Jean-Paul Guillot

  • La loi du 5 juillet 2010 « relative à la rénovation du dialogue social » dans la fonction publique incite les partenaires sociaux à faire de la négociation un véritable levier de progrès au bénéfice des usagers et des salariés.
    Ce texte, qui concerne cinq millions d'agents, peut changer la donne dans la fonction publique hospitalière. En effet, il élargit à tous les niveaux pertinents le champ de la négociation, base la représentativité syndicale sur l'élection, crée un conseil commun aux trois fonctions publiques et améliore les garanties des agents investis de mandats syndicaux.
    Ce livre explique les nouvelles règles, éclaire les enjeux, décrit des situations concrètes de concertation ou de négociation.
    Qu'est-ce que négocier ?
    Comment et que peut-on négocier dans le cadre de cette nouvelle loi ?
    Qu'en disent les différents acteurs : responsables politiques, syndicalistes, élus, cadres de l'administration, experts ?
    Comment initier et mener à bien un cycle de concertations ou de négociations ?
    Donnant la parole à l'ensemble des acteurs, cet ouvrage est destiné aux directeurs d'hôpitaux, à leurs équipes et aux chefs de pôles comme aux syndicalistes et salariés de la fonction publique hospitalière.

  • La loi du 5 juillet 2010 « relative à la rénovation du dialogue social » dans la fonction publique incite les partenaires sociaux à faire de la négociation un véritable levier de progrès au bénéfice des usagers et des salariés.
    Ce texte, qui concerne cinq millions d'agents, peut changer la donne dans la fonction publique territoriale. En effet, il élargit à tous les niveaux pertinents le champ de la négociation, base la représentativité syndicale sur l'élection, crée un conseil commun aux trois fonctions publiques et améliore les garanties des agents investis de mandats syndicaux.
    Ce livre explique les nouvelles règles, éclaire les enjeux, relate des situations concrètes de concertation ou de négociation.
    Qu'est-ce que négocier ?
    Comment et que peut-on négocier dans le cadre de cette nouvelle loi ?
    Qu'en disent les différents acteurs : responsables politiques, syndicalistes, élus, cadres de l'administration, experts ?
    Comment initier et mener à bien un cycle de concertations et de négociations ?
    Donnant la parole à l'ensemble des acteurs, cet ouvrage est destiné aux élus, aux directeurs et à leurs équipes comme aux syndicalistes et salariés de la fonction publique territoriale.

  • A l'heure des réseaux sociaux, du travail à distance, des horaires flexibles et de la numérisation de l'économie, a-t-on encore vraiment besoin de syndicats de salariés et d'organisations patronales ? Ils seraient dépassés, peu représentatifs et sourds aux besoins des personnes qu'ils sont censés représenter. Pourquoi, dans ce cas, salariés et chefs d'entreprise leur feraient-ils confiance ? Ce livre répond avec précision à plus de soixante idées fausses sur le dialogue social et les syndicats. En contrecarrant point par point ces préjugés, il montre que, parmi le bon million de salariés et de chefs d'entreprise qui détiennent aujourd'hui un mandat, la très grande majorité sont proches de leurs collègues, assument leurs responsabilités, concluent des accords collectifs et prennent en compte les réalités économiques et sociales. Il montre également combien, loin d'être une perte de temps, le dialogue social dans les entreprises et administrations est utile aux salariés et aux dirigeants. Il explique que les divergences et les confl its d'intérêts n'empêchent pas de discuter de stratégie économique ou des nécessaires évolutions de l'action publique. Il montre aussi comment les représentants des organisations nationales s'engagent dans les branches, aux plans territorial et national, pour améliorer la formation professionnelle, la protection sociale, l'assurance chômage et lutter contre la précarité. Cet ouvrage ne nie pas les difficultés, voire certaines dérives, mais présente des éléments factuels pour mieux faire connaître la réalité et l'utilité de l'engagement d'un grand nombre de nos concitoyens dans le dialogue social au niveau de l'entreprise, de la branche, du territoire et au plan national. Sous la responsabilité de l'auteur et de RDS, il a bénéfi cié de la participation de la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT, FO, la FSU, le Medef, l'UNSA et l'UPA. Jean-Paul Guillot est créateur, dirigeant et administrateur d'entreprises. Il est président de RDS depuis 2005. Réalités du dialogue social (RDS) est une association qui réunit des entreprises et des structures publiques ainsi que l'ensemble des organisations syndicales d'employeurs et de salariés représentatives au plan national. Lieu d'échanges ouverts, RDS s'attache à promouvoir un dialogue social loyal et efficient (www.rds.asso.fr).

  • Une révolution silencieuse est à l´oeuvre dans la sphère de nos relations sociales. Les signes en sont peut-être discrets, mais ils convergent. Dans les entreprises, les branches, les territoires, des initiatives de dialogue économique se déploient déjà.

