J

  • Retrouvez dans ce dossier les premiers chapitres de dix polars incontournables de la collection Folio Policier : Ingrid Astier (Quai des enfers), Tonino Benacquista (La maldonne des sleepings), Thomas H. Cook (Les feuilles mortes), DOA (Citoyens clandestins), Caryl Férey (Zulu), Thierry Jonquet (Mygale), Dominique Manotti (Bien connu des services de police), Elsa Marpeau (Les yeux des morts), Jo Nesbo (Le léopard), Kjetil Try (Noël sanglant).

    Vous pouvez accéder directement à chaque extrait par la table des matières de ce dossier ou lire les extraits à la suite. Tous ces livres numériques sont en vente chez votre libraire.

  • Ce numéro s'ouvre avec les textes issus de la troisième édition du Marché des mots, une activité combinant des récitals de textes d'auteurs de renom et un concours de créations littéraires lues à micro ouvert. Suivent des inédits s'inspirant du thème de la « cuisine ». Si manger est réjouissant lorsqu'il y a abondance, ce peut cependant être un drame en temps de disette, ou dans la routine d'une vie décevante. Les textes publiés dans cette section varient dans leur forme : haïku, tanka, poésie, prose poétique, micro-nouvelle et nouvelle. Puis, les Choix de Brèves nous invitent à sauter à pieds joints dans divers imaginaires grâce à des poèmes, des nouvelles ainsi qu'un haïbun, entre prose et poésie japonisante.

  • Pour son numéro d'hiver, ­Cap-aux-Diamants­ nous présente les textes des trois lauréates de son 2e concours de rédaction destiné aux jeunes historiens de 35 ans et moins. « Des histoires étonnantes », titre la revue d'histoire du Québec qui en profite pour souligner le talent d'Andréanne LeBrun, gagnante du premier prix grâce à son texte sur l'arrivée du chemin de fer à Rouyn-Noranda. Un sujet méconnu qui, malgré le titre qui le situe, transcende l'histoire régionale. Cinq autres textes de qualité viennent compléter ce numéro, dont celui de Stéphan Garneau sur la symbolique des animaux dans les armoiries municipales du Québec et celui de Vicky Lapointe sur un cas de déportation antérieur à celui des patriotes, pour ne nommer que ceux-ci.

  • Parce que le « discours sur les besoins » prend chaque jour plus d'ampleur et qu'un nombre croissant de politiques ou d'intellectuels ont fait de cette notion leur cheval de bataille, il était tentant de faire le point et d'instruire l'enquête en laissant s'exprimer toutes les parties. Ce Cahier ne prétend nullement à l'impartialité ; à bien des égards, il constitue un sévère réquisitoire contre la manière dont les organisations internationales conçoivent - et cherchent à satisfaire - les « besoins fondamentaux » des populations des suds.

  • C'est un lieu commun de dire que la Révolution tranquille a divisé l'histoire du Québec en un « avant » et un « après ». Un avant irrémédiablement marqué par le sceau de l'Église catholique et un après... moderne? Libre et émancipé? Si les recherches récentes démontrent combien des aspects de notre société restent façonnés par le catholicisme, les études littéraires ont jusqu'à présent peu exploré l'héritage religieux dans l'oeuvre des auteurs contemporains. Avec son numéro 123, la revue Voix et Images a justement l'ambition de remédier à cette lacune et d'explorer les Destins de l'héritage catholique : « Force est de constater, en relisant quelques oeuvres modernes et contemporaines, que le matériau catholique occasionne un ensemble de représentations et de détournements qui témoignent d'un désir de s'approprier les signifiants d'une histoire, pour les inscrire dans la fiction et les enjeux fantasmatiques qu'elle suscite ». La publication explore les complexes dualités filiation/rejet qui caractérisent l'écriture des cinquante dernières années, par-delà la rupture : des textes de Jaques Ferron au cinéma de Bernard Émond, un dossier passionnant.

