M

  • Les neotenes i

    M.

    Monastère bénédictin de Montecassino, Italie, année 5050. Sur une Terre désertique entourée d'une mer où la vie abonde, une intelligence artificielle élève une petite communauté humaine qu'elle maintient en enfance. Son objectif est d'inspirer l'homme de demain. Ses leitmotivs sont : éducation et savoirs, altruisme et empathie, libéralité. Mais entre la sécurité, la liberté et le libertinage, au milieu de la tempête et face à la vie et à la mort étranges, comment Sapiens Infans va-t-il découvrir son avenir ?

  • Découvrez la Rentrée littéraire 2012 des éditions Robert Laffont, Julliard et NiL à travers des extraits :
    Editions Julliard Laurent Bénégui - Mon pire ennemi est sous mon chapeau Samuel Doux - Dieu n'est même pas mort Lionel Duroy - L'hiver des hommes Jean-Marie Gourio - Sex Toy Editions NiL Jacques Braunstein - Loin du centre Bernard Pivot - Oui, mais quelle est la question ?
    Robert Laffont Pit Agarmen - La nuit a dévoré le monde Niccolo Ammaniti - Moi et toi Francis Dannemark - La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis Margaret Mazzantini - La mer, le matin Sylvie Ohayon - Les Bourgeoises Eric Valmir - Magari Nihad Sirees - Silence et tumulte Tous ces livres sont disponibles chez votre libraire en version papier ou version numérique.

  • Ce printemps, Continuité nous fait voyager en rendant hommage aux merveilles du monde. Ces derniers mois, nous avons été les témoins impuissants de la destruction par le groupe armé État islamique de plusieurs joyaux de la cité antique de Palmyre, un important site archéologique de Syrie qui figure à la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ces actes de saccage nous rappellent toute la fragilité du patrimoine mondial et mettent en lumière la nécessité de le protéger. Ce numéro nous présente d'abord un article relatant la genèse de la Convention du patrimoine mondial ainsi que les étapes qu'un site doit franchir pour figurer sur la Liste. Après quoi l'« effet patrimoine mondial » est expliqué en prenant l'exemple du cas de Québec. Nous découvrons ensuite le centre-ville d'Arequipa au Pérou, 10 sites canadiens reconnus internationalement et un projet éducatif destinés aux jeunes du site d'Angkor au Cambodge.

  • Dans la foulée d'un renouvellement des perspectives de l'histoire de la presse et des médias, l'étude des femmes dans le monde médiatique connaît une effervescence certaine. Au Québec, les recherches menées par Josette Brun sur Femme d'aujourd'hui, celles de Chantal Savoie sur les femmes journalistes du tournant du XXe siècle, ou plus récemment, le travail de Mylène Bédard sur les usages de la presse chez les femmes patriotes (1837-1838) ont permis d'esquisser les contours d'une culture médiatique au féminin. Elles nous emmènent à la découverte d'images, de discours ainsi que de modes de lecture qui invitent à repenser le rôle des femmes dans la constitution d'une culture et d'un imaginaire médiatiques omniprésents. Ce numéro s'engage sur cette piste en offrant une saisie de plusieurs jalons de l'histoire médiatique des femmes au Québec, avec des articles ayant pour objet d'analyse l'ancêtre de Châtelaine, La Revue moderne, le discours médiatique entourant le droit de vote des femmes en 1940 et le journalisme sportif au féminin, entre autres.

  • Que mangeait-on autrefois? Dans quelles mesures la diversité du peuplement a-t-elle façonné une tradition culinaire bien gaspésienne? Des pratiques mi'gmaq à la cuisine familiale et traditionnelle et aux tables des restaurants, un art culinaire, un goût pour le bien-manger a pris forme en Gaspésie, marqué par des influences tant locales qu'étrangères. Les articles de ce numéro nous font découvrir des méthodes anciennes de préparation des aliments, comme la cuisson à la cambuse, pratique bien courante chez les pêcheurs d'autrefois, et la cuisine de camp de bûcheron des années soixante, entre autres. D'autres textes témoignent de plats marquants, comme le cipâte de Haute-Gaspésie, la « kiaude » d'Alma Pelletier de Pointe-Jaune ou les « langues de morues », un mets très prisé des Gaspésiens, mais pas par les visiteurs! Cuisiniers, mères de familles et restaurateurs sont à l'honneur dans cette édition parsemée de recettes d'antan que les lecteurs pourront s'amuser à cuisiner à la maison.

