Marilou Brousseau

  • « Après votre ascension, une lumière vous guidera vers le maître Kintsugi, mais seulement si vous entrez dans un silence visionnaire. Restez en tout temps à l'écoute du silence, de la neige, de la montagne, des animaux, même du bruit et des tourments de la nature. Ne vous éloignez jamais de vous-même. De votre mission. De votre but. De votre vérité. »

    Dans un monastère tibéto-népalais niché sur un plateau du troisième plus haut sommet du monde, le Kangchenjunga, une rencontre a lieu entre un grand maître et une femme en quête de sens. Avec discernement et bonté, elle se voit ramener peu à peu à sa propre sagesse intérieure. Guidé par l'imagination créatrice de l'auteure, le lecteur s'engouffre, dès les premières pages, dans une autofiction qui traverse les parois du réel pour atteindre des dimensions insoupçonnées de l'être.

    Dans une deuxième partie, Marilou Brousseau revient sur ses pas pour se laisser enseigner par son chemin d'écriture. Ce retour lui permet de baliser des voies de passage vers une parole créatrice, libératrice, réparatrice, structurante et unificatrice.

    Un livre exceptionnel, d'une grande profondeur et admirablement bien écrit. L'oeuvre majeure de l'auteure.

  • Une jeune fille en en détresse tombe sur un livre au moment où elle s'apprête à commettre l'irréparable. Elle a quinze ans. Vingt-cinq ans plus tard, elle passera plusieurs jours mémorables avec l'écrivain qui, dans son adolescence, l'a écarté d'un sombre destin avec des mots défiant temps, espace et... désarroi. Le savait-il, dans l'invisible, qu'il avait écrit cet ouvrage juste pour elle?
    La chemise de l'écrivain est une fiction basée sur une rencontre réelle entre l'auteur Richard Bach (Jonathan Livington le goéland) et Marilou Brousseau, sur une île Pacifique, quelque part à l'abri des limites...
    Les mots s'emballent, les pages défilent à un rythme hypnotique. Avant même de le réaliser pleinement, nous nous retrouvons au coeur de l'essentiel, en nous-même, à voir au-delà des obstacles, à travers les frontières rigides de notre esprit et à embrasser des possibilités insoupçonnées.

  • La rencontre a lieu un matin de printemps sur une route de campagne, non loin de Dharamsala, en Inde. Sa robe rouge, son écharpe au vent, sa tête lisse et son sourire lumineux éveillent d'emblée mon attention. Commence alors une aventure des plus improbables avec un petit moine fréquentant les sources profondes de l'esprit. Chaque jour, au vent des aurores, au soleil des après-midi, à la pluie des crépuscules, à la brise des nuits, le petit moine et moi allongeons le pas et philosophons sur la vie. Depuis le monde fabuleux de son imagination, il me raconte des histoires invraisemblables tricotées à même le fil du réel. Est-il seulement conscient de l'impact de ses paroles sur ma quête d'éveil ? Laissez-moi vous relater ses péripéties puisées à la Source même de sa sagesse...

empty