Guillaume Lambert

  • La directive du 4 décembre 2001 a étendu aux professionnels du marché de l'art le régime préventif de lutte contre le blanchiment, jusqu'à circonscrit à la finance. Cette extension démontrait la prise de conscience, par les autorités, de l'attractivité du marché pour les recycleurs d'argent sale et de biens culturels à l'origine illicite avides de discrétion et d'investissements rentables. Pourtant, les mesures suivant la directive n'ont pas enrayé le phénomène. Les professionnels du marché de l'art se révèlent être un rempart fragile. Cet ouvrage montre pourquoi la lutte contre le blanchiment reste inefficace.

  • Dans le numéro printemps-été de Voix et Images, Micheline Cambron et Mylène Bédard proposent un dossier consacré à un corpus peu étudié dans une perspective littéraire : les genres médiatiques de 1860 à 1900. Guillaume Pinson s'y intéresse à la mondialisation de la presse francophone à travers l'étude du reportage, alors que Vincent Lambert étudie la visée et les postures de quatre chroniqueurs phares. Mylène Bédard, quant à elle, interroge la frontière entre roman-feuilleton et fait divers à travers la figure du féminin dans Le Pionnier de Sherbrooke, puis Louis-Serge Gill étudie le caractère multiforme de la critique littéraire par le biais de la réception du Pèlerin de Sainte-Anne de Pamphile Le May, et Lucie Robert discute des enjeux commerciaux et poétiques soulevés par la critique théâtrale. Enfin, Charlotte Biron, prenant appui sur le récit du tour de monde qu'ont effectué Lorenzo Prince et Auguste Marion en 1901, tisse des liens entre reportage, récit d'aventures et développement des transports.

  • Enfants des années 80, adolescents du nouveau millénaire, adultes d'une hypermodernité revendicatrice et décomplexée.

    Avoir trente ans aujourd'hui, c'est avoir vécu la moitié d'une vie au XXe siècle et l'autre, au XXIe siècle. C'est être à cheval sur deux époques : n'appartenir ni tout à fait l'une, ni tout à fait l'autre.

    Dix auteurs de la relève, dont les styles sont tout aussi variés qure le rythme effréné de cette «ère-seconde» dans laquelle elle vit.

    Guillaume LAMBERT spécule sur la prise de parole, un jour de canicule;
    Frédérick LAVOIE explore les amours utopiques dans un monde qui ne sait plus l'être;
    Caroline ROY-ÉLÉMENT trace le parcours qui mène à l'abandon de la maîtrise;
    Alexandre SOUBLIÈRE scrute les lieux de l'appartenance, matériels et affectifs;
    Mélissa VERREAULT témoigne de l'attente insoutenable du premier baiser;
    Sophie DUPUIS prône les vertus du câble à la maison;
    Mathieu VÉZINA expose la fougue d'un usager compulsif des réseaux sociaux;
    Ralph ELAWANI raconte une famille accro à la technologie, le soir de Noël;
    Philippe BOUTIN plonge dans les bas-fonds du coup de foudre
    Rébecca DÉRASPE sonde la trop grande innocence qui précède la trentaine.

  • Modern vascular neurology, particularly in the emergency setting, often requires a great capacity for analysis and synthesis. Physicians who manage these patients must have acquired multidisciplinary skills, including a good knowledge of clinical neurology and medical imaging, but they may also need to be skilled in cardiology and intensive care. The initial clinical and imaging examinations play a decisive role in the management strategy. This book, written by neurologists and neuroradiologists, is designed to help all physicians involved in the management of neurovascular disease. The format and contents of this book, including the latest guidelines from learned societies, are designed to provide a succinct and practical guide. Although this book is particularly devoted to ischaemic stroke, other neurovascular diseases, especially haemorrhagic stroke, are also discussed. This book should constitute a valuable tool for everyday practice for all medical personnel involved in neurovascular disease.

empty