Arts et spectacles

  • " L'aventurier ", " Tes yeux noirs ", " 3e sexe ", " J'ai demandé à la lune ", " Canary Bay ", " Trois nuits par semaine ", " Le grand secret ", " Marilyn ", " Alice & June ", " Ladyboy ", " La vie est belle "," Un été français ", " Song for a dream ", " Nos célébrations "... : alors qu'Indochine célèbre ses 40 ans à l'occasion d'une tournée des grands stades en mai-juin 2021, Thomas Chaline dévoile les secrets de création de l'oeuvre d'Indochine et propose de découvrir à l'aide de nombreuses anecdotes, l'histoire d'une soixantaine de chansons. Une oeuvre empreinte de références culturelles diverses - entre peinture, new age, romantisme et fiction - qui touche plusieurs générations.

  • Alors que Francis Cabrel sort un nouvel album à l'automne 2020, ce livre dévoile les secrets de création de l'artiste à travers une quarantaine de chansons de son répertoire. À l'aide de nombreuses anecdotes, l'auteur livre une immersion dans l'univers de l'undes plus gros vendeurs de disques en France.
    " Petite Marie ", " Je l'aime à mourir ",
    " La corrida ", " La dame de Haute- Savoie "...
    Depuis plus de quarante ans, Francis Cabrel est l'auteur d'une oeuvre singulière et authentique.
    Incarnant un genre musical à lui seul dans la chanson française, sa poésie est une référence populaire touchant plusieurs générations.
    En 13 albums et 25 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, l'artiste est devenu
    rapidement incontournable grâce à une identité marquée par un accent prononcé et sa guitare folk. Francis Cabrel est aussi un artiste préoccupé par l'évolution de la société. Ainsi, il n'hésite pas à utiliser sa plume pour tenter d'éveiller les consciences. Son répertoire contient aujourd'hui de nombreuses chansons universelles comme : " La corrida ", " Tout le monde y pense ", " Il faudra leur dire " ou encore " Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai ".
    Dans cet ouvrage de référence, Thomas Chaline propose de plonger dans les secrets de création du chanteur et de découvrir la véritable histoire de ses chansons, qui sont autant de repères qui jalonnent la vie de Francis Cabrel.

  • Un siècle après sa naissance, le cinéma connaît une croissance régulière portée par de nouveaux marchés. Engagé dans une mutation numérique, il combine grande stabilité et profondes transformations. La production, malgré une internationalisation, n'a pas connu de bouleversement majeur. La distribution a composé avec l'arrivée des géants du numérique, les GAFAN, qui a accompagné le développement de nouveaux modèles économiques et de nouveaux modes de consommation (abonnement illimité) qui se superposent aux autres formes de consommation, comme la salle.
    Stratégique sur les plans culturel, commercial et diplomatique (
    soft power), le cinéma a toujours fait l'objet d'une attention des pouvoirs publics. Sa régulation doit s'adapter à un contexte évolutif et à une concurrence internationale, où l'importance du cinéma américain est confrontée à un monde plus polycentrique.
    L'économie de ce secteur majeur et mondial et ses enjeux contemporains sont ici décryptés.

  • Textes et entretiens sont réunis ici par Geroges Banu pour mettre en lumière et retracer de la façon la plus exhaustive qui soit le travail, considérabe et majeur dans la scène contemporaine mondiale, de Thomas Ostermeier - un des plus grand metteur en scène de sa génération.

  • Moscou-Paris en side-car : une folle épopée de 4 000 km sur les traces de Napoléon...
    Octobre 1812, Napoléon entre dans Moscou. Les Russes ont mis le feu à la ville, bientôt elle sera réduite à un tas de cendres. L'Empereur tergiverse, se décide à rebrousser chemin. Il donne le coup d'envoi de la Retraite de Russie, une page d'Histoire passée à la légende pour la somme de ses souffrances et de ses actes héroïques.
    Deux cents ans plus tard, Sylvain Tesson, accompagné de quatre amis, décide de répéter l'itinéraire de la Retraite. Juchés sur des side-cars russes de marque Oural, ils rallieront Paris depuis Moscou, guidés par les récits des spectres de 1812. Quatre mille kilomètres à la mémoire des soldats de la Grande Armée. Une équipée sauvage pour saluer les fantômes de l'Histoire, à travers les plaines blanches.
    Cette édition du récit de Sylvain Tesson est illustrée de près de 100 photographies inédites rapportées par Thomas Goisque et immortalisant les moments-clés du périple.

