Frank Giroud

  • Dans ce huitième tome de XIII Mystery, Frank Giroud et Colin Wilson nous content le passé de Martha Shoebridge, le médecin qui a sauvé XIII et a diagnostiqué son amnésie dans Le Jour du soleil noir. Le lecteur découvrira enfin pourquoi Martha a plongé dans l'alcoolisme. On a beau savoir que les intrigues sont monnaie courante dans cet implacable thriller, pouvait-on s'imaginer que Martha avait eu une liaison avec William Sheridan, le président progressiste assassiné par Steve Rowland ?

  • Max Ferlane a la réputation de pouvoir exfiltrer n'importe qui de n'importe quelle situation désespérée. Ce genre de réputation attise assez vite les convoitises. Esseulé dans une jungle hostile, poursuivi par une armée complète, le voici impliqué dans une mission à laquelle il ne voulait pas participer... Quand il est question de gros sous, on n'a pas toujours le choix.

  • Rien ne prédestinait Clovis à ressentir l'intense bouleversement qu'a suscité en lui la découverte de L'Angélus de Millet, au musée d'Orsay. Père de famille sans histoire, au quotidien enlisé dans la routine, il se sent d'un coup submergé par une émotion inconnue qui le pousse à découvrir ce qui se cache derrière l'image. Troublé par les versions qu'en a faites Dali, il se convainc que là réside la clé du mystère. Parallèlement, il explore les souvenirs personnels que cette toile a fait ressurgir inopinément, au risque de mettre en cause l'équilibre, même bancal, sur lequel reposaient toutes ses relations familiales. Confronté à l'incompréhension de son entourage, il décide de poursuivre sa quête, quel qu'en soit le prix. C'est l'autre moitié de ce chemin semé d'embûches et de révélations que parcourt Clovis dans le second volet de cette histoire fondée sur un authentique secret de famille, celui du peintre Dali.

  • Angel est un simple fils de paysans qui a pu s'extraire de sa vile condition par son éducation, poussé par le padre de son village. Ses succès militaires, au moment de l'invasion des troupes de Joseph Bonaparte, frère de Napoléon, lui valent son surnom de "Libertador" aux yeux du peuple. Mais, s'il combat aux côtés des aristocrates, il n'est pourtant pas considéré comme un des leurs et se retrouve écartelé entre deux femmes, l'une combattante à ses côtés, l'autre fille d'un Grand d'Espagne. La rumeur autour du mystère de sa naissance en ferait pourtant le bâtard d'un hidalgo, à moins que la vérité cache un autre drame. Scénarisé par Frank Giroud et construit autour d'un secret de famille, ce drame épique et sentimental dans l'Espagne du XIXe siècle a révélé le jeune dessinateur Javi Rey. Entre résistance à l'envahisseur et confrontation des conditions sociales, un vent de liberté et de désir souffle sur ce récit passionné.

  • Léopold Sully-Darmon est l'avocat le plus célèbre du barreau de Paris. Il s'apprête à défendre une femme, ex-officier dans l'armée de Saddam Hussein, accusée d'acte de torture sur des prisonniers qui sont aujourd'hui réfugiés en France. Innocente ou coupable? LSD ne se posera la question qu'après avoir fait acquitter sa cliente avec brio. La star des prétoires et des médias aurait-il été manipulé ?

  • Revenu d'entre les morts. Perdu entre les vivants.Paris, 1815. Quelques mois après la tragique bataille de Waterloo, le capitaine du 7e Hussards Maxime Danjou, surnommé « Sang de boeuf », termine sa convalescence à l'Hôpital du Val de Grâce. Pris dans une rixe à sa sortie de l'établissement, il se réveille dans un poste de police où une femme vient le chercher. Il ne la reconnait pas mais elle lui assure être sa femme : Maxime s'appellerait en réalité Théodore Brunoy, et serait un ancien colonel de l'armée napoléonienne ! Cette vie serait la sienne et il n'en a pourtant aucun souvenir. Maxime croit devenir fou. Est-il victime d'une manipulation ? D'une forme d'amnésie extrême ? Ou ne s'agit-il que d'un atroce cauchemar ?Frank Giroud et Gilles Mezzomo se retrouvent pour un thriller psychologique en pleine période napoléonienne. Le parcours d'un homme en quête d'identité, entre paranoïa et désillusions, dans la lignée du Retour de Martin Guerre.

  • Léopold Sully-Darmon est l'avocat le plus célèbre du barreau de Paris. Après avoir fait acquitter une femme, ex-officier dans l'armée de Saddam Hussein, accusée d'acte de torture sur des prisonniers, LSD s'interroge. Innocente ou coupable ? La star des prétoires et des médias aurait-il été manipulé ?

