Mon

  • Des adolescents, réunis sur une île pour fêter la Saint-Jean, sont retrouvés massacrés au petit matin. Les premières conclusions, étranges et terrifiantes, ne se font pas attendre : sous l'emprise d'une nouvelle drogue de synthèse hallucinogène, ils se sont entre-tués sauvagement.
    Pour l'inspecteur Zack Herry, enfin libéré de ses addictions et vivant un amour apaisé avec sa fiancée, il faut à tout prix découvrir qui fabrique cette drogue aux effets dévastateurs surnommée "Bambi", et éviter un nouveau carnage. Il ne se doute pas que cette enquête va bouleverser sa vie et le pousser aux portes de la folie.

  • De l'oeuvre poétique d'Ibn 'Arabî, seul est connu en français son superbe Interprète des désirs, que « le plus grand des maîtres » commenta lui-même. On ignore souvent qu'il a en outre composé deux immenses recueils poétiques ou Dîwâns, pourtant très célèbres dans le monde arabe. C'est du premier d'entre eux, le « Grand Dîwân », que sont extraits les quarante-cinq poèmes traduits et commentés dans ce volume. Poèmes mystiques où se mêlent images cosmiques et descriptions charnelles, où Dieu et l'homme se rapprochent jusqu'à parfois échanger leurs rôles, ils nous initient à une vision du monde par-delà les voiles des conventions sociales et religieuses.
    Omar Hammami et Patricia Mons, poètes arabisants, nous donnent les clés de lecture de ces textes envoutants qui méritent pleinement leur place aux côtés des autres oeuvres du grand maître de la mystique andalouse.

  • Le printemps vient de commencer lorsqu'on trouve le corps d'une femme atrocement mutilée dans la forêt. Les blessures rappellent à Malin Förs l'affaire " Maria Murvall " qu'elle avait suivie dans Hiver. Maria avait été violée et frappée sauvagement dans la forêt, et depuis, elle reste murée dans le silence, à l'asile.
    Malin rencontre une psychiatre à l'hôpital qui fait état d'un cas semblable. Soudain, Malin comprend que Maria Murvall n'est qu'une petite pièce d'un terrible puzzle. Si terrible qu'il est impossible d'y mettre des mots. L'enquêtrice met toute son énergie pour résoudre l'énigme. Elle qui avait été obsédée par le sort de Maria Murvall dans Hiver. Parviendra-t-elle à la sortir du silence ?
    Cinquième volet des enquêtes de Malin Förs, La 5e Saison séduira les amateurs de Hiver et les autres car l'enquête peut se lire même si on ne connait pas Hiver. Comme toujours dans les livres de Mons Kallentoft, les morts parlent et la nature se déchaine. Malin Förs quant à elle reste ce mélange de force et de fragilité très apprécié des lectrices.

  • Quatre masseuses thaïlandaises sont brutalement assassinées à Stockholm. Le corps d'une autre est retrouvé mutilé - les marques semblent indiquer qu'elle a été attaquée par un animal.

    Le jour, Zack Herry fait partie d'une unité chargée d'enquêter sur les affaires les plus diffi ciles. Comme celle-ci. La nuit, il fréquente les boîtes et consomme de la cocaïne, entre autres avec des gens qu'il pourrait aussi bien être en train d'interroger. Et il soulève les questions qui le conduiront peut-être à résoudre ces meurtres.

    Guerre de gangs pour le monopole de la prostitution ? Acte isolé d'un maniaque sexuel ? En proie à ses addictions, hanté par les fantômes du passé, Zack est pourtant bien décidé à résoudre cette affaire.

  • Une vidéo envoyée à la police de Stockholm montre un garçon terrorisé, enfermé dans une cage. Le kidnappeur apparaît en arrière-plan, couvert d'une peau de lion, sous une horloge qui marque inexorablement le compte à rebours avant la mise à mort.
    L'inspecteur Zack Herry sait qu'il n'y a pas une minute à perdre. Une première victime a été retrouvée quelques jours plus tôt, le corps lacéré et gelé. Mais Zack est en train de tout perdre : son combat contre ses addictions et la confiance de sa collègue Deniz. L'heure tourne, et les dilemmes s'accumulent pour l'inspecteur qui va devoir jouer - littéralement - sa vie à la roulette russe...

  • Première biographie d'une Française hors du commun, qui a vécu mille vies en une, Madeleine Riffaud (1924-), combattante de tous les temps qui participa à trois guerres, comme jeune résistante pendant la Seconde Guerre mondiale à 19 ans, puis comme grand reporter durant les guerres d'Algérie et du Vietnam. Un fort tempérament qui fascina bien des hommes, dont ses amis Pablo Picasso, Paul Éluard, René Char, Vercors et Raymond Aubrac, avec lesquels elle entretint une correspondance, ici inédite. Et une femme de lettres engagée, militante communiste et anticolonialiste, qui publia poèmes et essais sur la politique.
    Un parcours exceptionnel retracé par la belle plume d'Isabelle Mons, qui l'a côtoyée intimement durant deux ans et a eu accès à toutes ses archives.

