Jean-David Morvan

  • En 1974, Mohammed Ali a la chance incroyable de pouvoir récupérer son titre de champion du monde contre le tenant du titre : George Foreman. Un combat de boxe va les opposer au Zaïre. Organisé par le promoteur Don King et payé par le dictateur Mobutu Sese Seko, ce combat a pour but avoué de promouvoir la zaïrianisation (décolonisation culturelle). Sur l'affiche, on pouvait lire : "Un cadeau du président Mobutu au peuple zaïrois et un honneur pour l'homme noir." Ce combat, d'abord prévu le 25 septembre, se déroulera finalement le 30 octobre. Surnommé par la population "The Rumble in the Jungle", il doit se dérouler en quinze rounds maximum. Foreman est un véritable monstre, il vient de vaincre par K.O. les deux seuls adversaires à avoir battu Ali. Mais ce dernier compte bien récupérer son titre de champion du monde. De plus, le peuple zaïrois le soutient, ce qui démoralise profondément son adversaire. Il n'empêche que de son propre aveu, Ali est terrifié à l'idée de l'affronter sur le ring. Fin stratège, il sait qu'il ne pourra vaincre Foreman qu'en l'épuisant. Il encaissera donc des coups pendant huit rounds avant de mettre K.O. le tenant du titre, déjouant tous les pronostics ! Abbas, photojournaliste qui se trouve sur place, va immortaliser cette rencontre incroyable. Il gardera les clichés pour lui pendant 36 ans ! Dans ce livre rare, véritable croisement entre le documentaire, le photoreportage et le roman graphique, ces photos se révèlent d'autant plus percutantes dans leur contexte. Les auteurs viennent combler les espaces entre les clichés, permettant de comprendre ce qui y est photographié et l'Histoire qu'ils renferment.

  • - 50%

    In a future age where robots take care of most of the more tedious tasks, humans have a lot of time on their hands. So what to do with it? Well, obviously, they're going to watch the Norman K. Barron show! Norman is a handsome and heroic policeman, whose dealings have already cost the life of his partner, who has now been replaced by Oshi Feal, a young recruit fresh out of police school. But nothing could have prepared Oshi for this kind of mission, where unexpected developments are a must... After all, you gotta keep the viewers happy!

  • - 50%

    Things get increasingly tense as the sinister serial killer known as the 'Red Triangle' continues his gruesome massacres. Oshi and Norman are on his trail, closely watched, of course, by millions of viewers, but they don't seem to be coming any closer to solving the mystery of his identity. At least, not until the killer reveals himself to Oshi herself, an encounter which she only just manages to escape alive... Meanwhile, Oshi and Norman's relationship becomes more and more ambiguous, but where's the line between reality and pretend?

  • - 50%

    Star of a reality show program produced by Médiacop, the super-cop Norman Barron continues chasing criminals. Along with his young and smart partner Oshii Feal, he is hunting down the "Red Triangle" -- a gruesome robot-killer. Meanwhile the lawyers have discovered small fragments of an unknown shell as well as claw marks on the necks of the Red Triangle's victims. As it turns out, the shells came from Mars...

  • - 50%

    A Muslim mayor has just been elected in Granada. He's a Democrat through and through. But a group of Christian extremists is ready to go to any lengths to get him to resign. And after kidnapping his daughter, they're preparing to air the most horrific reality show in the history of television!

  • - 50%

    When a pirate TV broadcast featuring live torture scenes becomes the number one show on the planet, Gullick, the CEO of MEDIACOP, sets up a master plan to use this snuff movie to increase viewership and market shares. Little by little he reveals his devious plot and with it the fate of Mediacop stars Oshi and Barron.

  • La ferme de l'enfant-loup Nouv.

    Vercors, début juin 1944.
    Sept résistants guettent l'arrivée des Allemands par le pont de la Goule Noire...
    Deux femmes et cinq hommes au passé chargé, réunis dans une ferme hantée par les souvenirs. Une ombre rôde, insaisissable... inespérée aussi. Le 21 juillet 1944, la Wehrmacht frappe sans merci et anéantit le maquis du Vercors.
    Mais la vie peut encore l'emporter.

  • Ils venaient de l'arrière, ils venaient des villes. La veille encore ils marchaient dans les rues, ils voyaient des femmes, des tramways, des boutiques ; hier encore ils vivaient comme des hommes.Et nous les examinions émerveillés, envieux, comme des voyageurs débarquant des pays fabuleux. Eux aussi nous dévisageaient, comme s'ils étaient tombés chez les sauvages.
    Journaliste et engagé volontaire, Roland Dorgelès s'attaque au récit de la guerre à son retour  des tranchées. Acclamé par la critique et le public, Les Croix de bois reçut le prix Femina en 1919.

  • Alors que la Bastille va tomber, Lisandro, Frédéric et Églantine sont aux avant-postes pour délivrer des faux-monnayeurs en mesure de financer la révolution. Chacun choisit sa voie, Lisandro part préparer le grand soir, Frédéric plonge au coeur de la frénésie des sections parisiennes et Églantine s'engage aux côtés de la fameuse révolutionnaire féministe Théroigne de Méricourt...

