Marie-Paul Armand

  • La fille du maitre-brasseur Nouv.

    Le roman inédit et inachevé de Marie-Paul Armand, la grande romancière du Nord. Par l'auteur de La Courée et d' Un bouquet de dentelle. Dans la région de Douai, Marianne est la fille du très respecté maître brasseur du village. Son père s'enorgueillit d'appartenir à une dynastie de brasseurs remontant à la Révolution française. Mais Marianne souffre de la complicité qui unit son frère et son père, soudés par la passion de leur métier. La mort de sa mère à l'aube de l'Occupation va faire basculer le destin de toute la famille...
    La sensibilité de Marie-Paul Armand s'exprime à travers une écriture authentique et juste, au plus près du quotidien de ces " petites gens " du Nord qu'elle a su, comme nul autre, décrire.
    Ce roman posthume inachevé est enrichi d'une documentation inédite et préfacé par une grande dame du Nord, Line Renaud.

  • La maitresse d'école Nouv.

    Vocation, amour sacrifié, transmission filiale dans un Nord plein de chaleur, raconté par l'un de ses écrivains les plus emblématiques.Céline naît en 1918 dans un village du Nord, au bord de la mer. L'école est pour elle une révélation : plus tard, elle sera institutrice. Un désir mal accueilli par ses parents qui est pourtant concrétisé grâce à l'aide d'une tante bienveillante. Céline devra faire un choix douloureux entre un premier amour et sa carrière. Elle choisit la voie de l'enseignement, source de difficultés mais aussi de grandes joies.
    Mais lorsqu'elle rencontre Marcel, un instituteur qui s'éprend d'elle, elle accepte de l'épouser. Ils se marient en juillet 1939. Un mois plus tard, la guerre éclate et Marcel part au front. Fait prisonnier, il ne reviendra qu'au bout de cinq ans.
    Après la guerre, Céline donne le jour à Irène, à qui elle transmet sa vocation. Irène, elle, sera professeur de lycée. Les temps ont changé et, si la passion d'enseigner reste la même, Irène connaîtra une expérience différente de celle de sa mère. Car Mai 68 pointe bientôt à l'horizon...

  • Le pain rouge Nouv.

    Une passionnante peinture de la vie rurale dans les Flandres au XVIII e siècle à travers le quotidien laborieux de Mathilde, fille de paysans.
    Au XVIIIe siècle, entre Douai et Cambrai, Mathilde a grandi dans la ferme familiale au coeur d'une humble paroisse de neuf cents âmes. La communauté paysanne y mène une existence rude, harassée de labeur, accablée d'impôts, souvent menacée par les famines et les pillages. En plus de ses corvées quotidiennes, la jeune fille doit subir les avances du fils du seigneur tout-puissant du village. Mais elle s'est promise à Blaise, le fils du charron.
    Bientôt la révolte gronde. Depuis Paris, un vent puissant souffle, chargé de colère. Des temps nouveaux s'annoncent et Mathilde aimerait croire en un monde meilleur pour elle et les siens...

  • Entre les années 1915 et 1946, Thomas, un gamin du Nord, a grandi dans un orphelinat. A l'âge adulte, marié et père de famille, il tente de vivre et d'aimer malgré les épreuves.
    Au début de la guerre de 14-18, Yolande met au monde un petit garçon, fruit de ses amours avec un soldat anglais. Considéré comme l'enfant du péché, la famille le fait passer pour mort et le place, sans que la jeune fille en sache rien, dans un orphelinat à la discipline impitoyable. Des années plus tard, Yolande apprend la vérité et se lance dans une quête éperdue pour retrouver son fils. Un très beau roman écrit au plus près du coeur par l'un des plus grands auteurs du Nord.

  • - 38%

    Au début du XX e siècle, le portrait de deux paysannes du Nord, reflets fidèles d'une région où le bonheur se gagne à force de volonté. Un grand roman au féminin.
    Née à l'aube du XXe siècle, Mélanie a grandi dans une ferme du Nord, la " Cense aux alouettes ". Douceur du foyer familial et bonheur d'un quotidien rythmé par les rituels des champs comblent la fillette qui n'aspire qu'à devenir fermière. Des années plus tard, lors d'une ducasse, une fête locale, elle rencontre Jean-Pierre, un séduisant bourrelier. Mais, le 1er août 1914, la guerre lui ravit son fiancé. Au cours d'une permission, qui sera la seule, elle s'offre à lui. Commence alors pour Mélanie, enceinte, le temps des épreuves...
    Magnifique portrait de deux paysannes, reflets fidèles d'une région où le bonheur se gagne à force de volonté.

empty