  • Une galerie de portraits d'artistes décalés, à la vie et au destin hors du commun. Ces textes d'hommage mêlent poésie du quotidien, souffle lyrique et humour. Un livre qui donne envie d'en savoir toujours plus sur ces artistes au destin souvent tragique. Thomas Vinau, né en 1978 à Toulouse, vit au pied du Luberon. Il est l'auteur de trois romans édités chez Alma : Nos cheveux blanchiront avec nos yeux (2011), Ici ça va (2012) et La Part des nuages (2014). Les deux premiers ont été repris en poche par 10/18. Il est également l'auteur d'une vingtaine d'autres livres (jeunesse, poésie et nouvelles) dont Autre chose (Les Carnets du dessert de lune, 2015) et Bleu de travail (La Fosse aux ours, 2015). Il collabore aux revues et sites Décapages, Décharges, Vents-contraires.net, Le Chant du monstre...

  • Valérie Donzelli élabore un cinéma dans lequel les personnages se réinventent face aux difficultés. Emplis de fantaisie, ses longs métrages - La Reine des pommes, La guerre est déclarée, Main dans la main, Marguerite et Julien, Notre dame - jouent avec le rythme et les expérimentations pour fabriquer de la comédie. Le burlesque et le tragique s'y côtoient, dressant des parcours de vie pleins de contrastes.
    Composé d'un essai introductif et d'un entretien, Valérie Donzelli, le tourbillon de la vie traverse l'univers d'une cinéaste française singulière, qui interroge les relations humaines avec une vivacité mélancolique.
    Thomas Messias écrit pour Slate et est l'auteur du Nouveau Cinéma argentin (Playlist Society, 2015). Quentin Mével est délégué général de l'Acrif et auteur de plusieurs livres d'entretiens avec des cinéastes (Noemie Lvovsky, Cédric Kahn, Arnaud et Jean-Marie Larrieu, Frederick Wiseman, Henri-François Imbert, Pierre Salvadori...)


  • « Peter Goss est un sorcier. Il a une connaissance presque infinie du corps humain en général et de chacun de nos corps en particulier - à nous qui suivons son enseignement. Il est un maître attentif et exigeant. » Emmanuel Carrère


    Tel que l'exprime Emmanuel Carrère dans sa préface, Peter Goss est un maître, l'un des grands pédagogues actuels de la danse et du yoga.

    Ce livre raconte son histoire, de son enfance et de sa jeunesse sud-africaines marquées par l'apartheid au swinging London des années 1960, jusqu'à ses années parisiennes où il est devenu chorégraphe. Son parcours artistique croise de grandes figures de la danse - classique, jazz ou contemporaine - mais aussi de la culture hippie et du showbiz. Mosaïque d'un artiste qui s'est toujours tenu à distance des modes et des influences du milieu professionnel.

    Ce livre nous parle de pédagogie, de la bonne distance à tenir entre l'enseignant et l'élève, de la façon d'éprouver son corps et ses mouvements, du savant dosage à déployer entre rigueur et liberté. Il est à mettre entre les mains de tous ceux qui sont engagés dans l'éducation et dans la transmission, au-delà du monde de la danse.

  • « La vraie violence de la tragédie, c'est qu'on reste dans les ténèbres, tous. » Qu'est-ce qui pousse l'homme à sortir de l'humanité pour la violenter ? Thomas Jolly expose ici sa conception de la tragédie et de la pratique théâtrale. Dans l'adaptation de Thyeste de Sénèque, la mise en scène de « monstres » mythologiques témoigne de l'empathie du spectateur face à la faiblesse de la condition humaine. C'est l'histoire d'un crime innommable traduite par des mots, des sons et des images que seul ce théâtre artisanal et enchanteur peut produire.

  • « Pour moi il y a forcément la notion d'histoire, de raconter une histoire. » Passionné de contes et de « petites anecdotes » depuis l'enfance, Thomas Quillardet considère la notion d'histoire comme la pierre angulaire de la création théâtrale. Révélation du Festival 2017, ce jeune metteur en scène déclare avoir pleinement satisfait son inspiration artistique grâce à Tristesse et joie dans la vie des girafes, pièce qui a eu le mérite de concilier deux types de travail apparemment aussi différents que la traduction et la mise en scène. La rencontre entre ces deux activités ouvre un univers imaginaire destiné à un public de tout âge.

