Jean-François Bouthors

  • Inconnu avant la chute du Mur de Berlin, Vladimir Poutine est devenu le nouveau vojd de la Russie. Comment cet officier du KGB est-il arrivé au sommet ? Quelle est sa vision du monde ? D'où tient-il son étrange pouvoir de fascination ? Pour répondre à ces questions, il faut remonter à la fin des années 1970, quand le patron du KGB a compris que l'URSS était menacée d'effondrement. Il faut se demander ce que faisait Poutine à Dresde (RDA) entre 1985 et 1990. Il faut comprendre dans quel état se trouvait la Russie lorsque l'Union soviétique s'est décomposée. Il faut prendre la mesure de l'immense malentendu qui s'est installé entre Moscou et les Occidentaux. Il faut mettre au jour la manière dont les services de sécurité ont fait opérer au Kremlin un virage à 180° dans la seconde moitié des années 1990 - jusqu'à l'annexion de la Crimée et le déclenchement d'une guerre civile en Ukraine en 2014. À travers ce récit on voit se dessiner, en la personne de Poutine, le retour d'une volonté de puissance qui a ensanglanté le XXe siècle et contre quoi s'est construite l'Europe contemporaine...

  • Jean-François Bouthors s'est rendu aux quatre coins de notre pays pour entamer une conversation avec ceux qui l'habitent et faire revivre les silences, les colères et les espoirs de toutes ses générations.
    De ces rencontres s'élèvent des voix singulières : Mariette, petit bout de femme nostalgique d'une cité idéale où tous cohabitaient ; Saïd, né au Maroc, mais fidèle à cette terre qui le nourrit depuis plus de 30 ans ; Henri, offrant en héritage son optimisme mêlé à un souffle de révolte, ou Vinciane, en partance pour l'Australie, nouvel eldorado de tous les possibles...
    Ces « portraits émotionnels » redonnent la parole à ces hommes et ces femmes ordinaires et recomposent notre imaginaire collectif. L'instantané d'une mémoire plurielle qui nous permet de nous réunir autour de nos convictions, de nos divergences et de nos émotions.

  • Dans ce livre de parti pris vigoureux, Jean-François Bouthors prend le contrepied de l'idée que le catholicisme français serait, selon les uns, une citadelle assiégée, ou, selon d'autres, un « vieux truc dépassé ». Au travers de son histoire, il a su imposer non une morale, mais un souffle libérateur. A la manière du Pape François, il affirme ainsi son actualité. De Saint Bruno à Jeanne d'Arc, Sainte Thérèse, Péguy, Charles de Foucauld, Soeur Emmanuelle, l'Abbé Pierre, et quelques autres, le catholicisme français a montré qu'il était capable de surprenantes insurrections/ résurrections.

  • La démocratie traverse une crise majeure. Les peuples doutent de leurs représentants. Certains en appellent à une démocratie « directe », sans médiation, et d'autres consentent à l'instauration de « démocraties illibérales »... Mais que recouvre en réalité le mot « démocratie » ?Dans cet ouvrage à quatre mains, Jean-François Bouthors et Jean-Luc Nancy reviennent sur ses origines et sur sa spécificité : la démocratie naît de l'effondrement d'un monde devenu caduc et elle construit le peuple comme l'être ensemble d'individus libres et égaux. Mais elle est toujours en écart avec elle-même, jamais achevée. Elle est, en elle-même, un nécessaire (re)commencement, dans une relation complexe avec la technique. Aussi doit-elle s'apprendre, hic et nunc, jusque dans ce qui la dépasse.
    />
    Jean-François Bouthors et Jean-Luc Nancy ont mis en commun leurs approches philosophiques, anthropologiques, historiques et géopolitiques pour décrypter ensemble les soubassements de la crise démocratique.

empty