Louis Gauthier

  • Lettres quebecoises. no. 149, printemps 2013

    , ,

    • Lettres québécoises inc.
    • 15 Janvier 2014

    L'édition printanière de ­Lettres québécoises­ nous fait découvrir l'oeuvre de Louis Gauthier, auteur effacé et modeste qui, en quelques 45 ans, nous a livré dix livres : des premiers récits aux formes éclatées et à l'humour omniprésent jusqu'aux derniers carnets de voyage et d'errances, c'est une oeuvre rare, atypique, qui nous est donnée de découvrir. Dans un tout autre registre, la section « Dossier » par Jean-François Caron brosse un portrait de l'évolution du polar québécois depuis les dix dernières années. Parmi les critiques, le roman ­Les lignes du désir­ d'Emmanuel Kattan, ­Malphas­, tomes 1 & 2 de Patrick Senécal et un recueil de nouvelles signé par Aude, auteur de ­L'enfant migrateur­ et décédée en octobre 2012 des suites d'un cancer du sang.

  • Noëls aux mains ouvertes

    Jean-Louis Gauthier

    • Fenixx réédition numérique (les éditions du chemin de ronde)
    • 23 Avril 2016

    "Noëls aux mains ouvertes", parce que Noël est une parenthèse incomparable dans une année, dans une vie. Au travers de 16 contes, Jean-Louis Gauthier décline avec des mots d'aujourd'hui, dans un langage de sincérité, le Partage, la Bonté, la générosité, la Tolérance. Comme des amis, les dessins de Jean Cheynel accompagnent d'ors et d'ombres ces textes drôles, tendres, mélancoliques... On aura compris que les auteurs suivent le chemin qui mène aux mains ouvertes.

  • Lorsqu'il est question de migrations humaines, spontanément nous pensons aux personnes qui, de par le monde, sont dans l'obligation de quitter leur pays pour un autre, considéré plus sécuritaire. Les raisons de ces migrations forcées sont multiples : politique, économique, ethnique, religieuse, voire de plus en plus climatique. Dans le domaine artistique, le phénomène migratoire se présente sous divers aspects. Contrairement aux données statistiques, celui-ci se montre sous forme de récits, mais aussi de productions d'objets symbolisant l'expérience exilique. Parmi les textes de ce dossier intitulé « Migrations_Frontières », notons la contribution personnelle de l'artiste Michael Blum sur le thème de la frontière comme construction humaine, le commentaire de Geneviève Chevalier, historienne de l'art, sur l'évolution de l'événement américano-mexicain inSite et l'analyse de Bernard Lamarche à propos de certaines actions transculturelles de l'artiste François Morelli, entre autres.

empty