  • Léopold Sully-Darmon est l'avocat le plus célèbre du barreau de Paris. Il s'apprête à défendre une femme, ex-officier dans l'armée de Saddam Hussein, accusée d'acte de torture sur des prisonniers qui sont aujourd'hui réfugiés en France. Innocente ou coupable? LSD ne se posera la question qu'après avoir fait acquitter sa cliente avec brio. La star des prétoires et des médias aurait-il été manipulé?

  • Poursuivi par son présent. À la poursuite de son passé.Après s'être réveillé avec stupeur auprès du corps sans vie de sa femme Mathilde, Sang-de-boeuf est dans la tourmente. Tout l'accuse, lui-même n'est pas certain de la vérité. Est-il le meurtrier ? Pris de panique, il décide de s'enfuir avant l'arrivée de la police sur les lieux. C'est le début d'une double traque pour celui qui est à la fois Maxime Danjou et Théodore Brunoy : poursuivi par son présent ; à la poursuite de son passé.Comme à son habitude, Frank Giroud brouille les cartes de la réalité et tisse les fils d'une intrigue savamment construite. L'énergie du trait de Gilles Mezzomo donne un supplément de force à ce thriller psychologique, entre paranoïa et désillusions.

  • D'extraction paysanne, Angel a pu sortir de sa condition grâce à l'éducation à laquelle le padre de son village lui a permis d'accéder. Chef de guerre, il lutte contre les troupes de Joseph Bonaparte, frère de Napoléon. Mais s'il combat aux côtés de l'aristocratie, celle-ci n'oublie pas que le sang qui coule dans ses veines n'est pas bleu, et le surveille de près. D'autant que, loué pour sa vaillance et son courage, Angel incarne aux yeux du peuple le Libertador. Lequel, malgré le vent de liberté et d'égalité qui semble souffler sur le pays, doit prendre garde à ne pas devenir l'instrument du pouvoir espagnol, à moins que le secret qui pèse sur ses origines ne vienne tout remettre en cause: sa guerre, sa famille, ses amours...Cet album révèle Javi Rey pour son premier album, il bénéficie en outre du savoir-faire de Delf, coloriste de « Il était une fois en France et surtout du talent de narrateur hors pair de Frank Giroud. Une nouvelle variation sur le thème des secrets de famille, magistralement mise en scène dans l'Espagne du XIXe siècle, entre lutte contre l'envahisseur, aspiration à la liberté et désirs amoureux.

  • Fils de paysan, Angel a pu accéder à une éducation normalement interdite aux enfants de sa condition, poussé par le padre de son village. Devenu chef guérilléro pendant l'invasion napoléonienne, il lutte contre les troupes de Joseph Bonaparte. Mais tout "Libertador" qu'il soit aux yeux du peuple, Angel n'en reste pas moins, pour les grands d'Espagne aux côtés desquels il combat, un rustre dont rien ne pourra faire oublier la naissance.

    Écartelé entre deux femmes, l'une issue des beaux salons, l'autre combattant à ses côtés, Angel a lui-même du mal à trouver sa place. Des doutes s'accumulent sur ses origines. Ne serait-il pas le bâtard d'un de ces nobles qui le méprisent ? Une piste qui paraît de plus en plus évidente, peut-être trop... Car la vérité qu'elle dissimule porte les germes d'une tragédie qui va briser tout ce qu'Angel a pu croire et espérer.

  • Nadia a maintenant découvert le secret de sa naissance. Avec l'aide de Léa, elle réussit à duper sa mère pour mettre en place son plan : retrouver son père, ex-braqueur en fuite, et l'aider à passer en Italie. Mais "la Tinosa" n'est pas femme à reculer face aux dangers. Elle se lance à la poursuite de sa fille alors que l'étau policier se resserre autour des bandits...

    Le dernier tome d'une trilogie qui mêle drame familial et polar.

  • À bientôt 18 ans, Nadia vit une adolescence tranquille en Normandie, partagée entre sa famille, le lycée, l'équitation et sa copine Léa. Pourtant, d'étranges cauchemars peuplent ses nuits. Lorsqu'elle apprend par hasard que c'est sa tante qui l'a élevée pendant ses cinq premières années, elle comprend que le passé de sa mère dissimule un secret : la rencontre et la vie avec l'homme qui deviendra son père, un ferrailleur espagnol très peu présent jusque-là dans la vie de Nadia.Porté au scénario par Florent Germaine ("L'Écorché") et Frank Giroud ("Le Décalogue", "Quintett", parmi tant d'autres), et au dessin par Magda (dessinatrice de la série "Charly"), "Cavale" mêle drames personnels et faits divers autour d'une jeune fille à l'esprit bien trempé.

