Sciences humaines & sociales

  • La reconnaissance d'une activité inconsciente de l'esprit a été tardive et les psychologues ont longtemps ignoré l'inconscient. Il revient à la psychanalyse, dont l'essor s'amorça vers 1900 avec la publication de L'interprétation du rêve de Freud, d'avoir en quelque sorte dévoilé des structures psychiques inconscientes et d'en avoir fourni des schémas cohérents. Quels philosophes jouèrent un rôle précurseur, avant Freud, dans cette découverte ? En quoi consiste l'apport spécifique de la psychanalyse ? Quelles sont les répercussions, jusque dans la littérature, de ce phénomène majeur ?

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Comment les pratiques et les méthodes d'enseignement et d'éducation dans le champ scolaire peuvent-elles bénéficier de l'apport de la psychanalyse ? En quoi les savoirs issus de la théorie et de la clinique psychanalytiques sont-ils susceptibles d'application dans le domaine pédagogique ? On évoquera, d'une part, la manière dont ces savoirs peuvent orienter la pédagogie vers une prise en compte de la scène inconsciente du processus enseigner-apprendre et, d'autre part, la lecture faite par les chercheurs d'orientation psychanalytique, de ce qui se passe dans le champ pédagogique. À partir de ce que l'on peut ainsi savoir du jeu des désirs chez le maître et l'élève, des phénomènes transférentiels où se lient amour et haine, des rapports de pouvoir au sein de la classe, n'est-il pas possible aux enseignants de mieux comprendre et gérer les difficultés devant lesquelles ils se trouvent, et aux futurs maîtres de se préparer aux vicissitudes de la relation éducative ? Sur tous ces points, les textes présentés peuvent être la base d'un travail formatif.

empty