Jean Brousse

  • La fantaisie du poète lui permet de jouer son rôle d'acteur dans la vie non sans observer le monde avec distanciation. Il évoquera l'amour, les dentelles de la guerre, les rencontres légendaires, des regrets, des souvenirs passés au crible de la mémoire. Occasion pour lui d'un éloge du monde, mais prudent, moqueur ou mystérieux, comme s'il craignait qu'un accord trop chaleureux lui portât malheur ! Jean Brousse, sceptique amusé, a un don pour la mélancolie. Cependant, on sort de son recueil assez guilleret. Certes, « Rien n'efface rien » et le poète est bien campé sur sa terre d'origine. Il sait que les illusions peuvent être dépassées. Que nos peines, nos exagérations, nos erreurs finissent par s'équilibrer vers la merveille. Une sorte de trouble espoir éclaire l'aventure de ce vécu tendre ou mutin.

  • Notre corps est habité par des souvenirs enfouis, issus de la période qui entoure notre naissance, voire des expériences de nos parents et de nos ancêtres. Ils suscitent des souffrances, des échecs et des actes manqués qui ressurgissent, de façon répétitive, dans nos vies.C'est à travers les événements de sa propre existence, puis au cours de plusieurs dizaines d'années en tant que thérapeute, que Myriam Brousse a découvert l'existence de ces mémoires du corps, qui résistent, même quand nous avons travaillé sur nous-mêmes et que nous croyons avoir dénoué, « dans notre tête », tous nos problèmes.Dans cet ouvrage nourri de récits personnels, elle explique le fonctionnement de ce système, et présente la méthode et les outils qui permettent d'arrêter ce cycle infernal. Elle nous explique aussi comment intégrer la dimension spirituelle de notre existence afin d'abandonner une compréhension purement cérébrale de nos vies, pour accéder à une vision plus profonde, ancrée dans notre corps. Ainsi, seulement, nous pourrons nous libérer des répétitions pour ne plus être victimes d'une fatalité, mais tracer, en conscience, notre chemin de vie.
    Myriam Brousse est thérapeute depuis plus de quarante ans. Fondatrice de l'École de mémoire cellulaire, elle anime également des conférences et des séminaires. Elle est l'auteure de Votre corps a une mémoire, Au risque d'être soi, La Descente dans le corps et Le Corps ne le sait pas encore.

  • Crime et politique : voila une entrée originale pour explorer l'histoire de France. C'est à ce voyage dans le temps et l'espace que nous invitent Vincent Brousse et Philippe Grandcoing, deux auteurs qui ont déjà livré aux lecteurs les récits des crimes du Limousin et du Quercy, à l'aise dans le récit ou la fiction dans le domaine du crime et de l'enquête. Ils nous proposent de les suivre ici, de la Révolution française à la Ve République, en feuilletant les pages sombres de notre histoire.
    Des foules émeutières parisiennes de la Révolution aux attentats de l'OAS, des colères paysannes périgourdines aux violences meurtrières des années 1930, des complots visant le chef de l'État aux affaires qui ont suscité d'énormes scandales politiques, ils dressent un état des lieux fascinant des multiples liens pouvant relier le crime à la politique.

  • Vanlifers, digital nomads, « tinistes » voici les nouveaux nomades
    : ils parcourent le monde au volant de leurs vans, bâtissent leurs
    maisons sur remorque pour déménager au gré de leurs envies, ou
    traversent la planète sur un coup de tête.
    Fruit d'une minutieuse enquête sur le terrain et du recueil de
    nombreux témoignages, ce livre cherche à découvrir s'ils
    connaissent un bouleversement profond de leurs valeurs. Surtout, il
    tente de deviner ce que leurs parcours racontent, en creux, de nos
    vies sédentaires. En effet, après des décennies de statu quo, notre
    mode de vie traditionnel est aujourd'hui remis en question et notre
    besoin d'évasion est croissant : comme la plupart d'entre nous, les
    nouveaux nomades veulent moins de choses et surtout vivre plus
    d'expériences.
    Des campagnes françaises aux paradis d'Asie du Sud-Est, en
    passant par l'Amérique latine, ce livre dresse le portrait de ces
    voyageurs 2.0 qui réveillent en nous une part de notre humanité
    longtemps enfouie.
    Prêts à prendre la route ?

