 ans d'une fille qui porte une marque sur le front, le George Sand, le dernier Atlas, a finalement décollé de l'Inde où il gisait depuis des décennies. Autour d'Ismaël Tayeb, le bandit investi d'une nouvelle mission, l'équipage se met en route pour affronter le titan surnaturel à bord du robot volant. Entre l'indienne charismatique et sa discrète assistante, diplômée en génie civil et en géopolitique, l'ancien mécano et l'ingénieur nucléaire, le truand russe et le cul-de-jatte aventurier, la fresque anime sa galerie de héros atypiques.

  • Au Texas, Swänn et Liz sont poursuivis par les braconniers Skualls, responsables de la mort de la famille Hamilton... Le temps pour Swänn de se confronter aux réalités de la guerre et des chocs émotionnels qui accompagnent l'annonce des victimes aux familles. Toutefois, alors que le Mir de Donald, séparant le Texas du Mexique sur le Rio Grande est détruit pour facilité le passage des réfugiés américains, un petit espoir permet à Liz de rester debout. Pendant ce temps, sur Näkän et dans les assemblées du Complexe, les débats sur le financement de l'expédition Renaissance se poursuivent et, curieusement, la diplomatie Skuall, peuple qui ne participe pas à l'expédition, prend une importance inattendue... Un dernier chapitre magistral qui vient conclure cette première trilogie !

  • 2084, les pires scénarios prédisant la funeste destinée de la Terre se sont réalisés. La Fédération des Intelligences Mammifères décide d'engager une intervention sur cette planète en voie d'extinction. Swänn, jeune extraterrestre droit et ouvert, se porte volontaire. Originaire d'une planète apparaissant comme une version réussie de notre monde, il souhaite contribuer à pacifier la Terre et empêcher son anéantissement. Sa rencontre avec Liz, au Texas, marque le début du choc des deux mondes...

  • 2084, les pires scénarios prédisant la funeste destinée de la Terre se sont réalisés. La Fédération des Intelligences Mammifères décide d'engager une intervention sur cette planète en voie d'extinction. Swänn, jeune extraterrestre droit et ouvert, se porte volontaire. Originaire d'une planète apparaissant comme une version réussie de notre monde, il souhaite contribuer à pacifier la Terre et empêcher son anéantissement. Sa rencontre avec Liz, au Texas, marque le début du choc des deux mondes. La suite spectaculaire de cette odyssée pour la survie de la Terre...

  • Conclusion de ce triptyque haletant. La Seconde Guerre mondiale va-t-elle finalement s'achever sur un armistice entre l'Angleterre et l'Allemagne nazie, laissant ainsi à Hitler le contrôle de toute l'Europe ?
    Mary et Bob disposent désormais des documents prouvant que les Allemands veulent détruire les juifs d'Europe. S'ils arrivent à temps à la conférence pour montrer ces preuves au Congrès et à la presse américaine, Roosevelt tiendra l'occasion de déclarer la guerre à Hitler. Une cavale commence à travers l'Asie centrale, poursuivie par les sbires de la Gestapo et de la police secrète japonaise.

  • Le pétrole est devenu indispensable à l'économie mondiale, c'est sa plus grande richesse, mais aussi sa plus grande malédiction. Retraçant l'histoire de ce paradoxe les auteurs se penchent avec acuité sur le sujet.
    Depuis près d'un siècle et demi, l'or noir a été le moteur de la croissance et la source des plus grands malheurs. Combien de temps cet état va-t-il durer alors que même la catastrophe écologique du réchauffement climatique ne semble pas peser dans la décision de s'en passer ? Mais à quand remonte cette course à l'abîme ? C'est ce que les auteurs entreprennent de raconter.

  • Plus rien ne s'oppose à la main mise des nazis en Europe. Plus rien sauf un grand secret que les SS semblent vouloir cacher à tout prix.
    Deux agents, travaillant pour les services secrets américains sont en passe de mettre à jour le grand secret des nazis, à savoir l'extermination totale et systématique des juifs d'Europe. Cette révélation pourrait bien faire entrer les USA dans la guerre et rebattre les cartes du conflit. Les agents d'Hitler doivent donc tout faire pour les réduire au silence.

  • Neuf morts, neuf secondes, une seule arme : une enquête aux airs de « déjà vu » pour l'inspecteur Wonderball, le flic le plus désaxé de San Francisco. À la croisée de XIII et L'Inspecteur Harry, La série événement dessinée par Colin Wilson.San Francisco, 1983. Un tueur de masse abat 9 personnes depuis un toit. L'inspecteur Spaddaccini, surnommé par Wonderball à cause des friandises qu'il mange, est chargé de l'enquête. La rapidité du tueur lui rappelle un dossier qui a marqué sa carrière : l'assassinat de Kennedy. L'occasion d'une promenade dans le passé du San Francisco freak et toxique des années 60 et 70.