  • Faire du dialogue social un levier de performance durable pour les petites entreprises en prenant en compte les aspirations des salariés, c'est possible ! En France, quelque 9 millions de salariés travaillent dans plus d'un million d'entités de moins de 50 salariés, dans l'industrie, le commerce, l'artisanat, l'agriculture, dans le monde associatif ou les professions libérales. Selon une image répandue, le dialogue social serait inexistant, voire impossible dans ces entreprises, quand il n'est pas considéré comme inutile. Toutes les organisations syndicales et patronales représentatives ont voulu aller au-delà des idées reçues et ont souhaité engager avec Réalités du Dialogue Social un travail approfondi sur les enjeux et les formes d'un dialogue social loyal et efficient dans l'univers des petites entreprises. A partir de témoignages d'acteurs de terrain comme de responsables nationaux, sectoriels et territoriaux, le livre montre comment, sur des thèmes variés, ces derniers ont su déployer un dialogue social adapté à leurs spécificités. Parcours professionnels, formation, conditions de travail, avantages sociaux, santé et sécurité, travail saisonnier : sur de nombreux sujets, dirigeants et salariés, directement ou via leurs représentants, échangent, se concertent ou négocient pour bâtir des compromis, y compris en trouvant des solutions novatrices. Cet ouvrage est destiné aux chefs d'entreprise comme aux salariés et aux syndicalistes désireux de traiter par le dialogue les problèmes concrets auxquels ils sont confrontés.

  • La loi du 5 juillet 2010 « relative à la rénovation du dialogue social » dans la fonction publique incite les partenaires sociaux à faire de la négociation un véritable levier de progrès au bénéfice des usagers et des salariés.
    Ce texte, qui concerne cinq millions d'agents, peut changer la donne dans la fonction publique d'État. En effet, il élargit à tous les niveaux pertinents le champ de la négociation, base la représentativité syndicale sur l'élection, crée un conseil commun aux trois fonctions publiques et améliore les garanties des agents investis de mandats syndicaux.
    Ce livre explique les nouvelles règles, éclaire les enjeux, décrit des situations concrètes de concertation ou de négociation.
    Qu'est-ce que négocier ?
    Comment et que peut-on négocier dans le cadre de cette nouvelle loi ?
    Qu'en disent les différents acteurs : responsables politiques, syndicalistes, élus, cadres de l'administration, experts ?
    Comment initier et mener à bien un cycle de concertations ou de négociations ?
    Donnant la parole à l'ensemble des acteurs, cet ouvrage est destiné aux directeurs et à leurs équipes comme aux syndicalistes et salariés de la fonction publique d'État.

  • This book provides in-depth insights into epidemic and emerging mycoses in various animal groups. The different categories of pathogens and outbreak fungi are discussed. In an introductory chapter, the reader will be provided basic information on fungal infections that are non-transmissible, infections from a common environmental source known as sapronoses, and zoophilic fungal pathogens in various animal species and populations, worldwideChapter 2 details the vocabulary and terminology that is required in the scientific literature in order to maintain clarity of expression to the field of Mycology. Chapters 3 to 9 discuss epidemic mycoses with a reservoir in animals and occasional outbreaks, including dermatophytoses, coccidioidomycosis, histoplasmosis, paracoccidioidomycosis, adiaspiromycosis and similar diseases, blastomycosis, and paracoccidioidomycosis ceti (lacaziosis/lobomycosis). Chapters 10 to 15 comprise emerging mycoses in animals that include feline sporotrichosis, lethargic crab disease, emergence of C. gattii in animals and zoonotic potential, white-nose syndrome in hibernating bats, chytridiomycosis in frogs and salamanders and aspergillosis in cats. The last chapter is about treatment possibilities, antifungal use in veterinary practice, and emergence of resistance. The book will address medical and veterinary mycologists, microbiologists, veterinarians, infectious disease specialists, epidemiologists, ecologists, public health scientists from academia and industry as well as graduate students, PhD students and postdocs in the field.

  • Si la gauche venait demain au pouvoir, que ferait-elle pour empêcher la fuite des capitaux ? De quelle manière concilierait-elle la réalisation de son projet avec les impératifs du marché et les règles de la communauté européenne ? Comment s'y prendrait-elle pour réformer l'administration ? Quelle serait exactement sa politique militaire ? Les programmes des Partis politiques répondent, en principe, à ces questions. Mais ils ne fixent que des objectifs. Ils ne prennent pas en compte les différents scénarios susceptibles de se dérouler. Or c'est en fonction de ces scénarios que l'on peut mesurer les chances de réussite et les risques d'échec de l'éventuelle expérience de la gauche. D'où l'intérêt de ces "dossiers pour 1978" établis par l'équipe de la revue "Faire". Comprenant un certain nombre de dirigeants du parti socialiste mais aussi des syndicalistes, des économistes et des sociologues, cette revue se trouve placée au carrefour de l'analyse sociale et de la responsabilité politique. Qui ami ou ennemi, sympathisant ou adversaire, veut connaître les problèmes réels qu'affronte la gauche doit lire ces dossiers.

empty