Editions 1

  • Au Ier siècle après JC, la puissance de Rome domine le monde, même si, de Caligula à Néron, la cour impériale est livrée au crime et à la débauche.
    Tandis que le jeune Titus tente de survivre au milieu des intrigues, à Jérusalem, une princesse juive, Bérénice, fait l'apprentissage de la politique.

    Quelques années plus tard, en Palestine, sur cette terre de violence et de mysticisme, la rencontre entre le jeune général romain venu mater une révolte et la belle ambitieuse vouée à la gloire de son peuple est bouleversante. Mais tout peut-il s'effacer devant l'amour ?

    Le roman de Jean-François Nahmias nous fait revivre le sanglant affrontement de Rome contre Jérusalem, à travers la brûlante passion d'un couple magique dont le nom a traversé les siècles.

    Jean-François Nahmias est l'auteur de plusieurs romans historiques consacrés au Moyen Age :L'Enfant de la Toussaint (1994), La Nuit mérovingienne (1995), L'Illusion cathare (1997, prix Jeand'heurs du roman historique).

  • 70 ap. J.-C. Titus vient de conquérir Jérusalem la rebelle. À son retour de Palestine, le général victorieux reçoit les honneurs du triomphe. La prophétie de Jérusalem va s'accomplir : héritier désigné de l'empereur Vespasien son père, Titus se prépare à devenir le maître du monde. Bérénice, dont il est éperdument amoureux, l'a rejoint à Rome. Il lui en a fait le serment, la fille du roi Hérode sera la nouvelle impératrice : " Tu auras l'empire, les baisers et les nuits. " D'un côté, il y a l'amour de Titus et l'amitié de Vespasien, de l'autre, les jalousies, les intrigues de palais, et surtout la haine grandissante du peuple de Rome, hostile à cette étrangère représentante d'un peuple vaincu, ambitieuse, hautaine, ensorceleuse telle Cléopâtre, dont le souvenir marque encore les esprits. Titus devra-t-il choisir entre son bonheur et l'amour de son peuple ?
    À travers la brûlante passion de ce couple mythique se joue le destin de Rome.

    Jean-François Nahmias est l'auteur de plusieurs romans historiques : L'Enfant de la Toussaint (1994), La Nuit mérovingienne (1995), L'Illusion cathare (1997, prix Jeand'heurs du roman historique), et La Prophétie de Jérusalem (2000, Éditions 1).

    Couverture : studio Favre et Lhaïk.
    Illustration : toile de Federico Maldarelli (La Pompéienne - 1871).
    Rome - Galerie d'Art moderne

empty