  • Neuf morts, neuf secondes, une seule arme : une enquête aux airs de « déjà vu » pour l'inspecteur Wonderball, le flic le plus désaxé de San Francisco. Une série policière à la croisée de XIII et L'Inspecteur Harry.
    Wonderball, suivant les indications du Fantôme, trouve dans l'Utah les archives d'une maison de production cinématographique dont les films servaient au conditionnement des Alphas. Le Collège invisible, conscient qu'il faut arrêter Wonderball avant qu'il ne découvre la vérité sur ses origines, envoie sur sa piste l'un de ses agents, un shérif sans histoire qui se révèlera être un tueur en série impitoyable.

  • Neuf morts, neuf secondes, une seule arme : une enquête aux airs de « déjà vu » pour l'inspecteur Wonderball, le flic le plus désaxé de San Francisco. Une série policière à la croisée de XIII et L'Inspecteur Harry.Mis en congés forcés pendant l'enquête sur la mort du « Chasseur », Wonderball assiste aux funérailles de son ami Bob Archer. Là, il est approché par un mystérieux individu affirmant connaître les liens entre le Collège Invisible et la mort d'Archer. Ces révélations mèneront Wonderball sur les traces de son passé.

  • Poursuivant toujours plus intensément son voyage initiatique au coeur de son enfance, Wonderball se lance à la poursuite d'Alan Smithee... Le lien entre le célèbre photographe et les Alphas est maintenant évident. Grâce aux indications du Fantôme, il parvient à le capturer pour l'interroger. Alors que certains voiles sur le passé de Wonder se lèvent, le Collège invisible se décide enfin à entrer en contact avec lui...

  • Fin de partie pour l'inspecteur Spadaccini, le flic le plus désaxé de San Francisco, avec une montée en puissance de la tension et des révélations en cascade dans ce dernier tome orchestré par Duval & Pécau !
    L'affrontement final de Wonder avec son créateur va le confronter à un choix crucial. Les révélations puissantes que lui fait le Collège invisible l'abattent et le condamnent. Comprenant qu'il ne pourra rien y faire, il s'associe une dernière fois au Fantôme. Spadaccini va-t-il chercher à obtenir les réponses qu'il a toujours souhaité ou tout détruire pour enfin répondre à sa nature profonde ?

  • Je relis ta dernière lettre : correspondance t.2 Nouv.

    « Écrire, t'écrire, s'écrire, nous écrire... » Nous sommes toujours en vie et notre aventure épistolaire se poursuit. Ce sont à nouveau trente lettres, couvrant cette fois cinq années d'échanges amicaux, qui témoignent de l'obstination à explorer plus avant, dans la solitude de l'écriture et dans le jeu des correspondances, les ressorts profonds de notre désir d'écrire, et à comprendre comment se tissent nos liens, à nous-même, aux autres, aux livres, au monde. Ce travail n'a pas de fin. Nous sommes pareils à Pénélope qui repousse les prétendants : la peur d'apparaître, l'injonction de se taire, l'oubli, l'effacement, la mort.

  • Les usages des technologies numériques dans la sphère politique constituent un objet de recherche largement investi en science politique, cependant en langue anglaise plus qu'en français. Ce numéro spécial de Politique et Sociétés s'emploie à rétablir l'équilibre, en présentant et en mettant en perspective les résultats d'un projet comparatif franco-québécois sur les campagnes en ligne, enpolitique.com. L'introduction propose une synthèse de la littérature universitaire concernant trois domaines : les usages du web et des médias sociaux comme outils de campagne électorale, la constitution d'équipes spécialisées dans la communication politique numérique, et les appropriations des dispositifs de campagne par des citoyens, sociologiquement spécifiques, et politisés. L'introduction présente aussi une synthèse des résultats français et québécois discutés dans le numéro, qui montrent que l'expansion des technologies numériques ne fait pas disparaître les logiques antérieures de structuration de la compétition électorale. En revanche, elle conduit à des réaménagements importants des activités de communication politique.

  • La publication des correspondances est souvent posthume. Nous sommes en vie. Nous parlons, nous écrivons, nous nous parlons, nous nous écrivons. D'où viennent, dans nos histoires individuelles, le désir, la peur, la nécessité, l'interdit d'écrire ? L'obsession de la trace ? Qu'est-ce qui nous fait défier le vide, l'informulé, la mort ? Les trente lettres de ce recueil couvrent un an et demi de nos vies, elles sont la quête à deux, dans l'échange épistolaire, et chacun pour soi, dans la solitude de l'écriture, nous devons ce que nous sommes, mais aussi notre rencontre, et notre amitié.

empty