  • La fin du Moyen Âge et l'Ancien Régime voient fleurir les éloges de femmes dans les formes les plus variées : blasons du corps féminin, chants royaux à la Vierge, célébrations de Grisélidis ou de Jeanne d'Arc, panégyriques de reines, de princesses ou de grandes dames, tombeaux poétiques et autres pièces de circonstance, poésie d'inspiration pétrarquiste et néo-platonicienne, répertoires de femmes illustres et déclamations défendant la supériorité du sexe féminin constituent autant de variations du troisième genre oratoire identifié par Aristote, l'éloquence épidictique, qui vise à louer la vertu et à blâmer le vice[1]. De toutes ces formes, les éloges collectifs, situés à la croisée de la littérature, de la philosophie morale et de l'histoire, connaissent un destin particulièrement faste. L'expression « éloge collectif », qui n'appartient pas au vocabulaire de l'époque, mais qui permet de souligner un intérêt commun - tout à fait conforme à la sensibilité pré-moderne - pour le collectif[2], est utilisée dans ce numéro pour regrouper deux types de textes : les recueils de femmes illustres et les apologies du sexe féminin. S'inscrivant dans une tradition de récits de vies remontant à Plutarque et à Pétrarque, Boccace est le premier à consacrer un ouvrage à des figures féminines exclusivement dans son De mulieribus claris, que reprendront ensuite Christine de Pizan, dans La cité des dames (1404-1405), et de nombreux ouvrages, souvent caractérisés par une métaphore architecturale tels ces Nef des dames vertueuses (Symphorien Champier, 1503), Palais des nobles dames (Jehan Du Pré, 1534), Fort inexpugnable de l'honneur du sexe féminin (François de Billon, 1555) et autres Galleries ornées de portraits gravés, particulièrement appréciées au xviie siècle[3]. Ces compendia de femmes renommées pour leurs qualités exceptionnelles (et parfois leurs non moins retentissants défauts) réunissent des modèles (et des contre-modèles) de comportement. Les apologies du sexe féminin, quant à elles, ont recours à une gamme variée d'arguments - l'exemple, certes, mais également l'autorité et la preuve logique - réunissant une matière issue de tous les champs du savoir. Elles sont empreintes des habitudes cognitives et argumentatives de la dispute médiévale qui consiste à soutenir tour à tour une thèse et son contraire ; elles connaissent un succès renouvelé à la Renaissance sous l'influence de l'éloge paradoxal, qui problématise le débat pro et contra en brouillant les catégories de l'éloge et du blâme, et dont le De nobilitate et praecellentia foeminei sexus (1529) d'Henri Corneille Agrippa donne la mesure de la complexité. Elles visent un champ d'application plus large que les recueils de femmes illustres en défendant l'ensemble du sexe par la louange.

  • acques Poulin a une place à part - non loin de GabrielleRoy ou de Réjean Ducharme - dans le roman québécois contem-porain. Pas bavard, peu prolifique (six livres depuis 1967), Poulinn'encombre pas l'institution littéraire de son personnage, de sesinterventions publiques. Il y est présent par quelques prix, parl'attention de certains critiques1, par la fidélité de ses lecteursdepuisyzmm;; (1969) et surtout les Grandes Marées (1978). «Parjni lesécrivains qui comptent, dans le Québec d'aujourd'hui, JacquesPoulin est probablement celui sur lequel on a écrit le moinsd'articles, d'études, de thèses», notait Gilles Marcotte2 il y aquelques années.

  • Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom. Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt!

  • Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi Dumbledore vient il en personne chercher Harry chez les Dursley? Dans quels extraordinaires voyages au coeur de la mémoire va-t-il l'entraîner? Émotion, humour, art du suspense... J.K. Rowling révèle dans ce sixième tome la fascinante complexité de l'univers qu'elle a créé, et met en place tous les ressorts du dénouement.

  • Cette année, Harry a dix-sept ans et ne retourne pas à Poudlard. Avec Ron et Hermione, il se consacre à la dernière mission confiée par Dumbledore. Mais le Seigneur des Ténèbres règne en maître. Traqués, les trois fidèles amis sont contraints à la clandestinité. D'épreuves en révélations, le courage, les choix et les sacrifices de Harry seront déterminants dans la lutte contre les forces du Mal. Avec le dénouement de l'héroïque histoire de Harry Potter, J.K. Rowling signe un chef-d'oeuvre d'une grande humanité et d'une maîtrise incomparable.

  • Sirius Black, le dangereux criminel qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de Ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d'émotions. Frissons et humour garantis!

  • Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au coeur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter. Dans ce quatrième tome bouleversant, drôle, fascinant, qui révèle la richesse des enjeux en cours, Harry Potter doitfaire face et relever d'immenses défis.

  • Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos! Entre les cours de potions magiques, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry et ses amis Ron et Hermione trouveront-ils le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets? Le deuxiè me volume des aventures de Harry Potter : un livre magique pour sorciers confirmés.

  • À quinze ans, Harry entre en cinquième année à Poudlard, mais il n'a jamais été si anxieux. L'adolescence, la perspective des examens et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer- Le-Nom est de retour. Le ministère de la Magie semble ne pas prendre cette menace au sérieux, contrairement à Dumbledore. La résistance s'organise alors autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours... D'une inventivité et d'une virtuosité rares, découvrez le cinquième tome de cette saga que son auteur a su hisser au rang de véritable phénomène littéraire.

  • Haut comme deux chevaux. Des boules de feu étincelantes à la place des yeux. De longues griffes acérées telles des lames. L'Ickabog arrive...
    Le nouveau roman jeunesse de J.K. Rowling.

  • Le texte officiel de la production originale du West End (Londres) d'Harry Potter et l'Enfant Maudit.

    Être Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants.

    Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité: parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

    Le texte de la pièce Harry Potter et l'enfant maudit a initialement été publié comme une « édition spéciale répétition », parue à l'été 2016, en même temps que la première de la pièce de Jack Thorne dans le West End londonien. La pièce de théâtre, d'après une histoire originale de J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne, a été accueillie avec enthousiasme par les spectateurs comme les critiques, tandis que le texte officiel devenait instantanément un bestseller mondial.

    Cette version définitive et finale de la pièce met à jour l' « édition spéciale répétition », avec le dialogue définitif de la pièce, qui a subtilement changé depuis les répétitions, complété par un entretien entre le metteur en scène John Tiffany et l'auteur Jack Thorne. Ils y partagent quelques histoires et réflexions à propos de la lecture de pièces de théâtre. Cette édition comprend également des informations contextuelles utiles, notamment l'arbre généalogique de la famille Potter et une chronologie des événements se déroulant dans le monde des sorciers avant le début d'Harry Potter et l'enfant maudit.

  • Disparues Nouv.

    Disparues

    Steven J. Watson

    Le grand retour de l'auteur d'Avant d'aller dormir.Traumatisée par son passé, Alex Young souffre d'amnésie partielle. Pour mieux se reconstruire, elle se consacre corps et âme à sa nouvelle vie de réalisatrice. Après un documentaire sur les prostituées d'Amsterdam, elle est de retour en Angleterre avec un nouveau projet : montrer la vie quotidienne d'une petite ville durement frappée par la crise. Blackwood Bay, où elle a vécu quand elle était jeune, semble l'endroit idéal. Hier cité touristique florissante de bord de mer, c'est aujourd'hui une ville fantôme, hantée par la disparition d'une adolescente dix ans plus tôt. Alors qu'elle essaye d'en savoir plus sur cette étrange histoire, Alex va se heurter à un mur de secrets et de non-dits. Elle va devoir raviver la mémoire collective, tout autant que ses souvenirs enfouis, pour enfin lever le voile sur une vérité qui laissera le lecteur sans voix.
    Après Avant d'aller dormir et Une autre vie, S. J. Watson nous entraîne une nouvelle fois dans un formidable puzzle prenant pour sujet la mémoire de son héroïne. Déjouant toutes les attentes, il nous surprend sans cesse et nous captive jusqu'à la dernière page. Plus qu'un thriller, un véritable piège pour son lecteur.