    Maxime Brousse est journaliste indépendant. Il a écrit pour Slate, Vice, We Demain et Le Journal de Mickey. Il édite la micro-revue Grand Wild, qui interroge les notions d'aventure, de sauvage, de communauté et de société. Les Nouveaux Nomades est son premier livre.


  • Les auteurs respectivement médecins urgentistes et médecins psychiatres ont mis en commun leur savoir-faire pour vous proposer un nouveau volume qui s'adresse aux personnels des urgences, qu'ils soient urgentistes ou psychiatres.

    Sous forme de fiches toujours claires, il aborde toutes les situations d'urgence psychiatrique par des "conduites à tenir" diagnostiques et thérapeutiques codifiées, axées sur les dernières recommandations d'experts. Il traite toutes les situations d'urgences psychiatriques aiguës (agitation, psychoses aiguës, états dépressifs sévères, etc.), les pathologies addictives (alcool, drogues, etc.), les intoxications aiguës avec la prise en charge des suicidants, la psychiatrie de catastrophe (CUMP, états de stress post-traumatiques, etc.). Il couvre également les situations psychiatriques d'urgence selon le terrain (pédopsychiatrie, personnes âgées, grossesse, etc.).

    Enfin, chaque situation clinique comporte en annexe des échelles d'évaluation validées avec leur grille de cotation permettant de les utiliser efficacement en urgence et respecte la classification internationale DSM-IVR. Un utile glossaire permet aux lecteurs d'avoir toujours une définition claire des termes psychiatriques.

    Ce guide de poche est un véritable outil d'aide à la décision qui renforce le self-control du soignant face aux situations difficiles. Il intéressera tous les acteurs des urgences psychiatriques : urgentistes, psychiatres, psychologues, étudiants hospitaliers, infirmiers et infirmières organisateurs de l'accueil, infirmiers et infirmières d'urgence, aides-soignant(e)s, assistant(e)s sociaux/les, médecins du travail.

  • Comprendre ses souffrances et oser être soi

    Dans son précédent livre, Votre corps a une mémoire, Myriam Brousse expliquait à quel point le corps humain garde en lui les souvenirs enfouis de nos souffrances d'enfant, de foetus, et même celles de nos ancêtres. Travailler sur la mémoire du corps, c'est partir sur la trace de ces souvenirs, que notre esprit a oubliés mais dont notre corps, lui, se souvient. Ce faisant, nous nous libérons et nous nous réparons, pour accéder enfin à notre propre vie. Si ce témoignage a "parlé" à tant de lecteurs, c'est parce qu'il montrait une alternative aux errances dans lesquelles nous sommes nombreux à nous perdre dès lors que nous entamons un "travail sur soi", tournant sans fin sur nous-mêmes.

    Aujourd'hui, Myriam Brousse réaffirme non seulement que chacun peut sortir de ses impasses, mais qu'il se le doit ! Car là est tout le sens de notre existence. Elle retrace le chemin vers la compréhension et la guérison de notre âme, et nous donne des éléments pour mieux comprendre notre place dans l'univers et changer notre regard sur la mort.

    L'auteure renouvelle ici son art de rendre simple et concret ce que nous avons tendance à mettre à distance, sous le voile de la spiritualité, de la sagesse, voire de la religion. Voici des clés pour devenir thérapeutes de nous-mêmes et remettre du sens au coeur de notre vie.

    Avec la collaboration de Lyse Harinck.