  • La 124e édition de la revue d'art actuel Inter est un véritable happening, produit à l'occasion d'un geste collectif : « La revue comme action ». Le samedi 9 avril 2016, pendant huit heures d'affilée, les pages du numéro ont été créées sur les murs du Lieu, centre d'art de Québec, avec divers supports et disciplines correspondant aux participants sélectionnés. Ces participants, collaborateurs anciens et nouveaux, artistes et poètes, ont ainsi renoué avec le travail sur la revue comme objet et espace d'exposition. Une revue faite à la main à l'ère du numérique, un beau pari! Pensée critique, subversion graphique, rencontres entre la trace et l'empreinte : l'art actuel demande une implication directe dans tous les processus. Certaines pages ont été produites par plusieurs, d'autres en solo. La publication prenait progressivement forme au gré des situations et des contextes d'exécution. Échanges Québec-Bangkok, Günter Brus et Yoko Ono... autant de libertés créatives à explorer.

  • Par un beau soir d'été de 1865, j'arrivais à Blois de conserve avec un de mes amis ; nous allions à pied, d'un pas mesuré, nous arrêtant de temps à autre pour donner plus de poids à nos démonstrations réciproques. Notez, en effet, que si vous voulez convaincre quelqu'un pendant une promenade, vous ne devez pas tenter de le faire en marchant constamment à côté de lui, il sera bon de faire des haltes et des poses plus ou moins prolongées pour envelopper votre auditeur du geste et du regard, et donner ainsi plus de force à votre argumentation.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • The music industry is going through a period of immense changebrought about in part by the digital revolution. What is the roleof music in the age of computers and the internet? How has themusic industry been transformed by the economic and technologicalupheavals of recent years, and how is it likely to change in thefuture? This is the first major study of the music industry in the newmillennium. Wikström provides an international overview of themusic industry and its future prospects in the world of globalentertainment. They illuminate the workings of the music industry,and capture the dynamics at work in the production of musicalculture between the transnational media conglomerates, theindependent music companies and the public.The Music Industry will become a standard work on themusic industry at the beginning of the 21st century. It will be ofgreat interest to students and scholars of media and communicationstudies, cultural studies, popular music, sociology and economics.It will also be of great value to professionals in the musicindustry, policy makers, and to anyone interested in the future ofmusic.

  • Branle-bas de combat à Carsely ! Un grand propriétaire terrien local veut transformer le jardin communautaire en lotissement. Les villageois, révoltés, ont à peine le temps de se mobiliser que le nom du millionnaire apparaît dans la rubrique nécrologique du journal local. Soulagement : l'héritier, son fils, annonce qu'il renonce au projet. Stupéfaction on découvre que feu lord Bellington a été empoisonné. Il n'en faut pas plus à Agatha pour se lancer dans l'enquête, avec l'aide de Gerald, un beau détective fraîchement retraité... Mais voilà qu'une deuxième victime est retrouvée en train de manger des pissenlits par la racine et que Gerald s'avère un coureur de jupons invétéré ! Agatha est sur tous les fronts...

  • À peine installée à Carsely, Jill Davent, une psychologue aux airs prétentieux, attire déjà l'antipathie. Non seulement elle flirte avec James, l'ex-mari d'Agatha, mais en plus elle fouine dans le passé de l'enquêtrice : la petite peste a même engagé un détective privé pour lever le voile sur ses origines... jugées populaires ! Excédée, Agatha la menace aux yeux de tous. Pas de chance, deux jours plus tard, Jill est retrouvée étranglée, et la première suspecte est toute désignée. Mais lorsque c'est au tour du privé d'être retrouvé froid comme le marbre, il ne reste qu'une solution à notre détective : mettre la main sur le vrai coupable avant que lui-même ne se charge de la faire partir les pieds devant !

  • Le brutaliste Nouv.

