Michel Delon

  • Peu avant la prise de la Bastille, Sade est évacué de la forteresse où il doit abandonner sa bibliothèque et nombre de ses manuscrits. Parmi eux, le rouleau des Cent Vingt Journées de Sodome constitue une expérience d'écriture sans précédent. Il ne sera publié qu'au XXe siècle et exposé au public pour la première fois au XXIe. Suivre sa trace, de sa rédaction jusqu'à aujourd'hui, c'est traverser la Révolution française, le Berlin des années folles, le Paris et la Genève des grands mouvements financiers. Les Cent Vingt Journées de Sodome sont une source pour les surréalistes, un défi pour les philosophes et les cinéastes, un objet de commerce et de controverse. Son frêle papier heurte de plein fouet le moralisme contemporain qui prétend imposer les normes d'aujourd'hui aux oeuvres du passé et voudrait nier toute autonomie de la pensée et de l'art. Raconter l'histoire d'un rouleau de papier, c'est suivre la frontière fluctuante de la liberté de penser et d'écrire.

  • Rassemblant des textes épars, introuvables et inédits, qui forment un ensemble cohérent et structuré, ce livre est une traversée du siècle, qui n'est ni fronts idéologiques opposés, ni même styles adversaires, mais plutôt rythmes variés. Autrement dit, Sade et Rousseau y reviennent souvent...
    Un recueil de textes enlevés, écrits d'une main virtuose, sur des thèmes qui sont aussi de notre époque : la séduction, l'inconséquence, la solitude, mais aussi le plaisir et les pleurs. Chérubin voisine avec Casanova, Watteau tend la main à Fragonard, et l'ombre de Sade, auteur noir et paradoxal s'il en fut, plane sur des pages propres à séduire et enseigner tout honnête homme.
    Un manifeste de légèreté et de profondeur.

  • Depuis le scandale que leur publication a provoqué en 1782, jusqu'aux plus récentes adaptations cinématographiques, Les Liaisons dangereuses fascinent et suscitent des interprétations contradictoires. Il s'agit donc d'étudier comment la perfection formelle et l'ironie d'un roman par lettres, font jouer l'un contre l'autre l'optimisme encyclopédique et l'inquiétude de la fin du siècle, voire l'attirance pour le mal. L'exigence rationnelle se concilie de plus en plus difficilement avec les besoins du coeur, la langue des géomètres avec les élans lyriques.

  • En quelques secondes, l'adolescence de Marie bascule. À dix-huit ans elle se retrouve responsable de Nicolas, ce frère de douze ans qui devient un peu son enfant. Malgré l'amour qui l'unit à sa soeur, Nicolas choisit, à l'adolescence, le chemin de l'aventure et des études. Il quitte Marie pour le rêve américain : l'Utah et ses forêts sauvages, ses rivières tumultueuses, ses montagnes. Il lui écrit qu'il a trouvé les grands espaces, l'amitié, l'amour... Le bonheur. Puis c'est le silence, pendant longtemps. Jusqu'à ce qu'un télégramme fasse éclater le coeur de Marie : Nicolas est porté disparu. Marie n'a plus alors qu'une obsession : retrouver son frère et découvrir la vérité. Dans ce décor de l'Utah où tout est démesure, Marie joue la brebis pour faire sortir les loups. Sans relâche elle lutte, cerne, traque. Son instinct la mène sur les traces d'un homme politique dont la soif de pouvoir n'a d'égale que la perversité. L'approcher, l'apprivoiser et le confondre, voilà le défi ! Dans le combat sans merci qui s'engage, un imprévu surgit : l'amour fou de Marie pour David. David, fils du monstre... Dès lors, Marie est confrontée à un pari cruel : assouvir sa vengeance et sauver son amour.

  • Denis Diderot sera célébré le 5 octobre prochain à l'occasion du tricentenaire de sa naissance. Héros français, mais aussi mondial, dont l'oeuvre apparaît plus que jamais comme un recours, il reste l'homme d'un combat joyeux en faveur de la liberté : liberté de parler et d'écrire, liberté des idées et des moeurs, ce qui n'exclut ni la tendresse, ni l'amour. Promoteur génial de l'Encyclopédie, Diderot résume un siècle de découvertes, d'enthousiasmes et d'énergie qui ont façonné le cours de notre histoire et l'ont changée à jamais.
    Michel Delon nous propose une promenade amicale avec cet écrivain, dont il n'ignore rien. C'est tout Diderot restitué en un volume, un Diderot moderne, sans apprêt, ni dentelles : un homme de tous les temps, donc du nôtre. Exercice d'admiration, cet essai littéraire où chaque page étincelle de savoir et d'esprit tient de la causerie, du pamphlet, de la biographie et de l'érudition : il délivre une sagesse dédiée aux plaisirs.

  • Dossier : La nostalgie du roi
    -> La monarchie, figure symbolique ou figure gouvernante par Philippe Raynaud Philippe Raynaud analyse les ressorts qui font aujourd'hui vivre le système monarchique dans les pays européens. L'institution royale s'inscrit dans une continuité. La réinstallation du roi en France paraît de ce fait peu probable pour l'historien.
    -> Emmanuel Le Roy Ladurie : « La France a réussi une synthèse entre les deux traditions nationales »
    De Hugues Capet à Louis Philippe, l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie nous présente les rois qui ont construit l'État moderne tel qu'il subsiste encore au XXIe siècle.
    -> De la monarchie absolue à la monarchie impossible par Jean-Christian Petitfils L'État français moderne naît au lendemain des guerres de religions, affirme l'historien Jean-Christian Petitfils. Son émergence correspond à l'instauration de l'absolutisme.
    -> La « monarchie républicaine », une vieille tradition française ? par Jacques de Saint Victor L'histoire républicaine a, en France, de profondes racines. Les premières tentatives politiques pour contrebalancer la puissance royale date du Moyen Âge.
    -> Le drame des premières dames françaises par Stéphane Bern
    À la différence de certaines reines, qui jouèrent en France un rôle politique majeur, les premières dames de la Ve République ont beaucoup de mal à s'imposer. Stéphane Bern explique pourquoi.
    -> Et aussi Sébastien Lapaque, Robert Kopp, François-Marin Fleutot, Jean-Pierre Naugrette et Marin de Viry.

    Littérature
    -> Inédit. Camille Laurens : Vaine
    Camille Laurens se souvient d'une rencontre avec l'artiste ORLAN. Son texte drôle et triste raconte l'abandon, le féminisme, la difficulté à communiquer.
    -> Extrait. Frédéric Mitterrand : Milada
    En novembre paraîtra aux éditions Robert Laffont Mes regrets sont des remords. La Revue des Deux Mondes publie, en avant-première, un extrait.
    -> Extrait. Jean Clair : « Les oeufs d'or. Journal »

    Études, reportages, réflexions

    -> Extrait. Régis Debray : « Que faut-il entendre par sacré ? »
    Régis Debray poursuit sa réflexion sur la place de la transcendance et des croyances dans notre société moderne. En exclusivité, un extrait de son nouvel ouvrage, Allons aux faits. Croyances historiques, réalités religieuses (Gallimard/France-culture)

empty