  • Un cri d'alerte et des raisons d'espérer.
    Hugo, 4 mois, tué par son père parce qu'il pleurait trop.
    Lucas, 7 ans, violé par son animateur de centre de loisirs.
    Binta, 12 ans, victime des nouvelles formes d'esclavage.
    Chaque jour, des enfants sont maltraités, frappés, violés ; chaque semaine, un à deux enfants, en moyenne, sont tués, souvent par un membre de leur famille.
    Cette violence, aussi sidérante soit-elle, n'a pourtant rien d'une fatalité. Le respect de la vie privée n'est pas un argument opposable à la vulnérabilité d'un enfant. Occupons-nous de ce qui ne nous regarde pas et qui nous concerne tous.
    Ce livre dresse un constat terrible, mais donne aussi des pistes pour protéger les enfants et sauver des vies. Chacun d'entre nous peut faire part de ses interrogations au numéro d'appel pour l'enfance en danger. Partout en France, des médecins forment des confrères au repérage des maltraitances, des enquêteurs apprennent à écouter et à recueillir la parole d'un mineur.
    En cette année du trentième 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant, il est urgent de lever complètement la chape de plomb qui pèse sur les violences faites aux enfants.

  • " Très émouvant... On a envie de danser du début à la fin. " Tatiana de Rosnay
    Avant, j'évoluais dans un carré confortable et ambitieux, entre mes rêves de prince charmant et mon travail à responsabilités.
    À 31 ans, ça n'est pas facile de tout chambouler, mais j'ai réussi ! Dès que le chirurgien est entré dans ma chambre d'hôpital pour m'annoncer que j'étais atteinte d'un cancer, j'ai mis au point ma stratégie de survie.
    Petit a : ignorer son diagnostic. Le déni est mon ami. Je ne suis pas malade. Je n'ai pas peur de mourir. Voilà.
    Petit b : occuper mon esprit le jour et mon corps la nuit, à coups de rébellion au travail, de musique, de mojitos et de nouveaux amis.
    Tout est bon pour oublier le can... le problème. Sinon, comment continuer à vivre?
    J'ai déjà un nom pour ma méthode : la Dancefloor Thérapie.

  • Une rose des sables. Un voyage de l'autre côté de la Méditerranée. Une vieille lettre en anglais dans un ksar en ruines. Une mystérieuse femme voilée. Le cri du fennec sous la Lune. Voici les aventures de trois adolescents, Didier, Vincent et Mahfoud. A partir de 12 ans

  • De nombreux parents sont confrontés aux problèmes d'alimentation de leurs enfants. Appétit de moineau, obsession du sucré, refus de tout ce qui est vert... tout un panel de conflits autour de l'assiette qui ne sont pas faciles à gérer... et à régler. A travers ce livre, nous proposons aux parents d'analyser six de ces comportements à travers leur explication psychologique. Mais surtout, nous leur donnons les clés pour les contourner à travers des recettes « gagnantes » et ludiques, adaptées à chaque situation.

  • Notre corps garde en lui les mémoires enfouies des souffrances qui ont jalonné notre existence depuis l'origine, mais aussi celles de nos parents et ancêtres. Imprégnées dans nos cellules, ces mémoires rejaillissent lors de périodes-clés de nos vies et peuvent être la cause de schémas répétitifs, parfois douloureux.
    Grâce à un véritable dialogue corps-conscience, la méthode de la biorésonance cellulaire permet de recueillir les informations ancrées en nous afin de repérer et décoder les traumatismes du passé pour les faire remonter é la conscience et les laisser s'exprimer.
    Le corps retrouve alors la parole, le message est délivré, et les traumatismes subis, directement ou indirectement, trouvent un sens. Dès lors, les secrets de famille sont abolis, le projet-sens se fait jour, la transformation peut s'opérer pour nous permettre d'atteindre un mieux-être physique et psychique, reprendre les rênes de notre vie et accéder à une liberté totale.

