Jean-Charles Rhamov

  • Pour quelques rares initiés, le coeur de Bordeaux palpite parfois au rythme des nuits de cuir. Des jeunes femmes menées par leurs amants ou leurs maris, sanglées dans des harnais diaboliques ou contraintes par d'émouvants corsets, s'abandonnent à des fêtes baroques. Et quand Pascale, par la volonté d'un ami, se trouve entraînée dans ces nuits, elle n'a d'autre choix que de se soumettre. De fil en aiguille, elle sera conduite dans des chasses privées, où, sanglée de cuir, elle servira de gibier à d'étranges battues n'ayant pour but que le plaisir. Jean-Charles Rhamov nous prouve ici que la capitale girondine n'est pas la belle endormie qu'on veut bien laisser croire, et si son héroïne se perd dans le labyrinthe des émotions ce n'est que pour mieux laisser son corps exprimer la jouissance.

  • Confiée par son mari à un couple pratiquant l'éducation anglaise, Marie-Lise accepte de subir la juste punition d'un écart de conduite. Ce qui n'aurait dû être qu'un jeu occasionnel tournera vite au cauchemar. Guidée et asservie par ses nouveaux maîtres, Marie-Lise se surprendra à aimer être traitée de la sorte. Dès lors, la fièvre au corps, elle ne pourra plus échapper à son destin... Après Dressage conjugal, voici donc un nouveau roman de Jean-Charles Rhamov, l'auteur du fameux théorème qui porte son nom : " Une femme appartient à ceux qui la font jouir. " Et le lecteur, lui, à qui appartient-il ?

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Une inoubliable initiation à l'échangisme...
    Dans cette collection, Esparbec choisit pour vous les meilleurs romans érotiques de la nouvelle génération. A consommer sans modération...
    Comment Charles décida Marie-Claude, sa femme, à l'accompagner dans les boîtes échangistes, il n'aurait su se l'expliquer vraiment. Il en mourait d'envie, il lui en fit part, et elle accepta. C'est tout. Quand ils se présentèrent, la nuit, dans un vague night-club, quelque part dans une banlieue grise, ils ignoraient qu'ils commençaient leur descente aux enfers.
    Il n'y avait que Jean-Charles Rhamov pour donner vie à un personnage féminin de cette dimension. S'il est sombre, son univers n'en demeure pas moins un éblouissement érotique où se mêlent talons aiguille, bas à couture et lanières de cuir, dans un enchevêtrement de situations humiliantes et de gémissements voluptueux.

  • Une jeune cadre dynamique tombe sous la coupe d'un patron autoritaire et pervers...
    Quand Charlotte intègre la direction d'un groupe alimentaire, elle ne se doute pas que sa vie va en être bouleversée. Nouvellement mariée, elle ne pensait pas être amenée à tromper son mari si rapidement. Mais comment résister à l'autoritarisme pernicieux et pervers de son directeur ? D'heures supplémentaires en voyages d'affaires et de visioconférences en réunions tardives, la jeune femme découvrira toutes les excuses professionnelles propres à masquer d'autres activités. Par des détails au réalisme saisissant et par une accumulation d'anecdotes issues de la réalité, l'auteur nous guide dans les arcanes d'une grande entreprise, sur les pas d'une jeune femme qui ne saura plus dire non. Cet ouvrage constituera un précieux manuel à l'usage des maris trompés et des directeurs en mal d'inspiration.

  • Cérémonies perverses Jean-Charles Rhamov " La fraîcheur de la lagune fit frissonner la jeune Célia. Elle était là, nue, immobile, cambrée sur ses talons, les seins pointés vers l'inconnu. Elle s'exécuta quand il lui ordonna de s'étendre sur la pierre tombale et d'ouvrir en grand l'angle de ses cuisses. Quand son regard se fixa sur les cyprès alentours, elle se sentit prête au sacrifice. Le feu brûlait déjà au creux de son ventre. Au loin les clochers de Venise annonçaient le début de la nuit. La cérémonie pouvait commencer. "
    Comme à son habitude, Jean-Charles Rhamov nous entraîne dans une succession de situations troubles, d'exhibitions humiliantes et d'accouplements voluptueux. Sa blonde héroïne, partie pour un simple voyage touristique, se trouvera rapidement guidée hors des sentiers battus par quelques érotomanes à l'imagination perverse.