  • Une androïde chargée de donner l'extrême-onction informatique aux victimes d'attaques aliens va se rendre compte, en recoupant les souvenirs des défunts, que les explications officielles de ces attaques sont mensongères.
    Les femmes androïdes de modèle Dernier Ange, chargées de collecter la mémoire des soldats morts au combat, retournent, une fois leur mission accomplie, à leur rack pour vider cette mémoire et se faire rebooter pour le prochain champ de bataille. L'une d'entre elles semble, contre toute attente, appréhender le processus mais c'est techniquement impossible. Les androïdes n'ont pas de sentiments.

  • Stanley Greene a frayé avec les Black Panthers, photographié la mode et les punks US... Le 9/11/1989, il est à Berlin pour la chute du Mur. Il ne cesse alors de mettre son regard au service de la réalité la plus crue : la guerre en Tchétchénie, Katrina... Il est sans conteste l'un des plus grands photoreporters de l'après Guerre froide, récompensé par cinq prix World Press Photo.

  • Ah, ça ira ! : une nouvelle série d'aventures portée par le souffle de la Révolution ! Écrite par Jean David Morvan, auteur de Sillage, et servi par l'encrage dynamique de Julen Ribas.
    Lisandro est un mercenaire tout juste revenu de la guerre d'indépendance américaine pour libérer de la Bastille quatre faux-monnayeurs. À Paris, il retrouve Frédéric, ami d'enfance, journaliste et idéaliste, et surtout Églantine, la soeur de Lisandro, qui doit être mariée à un vieux marquis. Alors que les trois amis se retrouvent au printemps 1789, Paris se soulève...

  • Tout le monde connaît les légendes arthuriennes dont Merlin est un personnage central... Mais, à la façon du "Sacré Graal" des Monty Python, Joann Sfar, Jean-David Morvan et Munuera se sont amusés à revisiter cet univers pour le moins sérieux dans une version absolument délirante et irrésistible ! Merlin apparaît ici en jeune magicien entouré d'un cochon nommé Jambon et d'un ogre nommé Tartine... Hilarant, jouissif et irrévérencieux.

  • Un manga dessiné comme jamais !Dans un futur inéluctable, le monde est plongé dans un chaos sans nom et sans lumière. L'unique légende qui demeure dit que le Diable a disparu, laissant derrière lui des parures dispersées dans l'immensité des plaines. Chacune de ces reliques octroierait un pouvoir abyssal à quiconque s'en empare... C'est dans cet univers impitoyable qu'a grandi Kaïs. Obligé de se livrer à des combats clandestins pour survivre, il tente néanmoins de garder la tête haute pour protéger sa famille et ses amis. Mais combien de temps gardera-t-il son innocence dans cette ville pourrie jusqu'à la moelle ? L'espoir s'amenuise au fur et à mesure que la vérité du monde apparaît...

  • Le sachem retrouve le village dévasté par sa fille. Ivre de tristesse, il tombe sous
    l'influence néfaste de Malsum, le dieu malfaisant.
    Luuna poursuit la mission du malicieux démon Hekoya. Elle cherche Glooscap, le
    frère jumeau bénéfique de Malsum, pour rétablir l'équilibre. Hekoya la libérera alors
    de sa malédiction et ressuscitera les siens. Son enquête progresse lorsqu'elle se
    heurte aux terribles... pipintus noirs !

  • De retour parmi les Paumanoks, Luuna est revenue au jour où tout a commencé : le jour de son initiation, pendant laquelle elle rencontrera son totem ! Mais, cette fois-ci, elle va prendre en main son destin en choisissant une nouvelle voie... Un nouveau cycle commence. Une nouvelle vie pour Luuna. Une nouvelle chance pour elle de sauver ses proches et son monde.

  • Avec ce premier volume consacré à Robert Capa et à sa photo prise à Omaha Beach le 6 juin 1944, "Magnum Aire Libre" invente une nouvelle manière de raconter la photographie. Mondialement connue, cette image illustre magistralement le débarquement allié de 1944. Elle nous raconte la guerre, le danger, l'incroyable tension de ce moment unique, mais elle ne nous dit rien du photographe, de son histoire au moment précis où il a appuyé sur le déclencheur de son appareil. Ce trou noir, "Magnum Aire Libre" se propose de le combler, au moyen d'un récit en images, sur la genèse d'une image.

    À travers cette rencontre entre un dessinateur et un photographe, "Magnum Aire Libre" nous invite à suivre plusieurs fils entrelacés, ceux de l'histoire du monde, de l'histoire de la photographie, de l'histoire d'un regard et d'un langage...

    Enrichi de quarante pages d'archives photographiques de l'agence Magnum Photos, d'interviews, de planches contact, de témoignages, chaque album devient le dépositaire de l'histoire du photojournalisme et de ses représentants les plus éminents.

