Francisco Palacio Espasa

  • La conflictualité dépressive occupe une place centrale dans le développement de la vie psychique qu'elle accompagne ou, au contraire, entrave. Elle peut être décrite comme une situation dynamique comprenant l'ensemble des affects et des sentiments éveillés par la perte des objets investis libidinalement. Elle se traduit par des altérations, voire des perturbations plus ou moins importantes et évidentes de l'autoestime et/ou de l'humeur. Dans son travail thérapeutique avec les enfants et les parents, Francisco Palacio Espasa a été frappé par l'importance des deuils mal résolus sur l'ensemble de la vie intrapsychique et interactive, et par les chaînes transgénérationnelles de transmission de la dépressivité. C'est à la problématique de cette conflictualité dépressive, à sa genèse et à ses avatars qu'il a consacré cet ouvrage. Croisant ici sa riche expérience clinique et son questionnement théorique, il s'attache à définir les différents paliers que la conflictualité dépressive peut rencontrer selon les individus ou chez un même sujet. En effet, dans la lignée des idées de Bion, l'auteur soutient que coexistent chez toute personne des fonctionnements psychotiques et névrotiques. Ainsi, chaque sujet abrite différents fantasmes de perte : destruction catastrophique des objets, dommages graves ou mort des objets, perte de leur amour. C'est la prédominance de l'une ou l'autre forme de ces fantasmes, pour des raisons structurelles de la personnalité sous-jacente, ou conjoncturelles (pertes dans l'environnement), qui détermine les affects éprouvés par le moi, ses différents mécanismes de défense, et ainsi la sévérité de la conflictualité dépressive. L'évaluation clinique approfondie de cette problématique doit pouvoir orienter le travail thérapeutique pour qu'à côté de la douleur et de la tristesse devenues conscientes émerge l'affect redouté de la culpabilité. Les avancées théoriques et cliniques que propose ici Francisco Palacio Espasa contribuent à renouveler les stratégies thérapeutiques en intégrant la complexité et la diversité psychopathologiques infantile et familiale. Psychiatre et psychanalyste, Francisco Palacio Espasa est professeur ordinaire et chef du service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent de Genève. Avec la collaboration de Luc Magnenat et de Corinne Strubin-Rordorf. Mise en vente le 15 mai 2003

  • À la lumière de leurs nombreuses années d'expérience clinique avec des enfants autistes, psychotiques et/ou borderline,  les auteurs proposent un document synthétique et rigoureux sur la spécificité de chaque fonctionnement psychopathologique et son évolution dans le cadre d'une prise en charge psychanalytique ou psychothérapeutique qui vise à développer et soutenir le développement psycho-affectif de l'enfant dans sa vie quotidienne.

    Ils montrent que la psychanalyse permet de rétablir des liens plus riches, plus subtils entre l'enfant et son monde interne, entre l'enfant et son entourage quelle que soit sa psychopathologie. Ainsi, la vie mentale s'enrichit, les défenses s'atténuent et s'assouplissent, le fonctionnement du sujet devient plus adéquat. En changeant, le sujet transforme aussi son environnement.

    Selon les caractéristiques des enfants concernés, sont précisés le cadre thérapeutique, le type de transfert et de contretransfert, les modalités d'intervention et d'interprétation qui soutiennent le processus thérapeutique.

  • Que deviennent les difficultés précoces du développement psychologique et affectif des bébés et des jeunes enfants ? Comment les traiter au mieux pour changer leur destinée qui pourrait hypothéquer leur avenir cognitif et le développement de leur personnalité ? Notre ouvrage présente nos réflexions et notre approche psychothérapeutique et psycho-éducative intégrées, incluant les familles, qui ont offert à ces enfants l'opportunité à l'épanouissement de leurs potentialités. Grâce à un suivi longitudinal sur le long terme, nous avons assisté au déploiement de leurs capacités évolutives et à la force de leur affirmation personnelle à l'âge adulte. Ainsi, nous avons découvert comment chaque sujet se construit comme un seul individu, avec les caractéristiques de sa personnalité qui lui sont propres et uniques.

empty