    Qui est cet homme déchu qui accepte de répondre aux questions d'un écrivain ? Un architecte jadis puissant, riche et célèbre. Les mots d'ordre qui ont régi sa vie : jouer, s'amuser, gagner. Ses jouets ? Les tours des Amoreiras, qu'il a conçues et qui surplombent Lisbonne. Mais aussi les femmes, auxquelles il impose des jeux sexuels et qu'il filme dans des positions dégradantes. La partie prend fin quand ces enregistrements lui sont dérobés. L'onde de choc se propage dans l'opinion publique : le Brutaliste est traîné dans la boue et les Lisboètes s'indignent ou se gaussent. Trente ans après l'affaire, son nom provoque toujours le malaise au Portugal.

    Le Brutaliste est le récit de l'ascension d'un homme, puis de sa chute spectaculaire. Le narrateur entraîne le lecteur à partager avec lui l'attirance et la répulsion qu'il éprouve pour le « monstre ». Avec une lucidité dérangeante, il observe également la jouissance de ceux qui regardent les hommes tomber.

  • Enfant morose, adolescent cafardeux et adulte neurasthénique, Michel H. aura toujours montré une fidélité remarquable à la mélancolie. Mais le jour où sa compagne le quitte, Michel décide de se révolter contre son destin chagrin. Il se donne douze heures pour atteindre le bien-être intérieur et récupérer sa bien-aimée dans la foulée. Pour cela, il va avoir recours aux pires extrémités : la lecture des traités de développement personnel qui fleurissent en librairie pour nous vendre les recettes du bonheur...
    Quête échevelée de la félicité dans un 32m2 cerné par des voisins intrusifs, portrait attendri des délices de la société contemporaine, plongée en apnée dans les abysses de la littérature feel-good, Le bonheur est au fond du couloir à gauche est un roman qui vous aidera à supporter le poids de l'existence plus efficacement qu'un anti-dépresseur.
    J.M. Erre est né à Perpignan en 1971. Il vit à Montpellier et enseigne le français et le cinéma dans un lycée de Sète. Il écrit des romans publiés par Buchet/Chastel depuis 2006.

  • Dans les bois, personne ne vous entendra crierQuelque chose de mauvais hante les sentiers de New Forest. D'abord, ce sont des cadavres de chevaux sauvages retrouvés en morceaux. Puis ce sont des hommes et des femmes innocents dont les cris de désespoir résonnent encore. Mais personne ne les entend...
    Traqués par une présence sans visage, les victimes sont transpercées de flèches et pendues aux chênes de la forêt. La détective Helen Grace doit faire face à un nouveau cauchemar. Pourquoi des campeurs sans défense sont-ils pris pour cible ? Que signifient leurs assassinats ? Est-ce un psychopathe ? La forêt demande-t-elle des sacrifices ?
    Helen devra affronter les ténèbres les plus sombres pour résoudre son enquête la plus complexe et plus macabre à ce jour.

  • Quelle mouche a piqué Agatha d'accepter la proposition de son amie Mrs. Bloxby d'assister au spectacle de fin d'année de la troupe de théâtre locale ? La mouche tsé tsé sans doute, car la mise en scène est si mauvaise qu'Agatha s'endort dès les cinq premières minutes. Jusqu'à ce qu'un cri retentissant la réveille en sursaut : happé par une trappe, un des acteurs est retrouvé empalé quelques mètres plus bas ! Loin d'être une jeune première, Agatha monte aussitôt sur les planches pour mener l'enquête. Mais entre chamailleries et querelles d'artistes, difficile de discerner le vrai du faux. Il y a pourtant urgence, car  l'assassin est aux aguets, prêt à donner la réplique à Agatha...

  • Personne ne peut rester indifférent au charme de Gloria French, une veuve londonienne au rire sonore et aux joues bien roses! Les habitants des Cotswold ont accueilli avec joie cette dame toujours prête à rendre service et à lever des fonds pour l'église. Même si sa fâcheuse manie à emprunter des choses à ses voisins, sans jamais les rendre, en irrite plus d'un... Lorsqu'on retrouve Gloria empoisonnée par un vin de sureau qu'elle avait justement «emprunté», c'est le choc. Qui pouvait lui en vouloir? À Agatha de résoudre l'énigme et de trouver l'empoisonneur ou l'empoisonneuse...

