Francoise Belu

  • La revue Entrevous, sous-titrée de « littérature organique » pose, pour son deuxième numéro, une question : « Qui es-tu? ». Qui es-tu auteur, qui es-tu lecteur, qui es-tu créateur? Sûrement une espèce assez commune d'animal polymorphe... plusieurs jeux littéraires permettront de le débusquer. Vous retrouverez tout d'abord le résultat du premier Troc-paroles, laboratoire initié par la Société littéraire de Laval, où diverses techniques de création sont expérimentées - cette fois-ci, inventer à partir de dix objets hétéroclites sélectionnés par Leslie Piché. Ensuite, le Marché des mots nous propose trois écrits inédits (parfois accompagnés d'images) signés Jeanne Delta, Claude Drouin et Diane Landry. La rubrique « Dans la tête de... » nous invite chez Patrick Coppens et à un jeu de métamorphoses littéraires collectif. Des rendez-vous multidisciplinaires avec Élise Turcotte (écrivain), Daniel Sylvestre (illustrateur) et Monique Joachim (poète et violoncelliste) complètent une publication particulièrement ludique et interactive.

  • Nouvelle revue publiée par la Société littéraire de Laval, Entrevous qui prend la relève de Brèves littéraires, propose bien des découvertes selon une ligne éditoriale en trois volets : les oeuvres multidisciplinaires intégrant le littéraire, l'inscription de la littérature dans les espaces publics et les processus de création littéraire. Le sous-titre, « littérature organique », est à l'image du but visé : non pas seulement publier des textes au sens classique du terme, mais plutôt favoriser l'interdisciplinarité. Dans les mots mêmes de Danielle Shelton, directrice artistique de la publication : « Entrevous postule que la littérature est partout, dans toutes sortes de manifestations de la créativité, seule ou accompagnée, et qu'elle est utile au quotidien parce qu'elle nourrit ». Au menu de ce premier numéro, une mini-enquête sur le genre populaire de l'autofiction, un jeu littéraire, des extraits de récitals de poésie, des mises en rapport avec les autres arts et des rencontres avec des auteurs.

  • Que VLB adore fréquenter les habitués des sommets, la preuve en est établie. Nietzsche faisait antichambre en attendant son tour. Laurent Laplante nous livre ses commentaires de lecture sur ce « non-livre » de près de 1400 pages dans lequel VLB déploie une liberté créatrice quasi-totale, fusionnant fiction et réalité, abolissant l'autobiographie connue pour retoucher le récit de son parcours et usant d'un humour qui ne doit rien à Zarathoustra. Le dossier de cette édition porte sur les romans et les essais témoignant des grands conflits de l'Histoire, de la Première Guerre mondiale à la guerre au terrorisme et au djihadisme, en passant par le nazisme. Ailleurs dans la revue, la chronique consacrée aux écrivains franco-canadiens dresse le portrait du franco-manitobain J.R. Léveillé, auteur d'une trentaine d'oeuvres diversifiées et exigeantes, et Diane Vincent nous parle de Dante, son écrivain jamais lu.

  • Création littéraire lors d'activités produites par la Société littéraire de Laval. Textes finalistes de Laval au concours intercollégial de poésie. Textes des poètes invités et des lauréats du micro ouvert Gens de paroles. Textes et recensions de publications littéraires des membres. Notices de l'artiste de la couverture, France Trudel, de l'artiste de l'exposition multidisciplinaire «La femme sous la couronne», Danielle Shelton, et des auteurs.

  • Le huitième numéro de la revue Entrevous se décline en sept sections. 1. «Laboratoire de création littéraire Troc-paroles», qui publie six créations littéraires ou amalgames «Mots sur images», sur le thème Rencontre du troisième type; six poèmes lauréats d'un deuxième concours «Mots sur image», inspirés par des dessins d'un artiste lavallois. 2. «Marché des mots», où la nouvelle choisie est accompagnée d'une photographie de l'auteur et de son processus de création. 3. «Interprétation vs Intention», qui met au jeu un poème inédit. 4. « Rendez-vous avec... : le romancier lauréat du Prix Marie-Claire-Blais; la poète lavalloise de la Fête nationale des Québécois; une youtubeuse et poète de la relève; un écrivain académicien; une créatrice de livres d'artistes. 5. «Dans la tête de...», qui dévoile l'écriture de deux boursiers de la Fondation de soutien aux arts de Laval. 6. «La littérature est partout» : à l'opéra, dans les chansons classiques et populaires, au cinéma et au théâtre. 7. «Lieu de mémoire littéraire» : hommage à un dramaturge québécois, dans une chapelle désacralisée.

  • Le plus récent numéro d'Entrevous se décline en six sections. 1. Laboratoire de création littéraire Troc-paroles, qui présente les meilleurs textes de deux ateliers de création des Journées de la culture. 2. Interprétation vs Intention, qui met en jeu un poème inédit. 3. Marché des mots, où poème et haïku sont accompagnés de leur processus de création. 4. Mots sur image, où une artiste multidisciplinaire amalgame ses photographies d'art thématiques et sa poésie. 5. Rendez-vous avec..., qui présente treize écrivains venus d'ailleurs pour la Semaine des rencontres interculturelles. 6. La littérature est partout, où poésie et prose poétique s'immiscent dans un récital de chansons et deux concerts, l'un symphonique, l'autre de chambre.

  • La Société littéraire de Laval publie, avec ce numéro 92, le dernier de Brèves littéraires. C'est une mue, pas une mort, car la revue renaîtra en juin 2016 sous un nouveau nom : Entrevous. Ce dernier numéro présente un dossier dont le thème est Bestiaire. Cette piste des animaux s'est avérée fructueuse, avec des contributions qui explorent plusieurs genres littéraires : poésie, prose poétique, nouvelle, fable... Outre ce dossier, cette édition rapporte l'essentiel d'un café littéraire où la poète, romancière, dramaturge et professeure Louise Dupré a présenté une conférence sur sa perception de l'écriture et ses procédés de création. Le plus récent projet de médiation culturelle de la SLL, Papiers de soi, est aussi présenté des ces pages. Il a permis à quinze ainés de faire revivre, en mots et en images, des souvenirs heureux. Finalement, la section Recensions inclut cinquante-cinq publications individuelles ou collectives des membres de la Société littéraire de Laval.

  • Ce numéro fait place à Gérard Leblanc, figure marquante de l'Acadie moderne et dont l'oeuvre, dix ans après sa mort, reste plus que jamais vivante. Ayant consacré tout son temps à l'écriture, à la sienne et à celle des auteurs des éditions Perce-Neige de Moncton, il a contribué à l'émergence d'une parole originale, propre à l'Acadie. Cette édition nous fait aussi découvrir le troublant parcours de l'écrivaine sicilienne Goliarda Sapienza (en couverture), nous offre une entrevue avec le romancier Gilles Jobidon, dont vient de paraître La petite B, et pose un regard renouvelé sur le « poète militant » Aragon. Les critiques du premier roman de Dominique Scali, À la recherche de New Babylon, finaliste au prix du Gouverneur général, de la trilogie MaddAddam de Margaret Atwood et du travail de Janine Tessier dans Les rescapés de Berlin sont aussi au sommaire.

empty