  • Voici les cinq contes de fées qui bercent l'enfance des jeunes sorciers. Chacun a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner. Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accompagnent chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus. Le professeur y donne de nombreuses clés et dévoile, par la même occasion, maint détail de la vie de Poudlard. Retrouvez les Contes merveilleux que Dumbledore a donnés à Hermione, enrichis des illustrations originales de J.K. Rowling. Tous les profits de la vente de cet eBook seront reversés à Lumos. La fondation Lumos est une organisation caritative enregistrée sous le numéro 1112575 en Angleterre et au Pays de Galles.
    />

  • Quand le magizoologiste Norbert Dragonneau arrive à New York, il ne compte y faire qu'une brève escale. Mais sa valise magique est égarée et certains des animaux fantastiques qu'elle contient s'échappent dans la ville. Les ennuis commencent alors... pour tout le monde. Inspiré par le manuel de la Bibliothèque de Poudlard signé Norbert Dragonneau, Les Animaux fantastiques : le texte du film est le premier scénario écrit par J. K. Rowling, auteur de la saga Harry Potter, phénomène littéraire et best-seller mondial universellement salué. Éclatante d'imagination et racontée de main de maître, cette aventure épique abrite une remarquable galerie de personnages et de créatures magiques. Que l'on soit déjà fan, ou nouveau dans le Monde des Sorciers, cet ouvrage complètera parfaitement la bibliothèque de tout lecteur ou amoureux du film. Le film Les Animaux fantastiques est sorti en salles le 16 novembre 2016.

  • Enfant morose, adolescent cafardeux et adulte neurasthénique, Michel H. aura toujours montré une fidélité remarquable à la mélancolie. Mais le jour où sa compagne le quitte, Michel décide de se révolter contre son destin chagrin. Il se donne douze heures pour atteindre le bien-être intérieur et récupérer sa bien-aimée dans la foulée. Pour cela, il va avoir recours aux pires extrémités : la lecture des traités de développement personnel qui fleurissent en librairie pour nous vendre les recettes du bonheur...
    Quête échevelée de la félicité dans un 32m2 cerné par des voisins intrusifs, portrait attendri des délices de la société contemporaine, plongée en apnée dans les abysses de la littérature feel-good, Le bonheur est au fond du couloir à gauche est un roman qui vous aidera à supporter le poids de l'existence plus efficacement qu'un anti-dépresseur.
    J.M. Erre est né à Perpignan en 1971. Il vit à Montpellier et enseigne le français et le cinéma dans un lycée de Sète. Il écrit des romans publiés par Buchet/Chastel depuis 2006.

  • Dans les bois, personne ne vous entendra crierQuelque chose de mauvais hante les sentiers de New Forest. D'abord, ce sont des cadavres de chevaux sauvages retrouvés en morceaux. Puis ce sont des hommes et des femmes innocents dont les cris de désespoir résonnent encore. Mais personne ne les entend...
    Traqués par une présence sans visage, les victimes sont transpercées de flèches et pendues aux chênes de la forêt. La détective Helen Grace doit faire face à un nouveau cauchemar. Pourquoi des campeurs sans défense sont-ils pris pour cible ? Que signifient leurs assassinats ? Est-ce un psychopathe ? La forêt demande-t-elle des sacrifices ?
    Helen devra affronter les ténèbres les plus sombres pour résoudre son enquête la plus complexe et plus macabre à ce jour.

  • Margoujols, petit village reculé de Lozère, abrite depuis 70 ans les rescapés d'un cirque itinérant qui proposait un freak show : femme à barbe, soeurs siamoises, homme-éléphant, nain, colosse...
    L'histoire s'ouvre surla découverte du cadavre atrocement mutilé de Joseph Zimm, dit « l'homme-homard ». Qui a tué cet ancien membre du cirque des monstres, et pourquoi ? L'enquête menée par l'adjudant Pascalini et son stagiaire Babiloune va révéler des secrets enfouis depuis des lustres dans les hauteurs du Gévaudan.
    Lucie, la fille du maire de Margoujols, une jeune femme paraplégique communiquant par l'intermédiaire d'un ordinateur, va épauler les gendarmes dans leur enquête. Elle est aussi la narratrice de cette histoire rocambolesque qu'elle raconte au jour le jour à la manière d'un polar pimenté d'une bonne dose d'humour noir, tout en livrant ses réflexions décalées sur des sujets aussi variés que la littérature policière, le handicap, les artichauts, les cimetières, les réseaux sociaux et, bien sûr, les monstres...
    J.M. Erre est né à Perpignan en 1971. Il vit à Montpellier et enseigne les lettres et le cinéma dans un lycée de Sète. Il écrit des romans publiés par Buchet/Chastel depuis 2006.

empty