Jacques Prévert

  • Paroles

    Jacques Prévert

    Le cancre il dit non avec la tête mais il dit oui avec le coeur il dit oui à ce qu'il aime il dit non au professeur il est debout on le questionne et tous les problèmes sont posés soudain le fou rire le prend et il efface tout les chiffres et les mots les dates et les noms les phrases et les pièges et malgré les menaces du maître sous les huées des enfants prodiges avec des craies de toutes les couleurs sur le tableau noir du malheur il dessine le visage du bonheur

  • Histoires

    Jacques Prévert

    Histoires a paru la même année que Paroles, en 1946. On peut voir dans les courts textes que contient ce recueil une des raisons du succès de Jacques Prévert (né en 1900) : chacun de ces textes est une "histoire", il est vrai, et parfois une fable. On a dit : "Prévert est un des rares poètes qui, depuis longtemps, parlent à la troisième personne." En effet, il ne se raconte pas seulement lui-même, mais raconte "ce qui arrive" ou "est arrivé".

  • "Vous je ne vous regarde pas ma vie non plus ne vous regarde pas J'aime ce que j'aime et cela seul me regarde et me voit J'aime ceux que j'aime je les regarde ils m'en donnent droit." (Droit de regard) Alternant confidences personnelles et élans engagés, mêlant fables, poèmes et saynètes, Prévert déjoue toutes les classifications habituelles pour nous offrir un recueil d'une inaltérable actualité.

  • "Même si vous ne le voyez pas d'un bon oeil le paysage n'est pas laid c'est votre oeil qui peut-être est mauvais." (Graffiti) Paris, Londres et Prévert. Dans Grand bal du printemps, Prévert chante Paris, ses rues, ses marchés, les enfants, les chats et les chiens, les amoureux à Paris, les amoureux de Paris. Dans Charmes de Londres on voyage de Hyde Park aux docks de l'Est, de Portobello Road à Whitechapel, en rencontrant les lions de pierre ou les amants.

  • Spectacle

    Jacques Prévert

    "Schneider et Krupp Monsieur le Président, Nous sommes désolés, Mais les munitions, On les a mélangées, Ça va faire mauvais effet !... Poincaré (avec un bon sourire) Mais non, ça ne fait rien. Les obus français et les obus allemands sont de la même famille. Vous n'avez qu'à partager." (La bataille de Fontenoy) Spectacle nous rappelle que Jacques Prévert, s'il a travaillé longtemps pour le cinéma, a écrit aussi, entre 1932 et 1936, un certain nombre de courtes pièces de théâtre, jouées à l'origine par le groupe Octobre.

  • Cinéma rassemble trois scénarios inédits de Jacques Prévert.
    Dans le premier, un trafic de pièces d'avion endommagées est révélé par le photographe du Grand Matinal, sur fond d'intrigue amoureuse. Dans Jour de sortie ou La Lanterne magique, deux jeunes amants sont séparés par des villageois bien-pensants. Au Diable vert est une comédie sentimentale située dans un café musée atypique. Un Américain retrouve une jeune femme qui lui était chère. Mais les intrigues d'un proxénète et d'une prostituée vont mettre à mal cette histoire d'amour naissante.
    Tous ces scénarios de films non tournés témoignent d'une singulière inventivité, conjuguant liberté de ton, rêverie romanesque, satire sociale et appel à l'imaginaire.

  • Une autruche qui mange des cloches et fait la conversation au Petit Poucet, des antilopes mélancoliques, un dromadaire mécontent que l'on traite de chameau, un éléphant de mer assis sur le ventre qui, paraît-il, jonglerait avec des armoires à glace...
    Le monde de Prévert n'a pas fini de nous surprendre !

  • Fatras

    Jacques Prévert

    "La poésie peut naître des images aussi bien que des mots, surtout chez un Prévert qui, d'abord homme de cinéma, a un sens très aigu de l'image et de ses pouvoirs de suggestion. C'est la confrontation de ces deux moyens d'expression que propose Fatras, où quelques-uns des "collages" auxquels s'applique depuis longtemps Jacques Prévert ont été reproduits comme pour prolonger sur le plan visuel les thèmes essentiels de son oeuvre poétique. Textes et images poursuivent ici le même but : dissocier les séquences de nos habitudes mentales, corriger le quotidien, donner aux lieux communs et aux bienséances le coup de pouce qui fait chavirer le décor et remet en question son opportunité." René Bertelé.

  • Choses et autres

    Jacques Prévert

    1906, Neuilly-sur-Seine. Souvent, au Bois, un cerf traversait une allée. Un peu partout, les gens mangeaient, buvaient, prenaient le café. Un ivrogne passait et hurlait : "Dépêchez-vous ! Mangez sur l'herbe, un jour ou l'autre, l'herbe mangera sur vous !" Choses et autres, le dernier recueil publié du vivant de Jacques Prévert, est l'un de ses plus surprenants. Il y ose son seul texte autobiographique, se livre à des expérimentations audacieuses et parvient encore à renouveler son style, avec une étonnante liberté.

