Langue française

  • « L'eau, c'est la vie », « L'eau est purificatrice », « La croissance des demandes en eau est exponentielle », « Les problèmes de pollution des eaux vont croissant », « La rareté de l'eau entrave le développement », « L'eau sera un enjeu de conflits au XXIe siècle »...
    Forts de leur expérience pluridisciplinaire, les auteurs analysent ici les composantes environnementales, mais aussi géopolitiques et économiques de cette eau qui devient de plus en plus précieuse.

  • Autodidacte dans l'exploration de la culture chinoise, le peintre et écrivain Claude Margat répond aux questions que lui pose Olivier Desgranges sur la peinture de paysage, la découverte de la nature et du véritable soi, ce que signifie le Dao, comment appréhender le temps qui n'existe pas, l'espace, vastitude illimitée et passage, ce que veut dire le "wu wei" ou le non-agir...

  • Le texte intégral de l'oeuvre philosophique et un dossier pédagogique complet !Un cours majeur de philosophie, où le concept d' " esthétique " est redéfini.
    Contexte Hegel (1770-1831), est plein d'enthousiasme vis-à-vis de la Révolution française, mais son échec le déçoit profondément, et l'amène à s'éloigner de la philosophie kantienne. La fondation du Journal critique de la philosophie, en collaboration avec Schelling, contribuera à façonner sa propre philosophie ; pourtant, en tant qu'enseignant, il n'accèdera que relativement tardivement à la reconnaissance.
    L'oeuvre L'Introduction aux leçons d'esthétique décrit de quelle façon et par quels moyens l'art et le beau constituent des objets d'enseignement de la philosophie à l'université. Le mot " esthétique " devient, pour Hegel, le nom de la philosophie de l'art, ce qui le différencie, entre autres, de la définition de Kant.
    Les concepts clés L'esthétique
    L'art
    Le beau
    La liberté
    L'idée...
    La collection Intégrales de philo, une approche complète et approfondie d'une oeuvre essentielle Une oeuvre commentée par des spécialistes
    Des dossiers autour de l'oeuvre
    Plus de trente titres
    4 périodes : Antiquité, Moyen Âge et Renaissance (Ve - XVIe s.), période moderne (XVIIe - XIXe s.), période contemporaine (XXe s.)

  • L'eau est-elle réellement une ressource renouvelable ? Combien d'eau utilisons-nous au total ? Comment réduire les impacts des activités humaines sur les ressources ? Pourra-t-on un jour irriguer les plantes avec de l'eau de mer ? Reste-t-il des ressources d'eau inexploitées ?

  • D'où vient l'eau des sources ? Peut-on creuser un puits partout ? Quelles menaces pèsent sur l'eau souterraine ? A qui appartient-elle ? Quels bénéfices l'exploitation des eaux souterraines offre-t-elle par rapport à celle des eaux de surface ? Connaît-on l'état des ressources et leur disponibilité ? Cet ouvrage apporte des réponses aux questions que l'on se pose sur les eaux souterraines, (nappes phréatiques et nappes profondes). Il fait un état des lieux des connaissances géologiques, techniques et dégage les enjeux économiques, écologiques, réglementaires, politiques et sociaux de cette ressource fragile.


  • L'histoire des civilisations anciennes fourmille de rivalités liées à l'accès à l'eau, qui désaltère les assoiffés, irrigue les champs, fait tourner la roue des moulins, sert de fortification et matérialise les frontières. Qu'en est-il aujourd'hui ? Si en Europe de l'Ouest les affrontements ont laissé place à la coopération et à la paix, l'eau reste au coeur des grands enjeux mondiaux. C'est une ressource naturelle pas comme les autres.
    Vazken Andréassian et Jean Margat analysent les frontières physiques et humaines qui délimitent l'inégale répartition des eaux sur terre. D'où vient l'eau des rivières ? Par où passe la frontière fluviale ? Comment inventorier les ressources en eau ?
    Des rivalités emblématiques liées à l'eau sont présentées pour des fleuves transfrontaliers comme le Tigre et l'Euphrate, le Nil, le Jourdain, le Rhin, le Colorado, l'Indus... Sont dévoilées les raisons qui rendent les conflits liés au partage de l'eau des rivières si complexes.Enfin, les auteurs examinent les raisons d'espérer, et de désespérer, au sujet de l'eau et des conflits qui pourraient concerner son partage équitable dans le futur.

  • Un employé de bureau décide de ne pas se rendre à son travail et tout aussitôt, l'ordre des jours se rompt mystérieusement... Il sera conduit au meurtre.

  • Félicien et Virieu, deux personnages de paille, se rencontrent par hasard, au Jardin des Plantes, et se lient aussitôt d'amitié. Une même singularité unit les deux hommes : l'étrangeté de leurs perceptions, et leur goût pour la vie sauvage ; mais, au-delà des grilles du parc, commence une autre ménagerie d'images et de béton, celle de la cité.
    À travers une série de dialogues étranges et cocasses, de péripéties visuelles, où le réel et l'imaginaire s'imbriquent, s'opposent, et se restructurent sans cesse dans un surgissement de visions, se forme l'image chaotique et sulfureuse d'un monde qui est le nôtre, peut-être.

empty