Lescure

  • Examinant les conditions de réception de la notion d'illettrisme en Guyane et les implications particulières de son utilisation, Emmanuel de Lescure nous décrit " un problème social " importé, frappé d'innocuité par l'importance de l'analphabétisme. Alliant l'enquête à l'analyse, l'auteur s'interroge sur l'opposition entre " lettrés " et " illettrés " au moyen d'une comparaison entre deux publics de jeunes en stage de formation, l'un défini comme " illettré " et l'autre comme " non qualifié ".

  • 0500 Épicurien ? Rarement économe ? Toujours gourmet ? Jamais sectaire ? En êtes-vous si sûr ?
    Et vos amis, comment les voyez-vous ? En citoyens adeptes du bio et nés de la dernière pluie acide ou en CSP + + de la première heure ?
    Et votre voisin, qui erre hagard devant le rayon vins, ne serait-il pas le paumé, celui-là ? N´avez-vous jamais rencontré un buveur un peu pontifiant qui a ruiné votre dîner ? Fanatique ou plutôt historien ?
    Et celui-là, qui marche toujours gaiement en sortant de chez Gégène, n´est-il pas un peu picoleur ?
    Et lui, qui boit du champagne à gogo en riant très fort, où pouvez-vous lire son portrait ?

    Eh bien, cher buveur, si vous voulez connaître la réponse à toutes ces questions, vous tenez le bon livre. Vous découvrirez aussi que l´on boit ce que l´on est. Pour cette raison, chacun des portraits est accompagné d´une sélection de onze vins tout particulièrement choisis en fonction de chaque personnalité.

    Dernier conseil : Ne prenez pas exemple sur le picoleur, car l´abus d´alcool est dangereux pour la santé. Buvez donc du vin avec modération mais lisez ce livre avec exagération.0300A chaque personnalité, son vin ! Pour la première fois, un ouvrage caustique et décalé qui propose une sélection de vin en fonction de la personnalité du lecteur. Militant bio ou mère de famille, frimeur ou épicurien, les plus jeunes comme les plus vieux, les femmes comme les hommes, trouveront à coup sûr le vin fait pour leur palais !Sur un ton décontracté, impertinent, parfois irrévérencieux, les auteurs proposent une vingtaine de portraits d´amateurs de vin, croqués avec humour, du sectaire au bobo en passant par l´historien. Pour chaque profil, une fiche présente les caractéristiques d´un caractère bien trempé, dont les préjugés, les goûts et les habitudes sont diagnostiqués avec humour et pertinence. Chaque fiche comporte plusieurs rubriques :Description du buveuret de son comportement sur un ton léger, humoristique et un poil caricatural.Les certitudes dubuveurtelles « Les vins d´Alsace font mal à la tête ! », « Avec le fromage on ne boit que du rouge ! »... Les idées reçues sur le goût du vin, son mode de production, et son environnement culturel et économique sont bousculées, pour une vision contemporaine et audacieuse de la dégustation du vin.Les 5 réflexes: les auteurs analysent et expliquent ici les habitudes d´acheteur et de consommateur de chaque profil.Le diagnostic des auteursqui confortent ou dénoncent les certitudes et réflexes du buveur, en apportant des informations et des pistes de réflexions. En ouvrant le débat, cette rubrique intéressera tous les types de buveurs.Les bonstuyaux :toutes les astuces pratiques et les conseils adaptés à sa personnalité pour mieux acheter, mieux consommer, mieux s´informer.Les accessoires qu´il faut :un choix de 3 à 4 accessoires pour le service du vin, sa conservation...Les 10 vins à avoir dans sa cave :blancs, rouges, vins effervescents, et parfois rosés... Tous les types de vins dans une sélection spécifique à chaque type de buveur, qui donne les informations essentielles (nom du vin, appellation, région, couleur, prix), un commentaire personnalisé, et des conseils pour savoir avec qui et avec quoi boire ce vin.Le vin à offrir :un très bon vin qui prend le « contrepied » de toutes les croyances du buveur et qu´il n´aurait jamais l´idée d´acheter. En parlant du vin de manière originale, cet ouvrage intéressera les novices qui ne veulent pas se tromper comme les initiés qui souhaitent déguster autrement le vin.

  • L'extrême gravité des crimes commis en ex-Yougoslavie a conduit le Conseil de sécurité des Nations-Unies, par sa résolution 827 du 25 mai 1993, à créer un tribunal pénal international ad hoc appelé à «juger les personnes responsables de violations graves du droit humanitaire international commises sur le territoire de l'ex-Yougoslavie entre le 1er janvier 1991 et une date que déterminera le Conseil après la restauration de la paix». Cet ouvrage a pour vocation d'expliquer le fonctionnement de ce tribunal, unique en son genre, et de faire connaître aux victimes et aux témoins les moyens d'accomplir la mission qui lui est confiée et d'organiser avec lui une coopération juridique internationale.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • En ce début de XXIe siècle, l'individualisme, la pression du court terme, la recherche de profits rapides et la perte de repères contribuent à isoler l'individu et à le priver de ses aspirations profondes. Dans ce contexte, est-il possible de concilier résultats financiers et épanouissement des équipes ? Le leadership peut-il être autre chose que dominateur ? Cet ouvrage est ici pour nous enseigner à penser autrement le leadership ! Acteur central de la démarche, le leader est un être de référence, une femme ou un homme pragmatique, capable de faire évoluer son organisation pour obtenir des résultats durables, conformes aux attentes de toutes les parties prenantes. Composé de cinq parties, cet ouvrage complet et rigoureux, proche d'un guide de bonnes pratiques, milite pour un leadership à visage humain. La 1re partie plante le " décor " : il s'agit ici d'exposer le concept du leadership à visage humain. La 2e partie replace le leader au cour de ses équipes. La 3e partie replace le leader au sein de l'organisation. La 4e partie place le leadership au cour de l'action. La 5e partie fait le lien entre excellence et leadership. Tout au long de ce livre, il est question de " servir " et non pas de " se servir ", de confiance et non de suspicion, d'humilité et non d'ego débridé, de terrain et non de " tour d'ivoire "... Une bible pour tous les leaders ou managers !

  • L'accord national interprofessionnel "sur la formation et le perfectionnement professionnels" de juillet 1970 était-il un bon accord ? Trouve-t-il son origine dans une revendication radicale ? Comment la reconnaissance du droit au congé de formation sur le temps de travail et l'obligation de financement par les entreprises ont-elles été acceptées ? Quel contexte politique a permis cette construction ? Quel rôle y ont joué les institutions et particulièrement l'Education nationale ?

empty