Michel Coulon

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Greg est un auteur de bande dessinée d'auto-fictions qui se vendent mal. Son éditeur lui propose alors de créer un super héros différent, noir ou maghrébin, auquel les jeunes issus de l'immigration puissent s'identifier, pour une nouvelle collection de comics qu'il veut lancer. Fauché, Greg accepte et imagine Angela, une femme de ménage noire qui travaille dans un laboratoire de physique. Pour fuir le harcèlement sexuel de son chef, Angela se réfugie dans un accélérateur de particules alors qu'un papillon se pose sur son dos. Bombardée d'électrons elle devient... Butterflywoman, une super héroïne noire qui combat les racistes, machistes et autres suprématistes fous. Sa seule faiblesse est son addiction au pollen.
    Alors que le premier tome de la série vient de sortir, une perturbation gravitationnelle va donner vie à son personnage de fiction. Angela se retrouve à Paris, sans argent et sans repères, avec une folle envie de sniffer du pollen... Bientôt, la rumeur de ses exploits remonte jusqu'à Greg... et les ventes de Butterfywoman s'envolent.

  • Qui ne s'est jamais interrogé sur ses origines ? Il y a des peuples dont il est malaisé d'appréhender la réalité. Les Gascons d'aujourd'hui se définissant plus volontiers comme « habitants du Sud-Ouest » n'échappent pas à cette règle. Quant à la Gascogne, bien peu savent la situer avec précision tant ses limites territoriales ont fluctué au cours de l'histoire. Se pose aussi la question de l'avenir de notre région, de son identité et de sa culture spécifique au sein d'une Europe des peuples. En mai 1983, le Cercle gascon A nòste Qu'èm organisa à La Teste de Buch, une exposition consacrée à la culture gasconne. Au cours de ces journées, eut lieu une soirée publique sur le thème « le gascon, origine, histoire, avenir » avec les intervenants suivants :
    - Robert Escarpit, professeur de sciences de l'information et de la communication à l'Université Michel de Montaigne (Bordeaux III) : « Je suis Gascon » ;
    - Pierre Bec, professeur de littérature médiévale à l'Université de Poitiers : « La langue gasconne et son histoire » ;
    - Michel Rouche, professeur d'histoire médiévale à l'Université de Lille III :« La naissance de la région » ;
    - Christian Coulon, chargé de recherches au Centre National de la Recherche Scientifique : « Les régionalismes en Gascogne »
    Cette conférence fit l'objet d'une première publication en 1984. C'est donc une nouvelle édition de ces textes qui n'ont rien perdu de leur pertinence que nous proposons ici aux lecteurs.

empty