  • Ariel, Nathan, Abigaïl, Déborah et les autres sont les témoins fictifs mais vraisemblables d'événements qui se sont déroulés dans un temps où les médias n'existaient pas. On communiquait de bouche à oreille. Quant à Jean et à son fils Simon le héros de ce nouvel ouvrage d'Odette-Claire Brousse, religieuse dominicaine de la Présentation, ils ont existé. C'est le destin fabuleux de Simon qui nous est conté ici.

  • UTOPOLIS - Deux jeunes, bac en poche, prennent la route à la recherche d'un mode de vie où la morosité n'existe pas. ENTRE CHATS - Un matou parisien en vacances en Algérie fait la connaissance d'un congénère du pays. Ils commentent les faits et gestes des humains. LE FANTOME DE LA DAÏRA - Après une vie de tracasserie, Abdallah est emporté par un cancer. Des faits mystérieux jettent le trouble parmi les fonctionnaires de la Daïra, faisant l'affaire de deux jeunes espiègles qui en profitent pour mettre la pagaille dans les services.

  • L'imam, le curé, le rabbin et le franc-maçon, tels que les appelait le directeur du foyer, ces futurs médecins ne manquaient pas une occasion de s'affronter sur les préceptes, les us et coutumes de leur religion respective. Au demeurant, ils étaient bon copains et les études de médecine sont longues. On finit par connaître les familles des uns et des autres, et nonobstant les différences de culture, des sentiments peuvent voir le jour. Et alors, faut-il sacrifier à la raison ou dire oui à l'amour ?

  • Marilis, petite fille de sept ans, est triste de voir le jardinier transformer la prairie en simple pelouse. Ses parents décident alors de lui laisser une partie du champ où toutes les herbes pousseront en liberté. Par chance, la maîtresse de Marilis aime aussi les fleurs des champs et en connaît chaque nom. Tout au long de l'année, sa classe y étudiera les plantes qui se succèdent chaque saison. Marilis connaîtra aussi tous les incidents heureux ou malheureux qui jalonnent les années scolaires et que connaissent toutes les petites filles du monde.

  • Édith est une petite fille qui ne se démarque pas spécialement de ses amies, ni des membres de sa famille. Pourtant, elle a le privilège de voir son ange gardien et de dialoguer avec lui. Elle grandit dans une famille classique. Elle a une soeur aînée et un petit frère. Aux grandes vacances, la famille au complet se permet un voyage et un séjour dans une région de France ou de l'étranger. L'ange est toujours dans la partie, mais c'est un secret.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Dès le XIe siècle, la mentalité médiévale éprouve le besoin de s'exprimer à travers une vision élargie de l'univers. Les empires s'écroulent, les états se forment ; l'homme, lui, se cherche. La Croisade lui permet de faire éclater son vieux mode de pensée occidental, et de s'enrichir aux sources mêmes de cet Orient fascinant et mystérieux qu'il était allé combattre. L'art roman cristallise ces tendances dans la décoration des églises. De ses chapiteaux surgissent des bêtes à tête humaine, et des êtres fabuleux, tandis que les murs s'ornent de scènes de l'Écriture et de l'Apocalypse. Cette recherche, cette symbolique, peuvent paraître désordonnées et quelque peu inquiétantes. En fait, à travers son univers imaginaire, le Moyen Âge roman dégage peu à peu un humanisme : dans la pierre, il sculpte sa vision du monde et de l'homme, balancés entre le Bien et le Mal. Comme pour tout l'art occidental, la sculpture des églises romanes du Roussillon transmet cette préoccupation du Moyen Âge. C'est elle, sans doute, qui rend l'homme moderne sensible aux problèmes de l'homme médiéval. Comme lui, il vit dans un univers confus et angoissant, à travers lequel il tente, à son tour, de définir une manière de vivre : l'art roman lui offre l'occasion de méditer sur ce thème.