  • Imaginaires

    Jacques Prévert

    "Un enfant sage comme une image regarde une image qui représente un enfant sage comme une image qui représente un enfant sage comme une image qui représente...
    Mais l'enfant en a assez de cette unique représentation, il veut que le décor change et toute la pièce avec. "Cette image que je regarde, j'en fais ce que je veux, ça me regarde."
    Il détache la page avec soin, la déchire, lance les morceaux en l'air et attend que ça retombe, en désordre."

    Tel cet enfant iconoclaste, Jacques Prévert confronte dans ce recueil textes et collages. Pour mieux les déconstruire, les libérer et nous offrir, l'air de rien, au-delà des conventions, un art poétique.

  • "Soleil de nuit", pour manifester, au-delà de la mort et au milieu même de la nuit, la présence vivante et rayonnante de Jacques Prévert, de son humour éclatant, de sa tendresse chaleureuse mais aussi de ses colères ardentes.

    "Soleil de nuit" , parce que cette image, apparue dans Lumières d'homme, premier poème du présent recueil, désigne aussi, un peu plus tard et ailleurs, le mystérieux éblouissement de l'amour.

    "Soleil de nuit", tel est le titre sous lequel Arnaud Laster, avec le concours de Janine Prévert, a réuni les textes écrits par Jacques Prévert entre 1936 et 1977 qui composent ce volume.

  • "La marmotte dort, si on la réveille elle mord. Quelquefois on la tue alors elle ne se réveille plus. Son sommeil c'est toute sa vie, quand elle meurt elle meurt et puis c'est fini, tandis que le poète quand, par hasard, il meurt, sa vie continue. Une plaque de marbre sur une porte, des plumes qui grincent sur le papier, un peu d'eau pure qui tremblote dans la coupe d'un conférencier, les petits rouages de la postérité sont bien graissés, la statue est sur la place, il y a même des drapeaux. Les chants désespérés sont toujours les plus beaux. Mauvaise habitude. Il faudra bien qu'un jour le poète apprenne à vivre, c'est à dire à mourir ou bien alors il sera appelé à disparaître de son vivant comme disparaîtront sans aucun doute les amateurs du fromage à deux têtes, les ecclésiastiques, les goitreux mélomanes et tous ceux qui trafiquent du sanglot." Jacques Prévert.

  • "C'est le moment de faire son théâtre soi-même!" écrit Prévert en 1931. La joyeuse équipe de la rue du Château a quitté domicile ; le compagnonnage surréaliste a vécu ses plus riches heures. Face à la crise et à la misère du prolétariat, contre la corruption des élites et la montée des nationalismes, le temps est à l'action militante. Et c'est sur la scène, au plus près des mouvements prolétaires et de ceux qui les soutiennent, que Prévert donne alors le meilleur de lui-même, avant que le cinéma ne l'occupe plus encore. Les cinq années qui précèdent l'avènement du Front populaire seront, pour Prévert et ses amis, celles du théâtre révolutionnaire, où la bouffonnerie est politique et la farce, féroce dénonciation. Antimilitarisme, anticléricalisme, antiparlementarisme, antifascisme... le ton est plus que radical. Mais l'imagination a sa place et souvent, à la manière poétique de Prévert, la "vie des rêves fait irruption". Le groupe Octobre est l'une de ces troupes de théâtre amateur fédérées par le parti communiste, constituées dans le prolongement de l'agit-prop soviétique. Le groupe de Prévert, par la force de ses textes et la créativité débridée qui le caractérisent, devient vite le plus en vue du mouvement. Son originalité le conduit même jusqu'à Moscou, au printemps 1933, où la troupe jouera devant Staline - malgré les trotskistes de la bande ! - quelques pièces de son répertoire. Répertoire que Prévert, bien plus tard, reprendra partiellement dans ses recueils poétiques, à l'image de La Bataille de Fontenoy ou de La Pêche à la baleine. Ce recueil rassemble les textes de Prévert écrits pour Octobre : sketches et saynètes, choeurs parlés et chansons ; la plupart sont rares ou inédits. L'actualité des temps troublés qui les virent naître y est partout présente. C'est, au-delà du guignol et de l'épaisseur du trait, Prévert et son époque qui s'y trouvent réunis, à grand bruit. Comme écrira Antonin Artaud à propos d'Octobre, qu'il admirait beaucoup, "l'humour de Jacques Prévert signale que la vie de l'époque est malade".

  • Sélection de vingt poèmes extraits des recueils Paroles, Histoires, La Pluie et le Beau Temps, Soleil de nuit et La Cinquième Saison. Chacun de ces poèmes laisse entrevoir la diversité des tons et des styles du poète. Amour, politique, fantaisie, tragédie, tout est sujet à poèmes pour ce jongleur de mots qu'était Jacques Prévert. Plutôt que de les faire publier, il préférait, dit-on, les faire chanter... Ceci explique peut-être le bonheur que ressent tout auditeur à l'écoute de ces textes savoureux.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La collection « Connaître une oeuvre » vous offre la possibilité de tout savoir du recueil Paroles de Jacques Prévert grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.

    La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.

    Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d'enseignants.