  • Diva à la voix d'or, Céline Dion est la chanteuse francophone de tous les records. Mais qui est vraiment la femme qui se cache derrière l'exceptionnelle carrière  ? Dans cette biographie, l'auteur est parti sur les traces d'une petite fille, cadette d'une famille de 14 enfants que rien ne prédestinait à la célébrité.
    Alors qu'elle a seulement 12 ans, cette timide adolescente rencontre René Angélil. L'homme a trois décennies de plus, mais le coup de foudre est immédiat. Ébloui par le talent brut de Céline, il va jusqu'à hypothéquer sa maison pour financer son premier album. C'est le début d'une passion qui durera jusqu'à la disparition de René.
    Depuis, Céline poursuit sa carrière et sa vie avec la même authenticité, et le même incroyable succès. Dans cette biographie intime, on découvre une femme amoureuse de la vie, qui trace son chemin sans fausse note. Et avec courage.
     

  • Régulièrement célébré par les grands festivals et auréolé d´un Oscar du meilleur film étranger en 2010 pour Dans ses yeux, le nouveau cinéma argentin est un courant majeur de ce début de siècle. Cinéma de la reconstruction, racontant l´après-dictature et l´après-crise, il arpente un territoire contrasté pour épouser les trajectoires souvent solitaires d´êtres humains dévastés par leur propre passé.


    Porté par des auteurs charismatiques tels que Lucrecia Martel et Pablo Trapero, accompagnés d´un vivier de jeunes cinéastes prometteurs, il porte un oeil critique et attentif sur les crises traversées par l´Argentine et sur sa lente métamorphose. D´un pays aux identités multiples, tiraillé entre plusieurs cultures, le nouveau cinéma argentin a su tirer le meilleur pour livrer des oeuvres aussi accessibles qu´exigeantes.

  • L'évaluation environnementale permet d'apprécier et de mesurer les conséquences d'un projet, plan ou programme sur l'environnement pour tenter d'en limiter, atténuer ou compenser les impacts. Elle a pour objectif d'éclairer à la fois le porteur de projet et l'administration sur les suites à donner au projet au
    regard des enjeux environnementaux et relatifs à la santé, ainsi qu'à garantir l'information et la participation du public. Cette deuxième édition de l'ouvrage précédemment intitulé Études d'impact environnemental est à jour des textes parus depuis juillet 2013 ; elle est refondue et augmentée d'une partie portant sur
    l'évaluation environnementale des plans et programmes : notion de plan ou programme, rapport sur les incidences environnementales et procédure d'évaluation environnementale des plans ou programmes.
    Mener une évaluation environnementale est un guide méthodologique qui analyse de façon synthétique les règles applicables à l'évaluation environnementale. Il permet de conduire une étude d'impact en toute sécurité juridique.
    Véritable manuel pratique, cet ouvrage :
    -- analyse la notion d'évaluation environnementale (définition, régime juridique et acteurs) ;
    -- détaille le processus d'évaluation environnementale des projets (champ, contenu et procédure) ;
    -- présente les spécificités relatives à l'évaluation environnementale des plans et programmes (champ, contenu et procédure) ;
    -- décrit les procédures communes et coordonnées d'évaluation environnementale des projets et des plans et programmes.
    Ce guide pratique et exhaustif est illustré d'exemples, de schémas et enrichi d'annexes (formulaire Cerfa, notice explicative, tableaux synthétiques, bibliographies...). Chaque chapitre propose un résumé des points importants à retenir, des conseils opérationnels et un récapitulatif des principaux textes officiels.
    Cet ouvrage est destiné aux responsables de projets soumis à évaluation environnementale - installations industrielles, ouvrages d'infrastructures et opérations d'aménagement notamment -, ainsi qu'à leurs conseils juridiques et techniques. Il s'adresse également aux bureaux d'études, aux services instructeurs et aux ingénieurs, techniciens et juristes des collectivités territoriales.
     

  • Cet ouvrage propose une analyse de onze réalisations de Ken Loach afin de cerner le discours critique du cinéaste engagé. Ladybird, Carla's Song, Bread and Roses, Raining Stones... mettent en scène avec subtilité le propos social et politique du réalisateur sur les individus les plus vulnérables de la société en prise avec un système néo-libéral de contrôle et de répression.

