Léa Lescure

  • Ciel percé

    Léa Lescure

    • Kero
    • 24 Août 2016

    « Éva, soudain, réalisa à quel point elle avait été éteinte, car maintenant qu'elle était allumée, elle pouvait diriger son regard dans toutes les directions, et capter le moindre mouvement de la vingtaine de personnes attablées en terrasse. Une rumeur plaisante bruissait partout autour. Elle perçut : "c'est elle !", "la voici" et, en prêtant bien attention à ce bruit qui bourdonnait, elle comprit : "la messie". Voilà ! se dit-elle, voilà que ces braves gens reconnaissaient son destin de femme vêtue de soleil et coiffée d'étoiles. »
     
    Où s'arrête l'exaltation artistique, où commence la folie ? Eva, la jolie danseuse, fantasque et impétueuse, se tient sur le fil du rasoir. Amir, son compagnon, et Nora, la meilleure amie, accompagnent son numéro d'équilibriste avec inquiétude : entre amour et abattement, sauront-ils arrêter la danse folle de leur amie ? Dans ce roman à trois voix, Léa Lescure nous plonge avec brio dans les eaux troubles de la déraison.
     

  • Les nuits mélangées

    Léa Lescure

    • Kero
    • 4 Avril 2013

    « Ses yeux mi-clos détaillaient machinalement les petites moisissures de la poutre en bois. Elle pensait aux sexes d'avant cette nuit en stop. Les sexes cajolés, les sexes pour voir, les sexes amadoués. Même les sexes imaginés. Était-ce les trahir ? Elle les épinglait dans sa mémoire par ordre d'apparition, côte à côte comme une patère. On/off, à l'unisson ou en domino. Où fixera-t-elle ceux qui achèteront leurs droits ? »
    Un premier roman magnifique où désir et sexe se cherchent sans jamais se rencontrer, et les corps se consomment, désincarnés. Le roman d'une jeunesse aveuglée par sa propre lucidité.

empty