    Ce livre numérique contient un sommaire dynamique, la biographie de Jacques Prévert, la présentation de l'oeuvre, le résumé détaillé, les raisons du succès, les thèmes principaux et l'étude du mouvement littéraire de l'auteur.

    Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique.

  • Venez découvrir Paroles, le recueil de poèmes de Prévert, grâce à une analyse littéraire de référence.

    Écrite par un spécialiste universitaire, cette fiche de lecture est recommandée par de nombreux enseignants.

    Cet ouvrage contient plusieurs parties : la biographie de l'écrivain, le résumé détaillé, le mouvement littéraire, le contexte de publication du recueil et l'analyse complète.

    Retrouvez tous nos titres sur : www.fichedelecture.fr.

  • "Un grand ramoneur noir, emporté par le vent, tombe dans l'eau de vaisselle du baquet d'un couvent. Enfin quelqu'un de propre à qui je puis parler! dit l'eau de vaisselle...".
    Leurs destins se frôlent, s'entrecroisent, à travers l'univers insolite des personnages qui peuplent leur quotidien. Prévert nous livre un texte à jouer, véritable miroir de nos consciences, qui alterne musique des mots, tendresse et cruauté des sentiments.
    Cette archive rare et émouvante du poème Intempéries (Féerie) extrait du recueil de Jacques Prévert La pluie et le beau temps nous rappelle que la modernité n'a pas d'âge, que la voix incarne au-delà du temps l'essentiel des êtres.

    Dans ce poème à deux voix accompagné de percussions s'entendent l'amitié, la complicité d'Arletty et de Prévert, ainsi que leur amour commun de liberté.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La collection Fichebook vous offre la possibilité de tout savoir du recueilParoles de Jacques Prévert grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.
    La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.
    Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d´enseignants.


    Cet eBook contient :

    - Une table des matières dynamique - La biographie de Jacques Prévert - La présentation de l´oeuvre - Le résumé détaillé (poème par poème) - Les raisons du succès - Les thèmes principaux - L'étude du mouvement littéraire de l´auteur

  • La collection Fichebook vous offre la possibilité de tout savoir du recueilParoles de Jacques Prévert grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.
    La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.
    Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d´enseignants.


    Cet eBook contient :

    - Une table des matières dynamique - La biographie de Jacques Prévert - La présentation de l´oeuvre - Le résumé détaillé (poème par poème) - Les raisons du succès - Les thèmes principaux - L'étude du mouvement littéraire de l´auteur

  • Arbres

    arbres
    chevaux sauvages et sages
    à la crinière verte
    au grand galop discret
    dans le vent vous piaffez
    debout dans le soleil vous dormer
    et rêvez

  • René Bertelé crée les Éditions du Point du Jour le 10 janvier 1946 à Paris. Quelques semaines plus tard, il fait paraître à cette enseigne Paroles, premier recueil poétique de Jacques Prévert. Déjà reconnu pour ses scénarios de films, ses paroles de chansons et son théâtre militant, Jacques Prévert n'a encore publié ses écrits littéraires que dans des revues confidentielles. René Bertelé réunit et ordonne ces textes épars puis devient, d'un recueil à l'autre, de Paroles à Choses et autres, le principal éditeur du poète - et l'un de ses plus proches amis.
    Malgré le succès immédiat et durable de Paroles, le Point du Jour ne dispose pas des ressources nécessaires pour développer ses activités. Suivant le conseil de Jean Paulhan, Gaston Gallimard, très désireux d'accueillir les oeuvres de Jacques Prévert dans sa Maison, rachète le Point du Jour le 27 juillet 1949. Il confie à René Bertelé, désormais directeur de collection à la NRF, le soin de l'enrichir de nouveaux titres. Jacques Prévert, très sollicité par ailleurs, reste toujours un peu réticent à rassembler et ordonner sa production littéraire. L'élaboration de chaque recueil s'apparente à une difficile mise au monde ; mais l'oeuvre prend forme au travers de cette magnifique entente éditoriale.
    Les lettres de René Bertelé à Jacques Prévert, les échanges avec Gaston Gallimard, son fils Claude et Jean Paulhan, les nombreuses reproductions de collages inédits ou de petits dessins adressées par l'écrivain en guise de réponse, les maquettes de couverture et autres documents éditoriaux révèlent le patient et obstiné travail qu'a exigé la mise au point des recueils poétiques de Jacques Prévert, en toute complicité.
    Édition établie, présentée et annotée par Delphine Lacroix, illustrée de 110 documents en couleurs.

  • Ma mère me disait : "Tu ne seras jamais sérieux."
    J'ai dit : "Non, jamais." Elle disait : "C'est grave." Et elle avait raison.
    Quand les boueux sont en grève, c'est les orduriers qui protestent.
    Jamais on n'a pu répondre aux questions des enfants... Pour m'amuser, je pose encore des questions enfantines.
    La petite guérite ronde, aux carrefours, où un flic dirige (c'est une façon de parler) la circulation, on l'appelle "cocotte-minute" parce qu'il y a un poulet dedans et qu'il siffle tout le temps.

empty