  • Familier des plateaux d'Alain Resnais, François Thomas a demandé aux collaborateurs du cinéaste de raconter la création collective de ses films des vingt dernières années. Les secrets de fabrication, la préparation intensive, les désaccords productifs, les heureux accidents, tout est exploré pour éclairer d'un jour nouveau une oeuvre qui repose sur des défis permanents. Où l'on apprendra tout sur les différences de jeu de Sabine Azéma et Pierre Arditi dans No smoking et Smoking, les chansons populaires entonnées par André Dussollier et Lambert Wilson dans On connaît la chanson, l'enregistrement d'une opérette par les comédiens de Pas sur la bouche qui n'avaient jamais chanté avant, les décors excentriques de Coeurs, les effets de couleurs jaillissants des Herbes folles ou la musique hypnotique de Vous n'avez encore rien vu. Pour finir, le livre dévoile les coulisses du dernier film du cinéaste, Aimer, boire et chanter, et présente le projet audacieux qui le suivait, Arrivals & Departures.

  • Le livre défintif sur la culture Hip hop en France (musique, graf, danse)
    Importée de New York au début des années1980 par une poignée de passionnés ramenant dans leurs bagages disques vinyles, platines ou cassettes VHS, la culture hip-hop s'est rapidement et durablement installée dans l'Hexagone
    Des premières émissions radio de Dee Nasty aux pas de danse de Joey Starr sur le parvis du
    Trocadéro et jusqu'aux succès populaires d'IAM, de Booba ou des breakdancers de Pockemon,
    le hip-hop est devenu en France une industrie multimillionnaire grâce à la foi indéfectible d'une
    poignée de passionnés. Charriant dans son sillage des disques d'or par dizaines, des graffitis de
    luxe exposés dans des galeries d'art et des danseurs réputés dans le monde entier, elle est aussi, et surtout, le fruit de l'adaptation singulière de revendications américaines au terreau culturel français.
    Né dans le dénuement le plus total entre l'Amérique et la France, nourri d'histoire hexagonale
    et de guerres fratricides, de luttes politiques, sociales, esthétiques et culturelles, voici son
    histoire: des terrains vagues de la banlieue parisienne à la scène des Victoires de la musique,
    le hip-hop "en" français est devenu un "hip-hop français".

  • Ceci n'est pas un traité musicologique mais les mémoires d'un auditeur libre venu renier le testament musical de cette humanité nocturne qui va de Wagner à Daft Punk. Et poser une fois pour toutes la question : comment des ténèbres du xxe siècle a pu surgir la lumière de Monteverdi, Purcell, Lully, Vivaldi, Bach, Haendel... et tant d'autres ?
    Fallait-il que chute monstrueusement le genre humain pour mériter d'entendre, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la voix miraculeuse d'Alfred Deller ? Le chaos assourdissant de ce monde serait-il le détonateur de ce retour en grâce de la voix qu'incarnent la Billie Holiday de Versailles Agnès Mellon ; la reine du jour Sandrine Piau ; la gitane de Pleyel Patricia Petibon ; la comète Jaroussky et ses coruscantes coloratures ?
    "Sans la musique, la vie serait une erreur" disait Nietzsche. Rectification : sans le baroque, la musique serait une erreur ! »
     
    Thomas A. Ravier 

  • Issu d'un paradigme culturel étranger au système des beaux-arts, puisant ses ressources dans la liturgie afro-chrétienne et dans les pratiques carnavalesques, frayant dès son apparition avec la comédie musicale ou plus tard, avec le happening moderniste, le jazz a toujours débordé le domaine de la musique. « Le Jazz et la scène » propose d'appréhender ces débordements comme les manifestations d'une théâtralité aux multiples visages.
    À travers l'analyse du geste instrumental, des signes explicites et des insinuations discrètes, cet ouvrage montre comment la performance jazz transcende l'abstraction musicale pour faire de la scène un espace de représentation, mais aussi un instrument de légitimation culturelle et de constructions des identités.

