Jean-Pierre Peyroulou

  • Après 1988, l'Algérie a connu plus de dix ans d'une terrible guerre à la suite de l'interruption par l'armée de la première expérience démocratique du monde arabe qui a brièvement profité au Front islamique du salut (FIS). Dans les années 2000, l'Algérie d'Abdelaziz Bouteflika a lentement retrouvé la paix grâce à la rente des hydrocarbures, mais au prix d'une absence de justice et du mensonge. À l'armée, principale détentrice du pouvoir, se sont alors agrégés de plus en plus les milieux d'affaires qui ont profité de la libéralisation économique. La corruption a explosé.
    En 2019, une mobilisation populaire pacifique, inédite par son ampleur et sa durée, le hirak, a demandé que ce régime " dégage ". Après le départ de Bouteflika, l'armée a engagé une transition factice pour reconduire un régime à bout de souffle, ouvrant une nouvelle période à l'issue incertaine. Aucune alternative politique claire ne semblait se faire jour, alors que les perspectives économiques s'assombrissaient. C'est cette évolution de trois décennies d'une Algérie contemporaine très contradictoire que cet ouvrage retrace de manière chronologique.

  • Livre numérique au format ePub 3.0, optimisé pour une lecture sur tablette !

    Plus de 120 cartes et infographies pour retracer l'histoire des décolonisations, de la Seconde Guerre mondiale à nos jours. De 1937 à 1954 : la Seconde Guerre mondiale conduit à la décolonisation de l'Asie.
    Naissance du Tiers-Monde : un nouveau pas vers l'émancipation dans le contexte de la guerre froide.
    Les États d'Afrique nés dans les années 1960 concentrent aujourd'hui crises et pauvreté extrême : pourquoi ?
    Les conséquences dans l'actualité : présence française en Afrique, conflit israélo-palestinien, statut de la Nouvelle-Calédonie...
    Ce panorama inédit fait le lien entre les luttes pour l'indépendance et leurs conséquences. Éminemment pédagogique, il nourrit le débat très vif, en France et dans le monde, sur l'héritage colonial.

    Retrouvez également sur l'App Store l'application de vente au chapitre des éditions Autrement : La Cartothèque des Atlas !

    © Éditions Autrement, 2014

  • À l'occasion du cinquantième anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, les Éditions La Découverte (Paris) et les Éditions Barzakh (Alger) ont publiéconjointement et simultanément en 2012, dans les deux pays, cet ouvrage collectif destiné à un large public sur l'histoire de l'Algérie à la période coloniale (1830-1962). En effet, en France comme en Algérie, celle-ci reste souvent mal connue des non-spécialistes, alors qu'elle est essentielle pour mieux comprendre la situation actuelle dans les deux pays, ainsi que leurs relations depuis l'indépendance en 1962. Or, depuis les travaux pionniers de Charles-André Julien et Charles-Robert Ageron, malgré la multiplication des publications, on manque aujourd'hui d'une vaste fresque synthétique de cette histoire, rendant compte notamment des travaux les plus récents. Ce livre, écrit principalement par des historiens (algériens, français et d'autres nationalités), a donc pour but de mettre à dis-position des lecteurs une histoire partagée et critique de cette période historique, qui tienne compte des interrogations actuelles des sociétés sur ce passé.
    Cet ouvrage replace ainsi la guerre d'indépendance dans le temps long de la période coloniale, car c'est bien dans cette longue durée que le conflit s'enracine. Il permet ainsi de rendre compte des résultats des nombreux travaux de recherche novateurs conduits depuis une quinzaine d'années sur la période comprise entre la fin de la conquête et le début de cette guerre. Dans ce cadre historique, l'ouvrage entend questionner comment l'histoire de ces deux pays et de ces populations s'est nouée, dans des rapports complexes de domination et de violence, mais aussi d'échanges, dans les contextes de la colonisation puis de la décolonisation. Il s'agit enfin d'interroger les héritages de ces cent trente ans de colonisation qui marquent encore les sociétés algériennes et françaises.

  • Six siècles d'histoire, des premières colonisations à l'héritage colonial d'aujourd'hui.

    Nourri des apports les plus récents de l'historiographie, cet ouvrage permet de prendre la pleine mesure de l'histoire des colonisations, du XVe au XXIe siècle, tout en portant une attention particulière aux colonisés.

    o Le déploiement sans précédent de cette conquête «civilisatrice», rapidement destructrice, qui a fondé de vastes empires coloniaux sur la traite négrière et l'esclavage
    o Les Empires s'étendent aux Amériques, à l'Afrique et à l'Asie pour connaître leur apogée au XIXe et au début du XXe siècle avant de s'écrouler aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale
    o Le phénomène des décolonisations, trop souvent réduit à la lutte pour l'indépendance politique, révèle une émancipation économique, des luttes sociales et de grands leaders.

    Projet d'histoire globale et connectée, cet atlas est riche de plus de 370 cartes et infographies originales qui en font un ouvrage de référence indispensable pour les étudiants comme pour les amateurs d'histoire.

empty