  • Entre Game of Thrones et Shakespeare, mêlant passion, vengeance et magie, découvrez Galkiddek, un triptyque médiéval au dessin flamboyant, signé Frank Giroud et Paolo Grella.
    Depuis la mort de son épouse, le compte Galohan a basculé dans la folie, terrorisant son entourage comme ses ennemis. Du moins jusqu'à ce qu'il découvre une statue qui se révèle être l'exacte réplique de sa bien-aimée. Avec l'aide d'un mage pour le moins étrange, le comte se lance dans une entreprise insensée : ramener sa femme du monde des ombres.

  • Nadia connaît désormais le secret de sa mère, mais aussi de sa naissance. Son père est à nouveau en cavale et recherché des deux côtés des Pyrénées. Comment recoller les morceaux quand tout ce qu'on croyait connaître de sa vie vole en éclats à 18 ans ? C'est ce que Nadia va devoir apprendre à faire, accompagnée par son oncle et ses souvenirs, pour assumer une réalité trop longtemps occultée.Le second volet d'une trilogie qui mêle drame familial et polar, servi par le dessin réaliste et précis de Magda.

  • Entre Game of Thrones et Shakespeare, mêlant passion, vengeance et magie, découvrez Galkiddek, un triptyque médiéval au dessin flamboyant, signé Frank Giroud et Paolo Grella.
    Fille d'un seigneur tué par Galohan, Lill est prisonnière de ce dernier. Le comte, à moitié fou, vit sous la coupe du mage qui lui a promis de ressusciter sa défunte femme. D'abord prête à utiliser la crédulité de Galohan pour assouvir sa propre vengeance, Lill se demande peu à peu si l'alchimiste ne possède pas de réels pouvoirs...

  • Entre Game of Thrones et Shakespeare, mêlant passion, vengeance et magie, découvrez Galkiddek, un triptyque médiéval au dessin flamboyant, signé Frank Giroud et Paolo Grella.

    Le fiasco apparent du dernier transfert, tenté par le mage Alcantor pour redonner vie à la première épouse de Galohan, condamne irrémédiablement l'indomptable Lillewyn. Branag, fidèle lieutenant du comte, reçoit l'ordre de l'exécuter. Mais Alcantor est passé maître dans l'art des faux-semblants : il réussit là où on ne l'attend plus, et ses échecs n'en ont que l'apparence...

  • De 1921 à 1936, Louis Ferchot trimbale sa guigne et son surnom de Paris à Berlin, de Naples à New York, où se succèdent coups de cafard et coups du sort, coups de coeur et coups de sang... Epopée d'un siècle ravagé, Louis la Guigne est devenu un classique de la collection Vécu... Explorateurs de l'Histoire et du coeur des hommes, Giroud et Dethorey se sont attachés à dépeindre la formidable générosité de ceux qui peuvent tout donner car ils n'ont plus rien à perdre...

  • De 1921 à 1936, Louis Ferchot trimbale sa guigne et son surnom de Paris à Berlin, de Naples à New York, où se succèdent coups de cafard et coups du sort, coups de coeur et coups de sang... Epopée d'un siècle ravagé, Louis la Guigne est devenu un classique de la collection Vécu... Explorateurs de l'Histoire et du coeur des hommes, Giroud et Dethorey se sont attachés à dépeindre la formidable générosité de ceux qui peuvent tout donner car ils n'ont plus rien à perdre...

  • De 1921 à 1936, Louis Ferchot trimbale sa guigne et son surnom de Paris à Berlin, de Naples à New York, où se succèdent coups de cafard et coups du sort, coups de coeur et coups de sang... Epopée d'un siècle ravagé, Louis la Guigne est devenu un classique de la collection Vécu... Explorateurs de l'Histoire et du coeur des hommes, Giroud et Dethorey se sont attachés à dépeindre la formidable générosité de ceux qui peuvent tout donner car ils n'ont plus rien à perdre...

  • De 1921 à 1936, Louis Ferchot trimbale sa guigne et son surnom de Paris à Berlin, de Naples à New York, où se succèdent coups de cafard et coups du sort, coups de coeur et coups de sang... Epopée d'un siècle ravagé, Louis la Guigne est devenu un classique de la collection Vécu... Explorateurs de l'Histoire et du coeur des hommes, Giroud et Dethorey se sont attachés à dépeindre la formidable générosité de ceux qui peuvent tout donner car ils n'ont plus rien à perdre...

empty