  • Alain Souchon

    Thomas Chaline

    Éternel adolescent, rebelle tranquille et nostalgique... Alain Souchon promène sa silhouette dégingandée sur les scènes françaises depuis plus de quarante ans, enchantant des générations de fans avec des tubes inoubliables, de J'ai dix ans à La ballade de Jim ou Allo maman bobo.
    Qui aurait deviné que cet homme fragile, doutant toujours de son talent, ferait une carrière aussi exceptionnelle  ? Obscur chanteur de la Rive gauche parisienne, Alain Souchon lui-même ne croyait pas en sa bonne étoile. Il aura fallu dix ans de galère et la rencontre décisive avec son alter ego Laurent Voulzy pour que tout change.
    L'auteur de cette biographie est parti sur les traces d'un artiste unique. Un homme secret qui, dans ses chansons, raconte nos vies pour mieux dissimuler la sienne. Un homme authentique, simple et sensible. Vrai.
    Alain Souchon intime  : la biographie d'un artiste authentique.

  • Audacieuse, gouailleuse, authentique. Depuis presque dix ans qu'elle promène sa silhouette bohème sur les scènes, Zaz s'est imposée comme la digne héritière des grands noms de la chanson française.
    L'auteur est parti à la rencontre de cette artiste discrète grâce à des entretiens inédits. On découvre une adolescente écorchée vive et solitaire après le divorce de ses parents. Une artiste qui a mûri sa voix pendant des années difficiles à chanter dans la rue, le métro et les cabarets parisiens.
    Ce sont ces blessures intérieures qui donnent aux chansons de Zaz leur authenticité. Amoureuse de la nature, adepte de la méditation, les critiques bien-pensants la disent «  bobo  ». Alors que tout simplement, Zaz trace sa route. Sincère et passionnée.
    />   La première biographie d'une artiste authentique.

  • Danièle Huillet et Jean-Marie Straub, Harun Farocki et Pedro Costa inventent des dispositifs cinématographiques qui profanent le cinéma. En déconstruisant le langage cinématographique, en mettant au jour leur « armature artistique », les films profanes libèrent et transmettent des énergies, des capacités d'imagination et des méthodes de production d'images, de montages, de pensées. Leur fonction n'est pas tant de communiquer un message, de donner une leçon ou de transmettre un savoir au spectateur, que de disséminer les traces de leur travail dans leurs films et d'inviter ainsi le spectateur à les recueillir afin de reconstruire une méthode de production, de fabrication, d'un film.

  • Libre. Le mot qui incarne à la perfection Mylène Farmer. Depuis ses débuts dans les années 80, avec Maman a tort et Libertine, elle n'a cessé de revendiquer son droit à être différente, provocatrice, sulfureuse, jusqu'à son dernier album, Désobéissance.
    Mais au-delà de son image d'ingénue libérée et d'écorchée vive, Mylène reste une énigme. Cultivant jalousement le secret, se cachant derrière son statut d'icône pour des générations de fans, la star est inaccessible.
    Cette biographie remonte le fil de l'histoire  : de la petite Mylène née au Canada jusqu'au mythe fabriqué avec son mentor, Laurent Boutonnat. On la découvre de manière plus proche et intime, autodidacte de génie, artiste angoissée et pleine d'humilité. Une femme sensible et entière qui a mis toute sa passion au service de la création.
     
    Dans l'intimité de Mylène, au-delà de la légende Farmer.

  • Peint en 1808 pour une salle d'audience du Palais de Justice de Paris, le tableau de Pierre-Paul Prud'hon, La Justice et la Vengeance divine poursuivant le Crime, a toujours été considéré comme un chef-d'oeuvre du romantisme français, mais a rarement été étudié sous l'angle de l'histoire du droit pénal. Pourtant, les débats contemporains autour de la question du libre arbitre jouèrent un rôle fondamental dans le choix de son iconographie. Selon la conception invoquée par Prud'hon, l'homme agissant librement est pleinement responsable de ses actes, y compris de ses crimes - responsabilité qui confère au législateur le droit moral de fixer des sanctions, même sévères. Les réflexions d'Emmanuel Kant revêtent dans ce contexte une importance majeure. Prud'hon en eut probablement connaissance par l'intermédiaire du commanditaire du tableau, Nicolas-Thérèse-Benoît Frochot, préfet du département de la Seine, auquel est attribuée ici la paternité du programme iconographique. À travers la présente monographie, Thomas Kirchner montre combien cette célèbre peinture est l'exact reflet des discussions juridiques et philosophiques qui animèrent la France révolutionnaire, et donnèrent naissance au nouveau Code pénal et à un nouveau Code d'instruction criminelle.

empty