Jean-Marie Schaeffer

  • L'expérience esthétique

    Jean-Marie Schaeffer

  • POETIQUE ; qu'est-ce qu'un genre littéraire ?

    Jean-Marie Schaeffer

  • Les troubles du récit ; pour une nouvelle approche des processus narratifs

    Jean-Marie Schaeffer

  • Revue poétique ; pourquoi la fiction ?

    Jean-Marie Schaeffer

    Jamais l’humanité n’a consommé autant de fictions que de nos jours, et jamais elle n’a disposé d’autant de techniques différentes pour étancher cette soif d’univers imaginaires. En même temps, comme en témoignent les débats autour des « réalités virtuelles », nous continuons à vivre à l’ombre du soupçon platonicien : la mimèsis n’est-elle pas au mieux une vaine apparence, au pire un leurre dangereux ?

    Pour répondre au soupçon antimimétique et mieux comprendre l’attrait universel des fictions, il faut remonter au fondement anthropologique du dispositif fonctionnel. On découvre alors que la fonction est une conquête culturelle indissociable de l’humanisation, et que la compétence fictionnelle joue un rôle indispensable dans l’économie de nos représentations mentales. Quant aux univers fictifs, loin d’être des apparences illusoires ou des constructions mensongères, ils sont une des faces majeures de notre rapport au réel. Et cela vaut pour toute fiction. Les œuvres d’art mimétiques ne s’opposent donc pas aux formes quotidiennes plus humbles de l’activité fictionnelle : elle en sont le prolongement naturel.

  • Lettre à Barthes

    Jean-Marie Schaeffer

  • La Conduite et le jugement esthétiques

    Jean-Marie Schaeffer

  • L'image précaire

    Jean-Marie Schaeffer

  • Adieu à l'esthétique

    Jean-Marie Schaeffer

empty