  • Dès le XIe siècle, la mentalité médiévale éprouve le besoin de s'exprimer à travers une vision élargie de l'univers. Les empires s'écroulent, les états se forment ; l'homme, lui, se cherche. La Croisade lui permet de faire éclater son vieux mode de pensée occidental, et de s'enrichir aux sources mêmes de cet Orient fascinant et mystérieux qu'il était allé combattre. L'art roman cristallise ces tendances dans la décoration des églises. De ses chapiteaux surgissent des bêtes à tête humaine, et des êtres fabuleux, tandis que les murs s'ornent de scènes de l'Écriture et de l'Apocalypse. Cette recherche, cette symbolique, peuvent paraître désordonnées et quelque peu inquiétantes. En fait, à travers son univers imaginaire, le Moyen Âge roman dégage peu à peu un humanisme : dans la pierre, il sculpte sa vision du monde et de l'homme, balancés entre le Bien et le Mal. Comme pour tout l'art occidental, la sculpture des églises romanes du Roussillon transmet cette préoccupation du Moyen Âge. C'est elle, sans doute, qui rend l'homme moderne sensible aux problèmes de l'homme médiéval. Comme lui, il vit dans un univers confus et angoissant, à travers lequel il tente, à son tour, de définir une manière de vivre : l'art roman lui offre l'occasion de méditer sur ce thème.

  • François Brousse, né le 7 mai 1913 sous le soleil de Perpignan, où il devait enseigner la philosophie, se présente à nous avec une abondante brassée d'oeuvres. Il débuta par un coup de maître : le Poème de la Terre, série de trente-cinq sonnets, dédiés à la science secrète : Isis au triple voile illuminé de constellations. Suivirent de nombreux recueils de poèmes, des essais métaphysiques, et des romans fantastiques. Ce qui séduit dans cette extraordinaire figure, c'est sa diversité. François Brousse contient tous les genres : épique, lyrique, mystique, imaginatif, coloré, musical, comme un diamant aux innombrables facettes. Sur lui, plane le signe immortel du génie. Sa pensée philosophique repose sur l'existence d'un Principe infini, d'une âme indestructible, des réincarnations, des métempsychoses sous la loi souveraine du karma et la conquête de la libération par l'amour, la justice, la sagesse, la beauté. François Brousse est la synthèse du grand poète, du grand philosophe et de l'Initié majeur. Il a fondé de nombreuses écoles de sagesse, à la manière de Pythagore et de Platon, parmi lesquelles brillent Agni en 1953, l'ordre Olympien de l'Oracle d'Or en 1975, qui transmettent son yoga solaire.

  • François Brousse, né le 7 mai 1913 sous le soleil de Perpignan, où il devait enseigner la philosophie, se présente à nous avec une abondante brassée d'oeuvres. Il débuta par un coup de maître : le Poème de la Terre, série de trente-cinq sonnets, dédiés à la science secrète : Isis au triple voile illuminé de constellations. Suivirent de nombreux recueils de poèmes, des essais métaphysiques, et des romans fantastiques. Ce qui séduit dans cette extraordinaire figure, c'est sa diversité. François Brousse contient tous les genres : épique, lyrique, mystique, imaginatif, coloré, musical, comme un diamant aux innombrables facettes. Sur lui, plane le signe immortel du génie. Sa pensée philosophique repose sur l'existence d'un Principe infini, d'une âme indestructible, des réincarnations, des métempsychoses sous la loi souveraine du karma et la conquête de la libération par l'amour, la justice, la sagesse, la beauté. François Brousse est la synthèse du grand poète, du grand philosophe et de l'Initié majeur. Il a fondé de nombreuses écoles de sagesse, à la manière de Pythagore et de Platon, parmi lesquelles brillent Agni en 1953, l'ordre Olympien de l'Oracle d'Or en 1975, qui transmettent son yoga solaire.

empty