Fayard

  • Alfred de Vigny

    Jean-Pierre Lassalle

    • Fayard
    • 28 Avril 2010

    À vingt-quatre ans, Alfred de Vigny, séduisant romantique lié au premier Cénacle, ami intime des frères Hugo et Deschamps, s´enflamme pour la cause des Grecs, et écrit Héléna. Renonçant à une carrière décevante dans l´armée, qui lui inspirera Servitude et grandeur militaires, Vigny publie son premier recueil de poèmes. Mais l´immense succès de son roman historique Cinq mars, puis celui de sa pièce de théâtre Chatterton, occultent son oeuvre de poète et de traducteur, ce dont il souffrira.Cet aristocrate, considéré comme un monarchiste proche de Louis-Napoléon Bonaparte, fréquenta pourtant le milieu éclairé anglais et fut attiré par le saint-simonisme. Accusé par Sainte-Beuve de vivre dans une « tour d´ivoire » - peut-être son domaine du Maine-Giraud en Charente -Vigny s´érigea en ardent lecteur et défenseur de ses contemporains dont Baudelaire, et assista, en dépit de sa maladie, à de nombreuses séances à l´Académie Française. À partir de documents nouveaux et de nombreux extraits de lettres, Jean-Pierre Lassalle raconte avec brio la vie tourmentée de ce poète qui fut inspiré par de nombreuses muses dont Delphine Gay, Marie d´Agoult, Marie Dorval, Virginie Ancelot et Augusta Froustey.

    Jean-Pierre Lassalle, agrégé et docteur d´État ès Lettres, a terminé sa carrière à Toulouse comme Professeur émérite des Universités. Il participe aux activités des « Amis d´Alfred de Vigny » depuis 1978.

empty