  • Qui meurt ? Nouv.

    Les héros de Qui ment ? sont de retourLe lycée de Bayview est de nouveau le théâtre d'un jeu macabre.
    Action ou Vérité, vous connaissez ? On relève un défi, ou un de ses secrets est dévoilé...
    Maeve, Knox et Phoebe ont décidé de se tenir à l'écart après que leurs vérités ont été révélées. Mais quand un de leur camarade meurt en plein défi, et qu'ils deviennent suspects, ils n'ont d'autre choix que de chercher qui se cache derrière ces SMS anonymes...
    Roman ado

  • Au coeur de l'été, Priscilla, l'amie d'Hamish Macbeth, accueille les membres d'un voyage organisé par une agence de rencontres. Huit riches célibataires en quête de l'âme soeur, promis au grand amour ! Mais, une fois les tourtereaux présentés, la sauce ne prend pas du tout, et tourne définitivement au vinaigre à l'arrivée de Peta, l'une des organisatrices du voyage, aussi grossière que vorace... un vrai tue-l'amour ! Une expression qui tombe à point nommé, car Peta est retrouvée étouffée, une pomme en travers du gosier... Accident ou crime ? Hamish est désigné pour trouver le ou la coupable avant que Cupidon ne décoche une autre flèche mortelle.

  • Margoujols, petit village reculé de Lozère, abrite depuis 70 ans les rescapés d'un cirque itinérant qui proposait un freak show : femme à barbe, soeurs siamoises, homme-éléphant, nain, colosse...
    L'histoire s'ouvre surla découverte du cadavre atrocement mutilé de Joseph Zimm, dit « l'homme-homard ». Qui a tué cet ancien membre du cirque des monstres, et pourquoi ? L'enquête menée par l'adjudant Pascalini et son stagiaire Babiloune va révéler des secrets enfouis depuis des lustres dans les hauteurs du Gévaudan.
    Lucie, la fille du maire de Margoujols, une jeune femme paraplégique communiquant par l'intermédiaire d'un ordinateur, va épauler les gendarmes dans leur enquête. Elle est aussi la narratrice de cette histoire rocambolesque qu'elle raconte au jour le jour à la manière d'un polar pimenté d'une bonne dose d'humour noir, tout en livrant ses réflexions décalées sur des sujets aussi variés que la littérature policière, le handicap, les artichauts, les cimetières, les réseaux sociaux et, bien sûr, les monstres...
    J.M. Erre est né à Perpignan en 1971. Il vit à Montpellier et enseigne les lettres et le cinéma dans un lycée de Sète. Il écrit des romans publiés par Buchet/Chastel depuis 2006.

  • Lorsqu'Andrew Trent convoque sa famille dans son manoir écossais pour leur annoncer sa mort prochaine, rongé par un cancer, c'est un canular, pour le plaisir de voir leurs têtes effarées... Trent est un vieux et infatigable farceur, aux dons prémonitoires, sans le savoir... Car quelques jours plus tard, tel l'arroseur arrosé, c'est lui que l'on retrouve assassiné, et cette fois-ci, ce n'est pas une blague. Hamish, fin limier, n'a pas la tâche facile : la famille du défunt refuse de collaborer, plus occupée à éplucher le testament qu'à aider le policier à trouver le coupable. Mais Hamish n'est pas homme à lâcher prise, et rira bien qui rira le dernier dans ce drôle de drame...

  • Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour gouter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin. Agatha Raisin, c'est une Miss Marple d'aujourd'hui. Une quinqua qui n'a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire ! « L'Agatha Raisin de M.C. Beaton est un véritable trésor national. » The Times

  • Elle entend leurs cris,
    Elle ressent leur peur,
    Elle est désormais leur seul espoir.
    Don ou malédiction ? D'un simple échange de regards, Kassie est capable de voir quand et comment vous allez mourir. Un lourd fardeau à porter pour une jeune fille de 15 ans...
    Elle croise la route d'Adam Brandt, brillant psychologue, alors qu'une série de meurtres frappe Chicago. Kassie semble toujours avoir un lien avec les victimes.
    Coïncidence malheureuse ou terrible manipulation ? Intrigué par cette adolescente un peu perdue, Adam est tenté de croire à ses troublantes déclarations. D'autant que le danger se rapproche et que Kassie est la seule à savoir où il va frapper...
    Après le succès du cycle Helen Grace inauguré par Am Stram Gram, M. J. Arlidge signe ici un thriller psychologique haletant hors-série.