  • Le château des délices
    " D'une main, l'homme dégrafa la robe, dévoilant la chatte épilée. Marie-Cécile se trouvait nue au beau milieu du sex-shop. Elle serrait les cuisses dans une dérisoire attitude de résistance. L'homme flatta l'un de ses seins dont la pointe se dressa ; de l'autre main, il forçait les muqueuses intimes déjà ruisselantes. Le conjoint de Marie-Cécile, en retrait, doigts crispés sur son appareil photo, mitraillait à tout-va... "
    Ensuite, Marie-Cécile sera soumise aux manipulations d'un kinésithérapeute aux méthodes inhabituelles. Sous la coupe du masseur en question, elle découvrira d'étranges façons d'atteindre la jouissance... avant d'accepter d'aller infiniment loin dans la voie de la soumission la plus extrême.
    Jean-Charles Rhamov s'affirme de plus en plus comme LE chantre de la soumission féminine. Il décrit la femme comme un objet de luxure, une pâte que l'on manipule, transforme selon le bon plaisir masculin. Mais les femmes, elles, oseront-elles un jour avouer le plaisir qu'elles prennent à être ainsi (mal)traitées ?

  • Sarah est une femme sensuelle. Aussi, quand elle rencontre Serge et qu'elle se donne à lui, elle se laisse conduire, sans grande résistance, sur les sentiers fiévreux de la soumission érotique. Prise en main par Léa, l'étrange amie de Serge, elle suivra un long parcours initiatique, qui la mènera, à travers le labyrinthe des plaisirs interdits, jusqu'à... l'inquisiteur. De la honte à la souffrance, et de l'émotion pure à la plus grande des voluptés, elle s'abandonnera alors à ce qu'on exige d'elle. Jean-Charles Rhamov n'a de cesse d'explorer le monde obscur de l'âme féminine. Il pousse ses héroïnes jusqu'aux limites de la folie des sens. Lui seul sait faire partager les émotions de l'asservissement sexuel librement consenti. Nul doute que le lecteur ne sortira pas indemne de ces pages.

  • Quand Biagio suggéra à sa femme, Marie-Caroline, de consulter quelques sites coquins sur internet, il ignorait jusqu'où ce jeu les conduirait. Il s'agissait pour lui de calmer les ardeurs trop pressantes de sa jeune compagne. Il ne pouvait prévoir l'infl uence qu'aurait cette occupation sur leur vie de couple. Très vite il se verra contraint d'accepter que la vie intime de Marie-Caroline passe sous la coupe d'un parfait inconnu : le Sex Master.
    Une fois de plus, Jean-Charles Rhamov s'abandonne à ses fantasmes de dressage. Il faut reconnaître qu'il est devenu lui aussi un " maître " en la matière...

  • Confiée par son mari à un couple pratiquant l'éducation anglaise, Marie-Lise accepte de subir la juste punition d'un écart de conduite. Ce qui n'aurait dû être qu'un jeu occasionnel tournera vite au cauchemar. Guidée et asservie par ses nouveaux maîtres, Marie-Lise se surprendra à aimer être traitée de la sorte. Dès lors, la fièvre au corps, elle ne pourra plus échapper à son destin... Après Dressage conjugal, voici donc un nouveau roman de Jean-Charles Rhamov, l'auteur du fameux théorème qui porte son nom : " Une femme appartient à ceux qui la font jouir. " Et le lecteur, lui, à qui appartient-il ?

  • Quand Biagio suggéra à sa femme, Marie-Caroline, de consulter quelques sites coquins sur internet, il ignorait jusqu'où ce jeu les conduirait. Il s'agissait pour lui de calmer les ardeurs trop pressantes de sa jeune compagne. Il ne pouvait prévoir l'influence qu'aurait cette occupation sur leur vie de couple. Très vite il se verra contraint d'accepter que la vie intime de Marie-Caroline passe sous la coupe d'un parfait inconnu : le Sex Master. Une fois de plus, Jean-Charles Rhamov s'abandonne à ses fantasmes de dressage. Il faut reconnaître qu'il est devenu lui aussi un " maître " en la matière...

empty