  • Ah, ça ira ! T.3 ; l'Autrichienne et les cendres Nouv.

    C'est au château royal que s'achèvent les péripéties du trio Lisandro, Églantine, et Frédéric. Quelques mois après la Bastille, le mercenaire bravache, la militante féministe et le journaliste épris de liberté prennent le chemin de Versailles... « Rêve et crève », leur cri de ralliement résonne dans la galerie des Glaces avant qu'un final surprenant vienne conclure (ou relancer ?) leur aventure !

  • Un polar planétaire découpé comme un manga!Un monde de l'espace et du futur lointain où, sous un vernis très policé et cultivé, se trament complots sur complots, alimentés de meurtres brutaux. Que vient faire dans cette galère Zaya, jeune sculpteuse ? Et surtout, qui est-elle ? Un polar planétaire découpé comme un manga, où le dessin rugueux et « biomécanique » du Chinois Huang Jia Wei fait merveille...

  • ZAYA avait presque tout pour elle : deux filles craquantes, une soeur adorable, une somptueuse maison sur une des planètes résidentielles de la galaxie et la renommée pour la qualité de ses sculptures holographiques. Mais ZAYA revenait de loin : de la Spirale.
    Même si elle était officiellement retirée, elle savait qu'elle ne pouvait refuser l'ordre impérieux de l'organisation criminelle galactique, dont elle avait été une des tueuses les plus réputées, de la rejoindre sur le champ. Elle n'avait jamais eu peur de la mort.
    Mais si elle avait su que ce qui l'attendait était encore pire que la mort, peut-être aurait-elle pris le risque de déserter... À coup sûr même !

  • Quand le tueur n°1 d'une organisation a un contrat sur le n°3, comment réagit le n°2 ?Son prénom est le nom d'un serpent. Naja est une femme froide. Elle n'éprouve jamais aucun sentiment. Elle est insensible à la douleur. Naja est la tueuse n°3 d'un truand nommé Zéro. Quand le tueur n°1 d'une organisation a un contrat sur le n°3, comment réagit le n°2 ?

    Suite à cette rencontre. musclée, Naja va opérer sa deuxième mue.

    La première avait eu lieu à Liverpool où elle n'a plus mis les pieds depuis 16 ans, 9 mois et 22 jours. Son enfance fut bercée par les coups de trique de son père. Elle s'était enfuie avec un ami. Cet ami est maintenant enfermé dans une prison colombienne et elle va tout tenter pour le faire évader. Naja, dont la beauté n'a d'égale que l'indifférence, sera-t-elle à nouveau capable de ressentir des émotions ? Réapprendra-t-elle un jour à avoir. mal ?

    Cette histoire, racontée essentiellement en voix off, a un côté presque clinique et le personnage, à la plastique plus que parfaite, fait froid dans le dos. Mais on sent qu'un coeur bat sous la glace.

  • Alors que sa mission vient de commencer, Zaya découvre qu'elle est tombée dans un piège. Echafaudé par le mystérieux snipper, il vise à faire arrêter par la police le plus grand nombre d'agents de la Spirale. La tournure que prennent les événements pousse Zaya à redevenir la femme d'action qu'elle a été des années durant. Malgré sa « retraite » les réflexes de Zaya semblent toujours aussi affûtés pour lui permettre de se sortir de cette situation. Mais, c'était sans compter les mystères de l'hyperespace...

  • Naja T.2

    ,

    Quand le tueur n°1 d'une organisation a un contrat sur le n°3, comment réagit le n°2 ?Elle porte le nom d'un serpent : Naja. Et c'est une tueuse professionnelle. Elle est la n°3 d'une organisation dirigée par le mystérieux Zéro. Du serpent, Naja possède la beauté glaciale et. le sang-froid. Depuis un certain événement de son enfance, Naja ne ressent plus rien, ni les émotions ni la douleur physique. Les médecins se sont perdus en conjectures sur son cas. Naja, elle, se pose une seule question, obsédante : pourquoi le tueur n°1 est-il à ses trousses ? Le 2ème tome d'une série très contemporaine à l'esthétique manga.

  • Naja T.3

    ,

    Quand le tueur n°1 d'une organisation a un contrat sur le n°3, comment réagit le n°2 ?Certains tuent le temps ; Naja prend le temps de tuer. Certains craignent la douleur ; Naja craint de ne jamais la connaître. Certains s'enfuient en voyageant ; Naja voyage pour ne pas s'enfuir. Trois numéros, trois tueurs au service d'un des plus grands truands dénommé Zéro. Naja, la numéro 3, porte bien son nom : insensibilité à la douleur et aux sentiments humains, un sang-froid implacable. Pour sauver sa vie, une seule solution : abattre Max, tueur numéro 1. Confrontation à Bénarès. Résultat : Naja évanouie dans les égouts et Max, grièvement blessé. Le mystérieux « Il » réapparaît pour sauver Naja tandis que le numéro 2 entre en chasse. Troisième des cinq tomes de cette série sans concession : violence, cynisme. Très « politiquement incorrect ».

empty