  • Agatha Raisin tombe une nouvelle fois amoureuse ! Cette fois, elle a jeté son dévolu sur George Marston, un jardinier récemment arrivé à Carsely. Hélas, elle n'est pas la seule à lui faire les yeux doux. Alors, pour être sûre de ne pas rater sa cible, Agatha a une idée : organiser un bal de charité rien que pour pouvoir danser avec George et qui sait, le séduire... Mais son beau projet tourne au fiasco lorsque, ne voyant pas venir l'objet de ses fantasmes, elle le retrouve raide comme un bout de bois, la tête dans un sac rempli de serpents, baignant dans le compost. Aussitôt, les rumeurs se répandent et les langues de vipères aussi : George avait fait plus d'une conquête et... de nombreuses jalousies. À Agatha de jouer... et de se trouver un nouveau fiancé !
    Avec plus d'un million d'exemplaires vendus, Agatha Raisin, l'héritière très spirituelle de Miss Marple version rock, a imposé sa personnalité loufoque et irrésistible. Vous reprendrez bien un peu de Worcestershire sauce dans votre thé ?
    « C'est comme si la célèbre détective d'Agatha Christie avait rajeuni, adopté des moeurs de cougar, un humour caustique, et mangé de la vache folle. On est en Angleterre... C'est un régal. » Le Point

  • Noël a été décevant dans les Cotswold, fief d'Agatha Raisin. Pour réchauffer les coeurs  et  les estomacs, le petit village de Winter Parva propose une fête avec costumes, danseurs folkloriques et cochon de lait rôti.Amatrice de barbecue, Agatha Raisin se jette sur l'occasion. Le tournebroche qui grésille a de quoi ravir les foules par cette journée brumeuse ! Mais lorsqu'on découvre que la bête n'est autre que le policier Gary Beech, assassiné et embroché, la fête tourne au cauchemar. Et celui-ci ne fait que commencer.... Car quelques jours plus tard, Amy, l'ex-femme de Gary, est retrouvée morte elle aussi. Cochon qui s'en dédit : Agatha se jure d'arrêter cette boucherie. Et de devenir vegan !
    Avec plus d'un million d'exemplaires vendus, Agatha Raisin, l'héritière très spirituelle de Miss Marple version rock, a imposé sa personnalité loufoque et irrésistible. Vous reprendrez bien un peu de Worcestershire sauce dans votre thé ?
    « C'est comme si la célèbre détective d'Agatha Christie avait rajeuni, adopté des moeurs de cougar, un humour caustique, et mangé de la vache folle. On est en Angleterre... C'est un régal. » Le Point

  • Oxygène

    M. J. Arlidge

    Le commandant Helen Grace parviendra-t-elle à échapper à ses plus vieux démons ? Après Au feu, les pompiers, une nouvelle enquête signée M. J. Arlidge.
    Dans les tréfonds d'une boîte de nuit, un jeu SM tourne au cauchemar. Un homme est froidement assassiné, asphyxié jusqu'à la mort.
    Helen Grace, envoyée sur les lieux du crime, peine à contenir son effroi en découvrant la victime : le corps ligoté et bâillonné est celui de Jake, son dominateur. Helen choisit de dissimuler ses relations avec le défunt et se lance à la poursuite du meurtrier. Mais quand ce dernier s'attaque à nouveau à l'une de ses connaissances, tout bascule. Et si Helen était la véritable cible du criminel ?
    La détective de Southampton comprend qu'un terrible choix s'offre à elle : confesser ses zones d'ombre, au risque de tirer un trait sur sa carrière, ou arrêter au plus vite l'assassin. Quitte à mettre sa propre vie en danger
    Prix du meilleur roman international au Festival Polar de Cognac

empty