  • LA 6e ENQUÊTE DE MALIN FORS
    " L'une des héroïnes les plus convaincantes qui soient nées d'une plume masculine. "
    The Guardian
    Patrick et Cecilia Andergren sont retrouvés assassinés dans le jacuzzi de leur villa cossue de Linköping. Ella, cinq ans, leur fille adoptive, a disparu. Aussitôt, la police pense à l'enlèvement... mais il y a aussi le fleuve tout proche. Malin Fors, consciente qu'après la grave blessure dont elle a été victime en service elle ne pourra sans doute plus avoir d'enfant, prend l'affaire particulièrement à cœur.
    Faut-il chercher du côté de la sœur de Cecilia – les deux femmes étaient en conflit ouvert– ou plutôt du côté des agences d'adoption, qui ne semblent pas au-dessus de tout soupçon ? Alors que la tension monte – où est passée Ella? –, Malin Fors dirige l'enquête de la brigade criminelle avec opiniâtreté tout en luttant contre ses vieux démons : la tentation de l'alcool est d'autant plus forte que ses problèmes personnels semblent insolubles.
    Argent, maternité, adoption, racisme sont au cœur de ce roman poignant, placé sous le signe de l'eau.
    Né en 1968 à Linköping, Mons Kallentoft a d'abord été journaliste. Après Pesetas, lauréat du très estimé " Katapultpriset ", il s'est lancé dans le polar avec Hiver, premier volume de la série " Malin Fors " : un best-seller. Les aventures de Malin Fors sont traduites dans plus de vingt-cinq pays.
    Traduit du suédois par Frédéric Fourreau

  • Depuis deux décennies, dans la majorité des pays développés, des réformes scolaires d'envergure se sont multipliées. Elles ébranlent les fondations historiques des États-enseignant, marquant peut-être, dans l'éducation, le « tournant néo-libéral » observé dans d'autres politiques publiques. La France, longtemps apparue en retrait, fustigée par les observateurs pour son immobilisme et son néo-corporatisme paralysant, constitue-t-elle encore une exception face à la montée de cette vague néo-libérale qui uniformiserait les systèmes scolaires des pays développés ? Pour répondre à ces questions, l'auteur évalue, à l'aune des expériences étrangères, les politiques éducatives françaises.

  • Particules d'encre, donne à l'écriture une vision poétique où le dessin insuffle en noir et blanc, le corps du texte. Qui dessine et écrit de nos deux êtres... mystère de l'alchimie. Les textes de Sabrina Ambre Biller s'articulent autour d'une dimension émotionnelle, une contraction du temps liée aux instincts de nos existences qui se superposent avec des moments de félicité. C'est ainsi que naturellement au gré de sa vie, de ses rencontres, de son parcours artistique que Virginia Mons est apparue, comme un hétéronyme. Une écriture simple et limpide dans une mise en scène efficace. Rassemblés dans un recueil, elles nous offrent un mouvement de pensée douce-amère, sur nous et notre relation à l'autre, sans concession et libre de toutes nos conventions.

  • CHARON : Tu continues ?
    CAMARD : Oui ! C'est le mort révolté qui crache dans la figure de la mort. Que peut-elle lui faire encore ?
    CHARON : De quelle mort es-tu mort ?
    CAMARD : D'une balle perdue. Un dimanche. Pourtant, c'était blanc. Tee-shirt blanc, pantalons, pagnes blancs. Foulards blancs. Casquettes blanches.

  • De pensées en maximes, de maximes en aphorismes, Maurice Mons se joue des mots et tisse un recueil de vérités sans concession, volontiers corrosives, à l'humour particulièrement jubilatoire.
    Les illustrations en noir et blanc de Hep lui répondent avec délices, colorant les propos de différentes nuances, aiguisant notre regard, illuminant nos sourires, transformant nos rires.
    Vie, humanité, argent, pauvreté, société, politique, guerre, paix, amour, bonheur, malheur... tout y passe, dans le désordre le plus absolu, tels les méandres de nos vies !
    Un réjouissant méli-mélo de Pensées en vrac...

  • Matière fondamentale étudiée à la suite du cours du droit des obligations, le régime général des obligations répond à des questions simples, dont les enjeux économiques sont considérables : peut-on faire dépendre une obligation d'un événement futur ? Un créancier peut-il transférer son droit à un tiers ? Quels sont les droits de celui qui paye la dette d'un autre ? L'ouvrage présente les notions essentielles du régime général des obligations de manière précise et articulée. Il est entièrement conçu à la lumière de la réforme réalisée par l'ordonnance n° 2016-131 du 10 février 2016 et par la loi n° 2018-287 du 20 avril 2018.

  • Cet essai porte sur la dimension du visible questionnée dans un contexte contemporain d'espaces travaillés par les images de toutes natures. Les environnements visuels dans lesquels nous sommes plongés avec la culture médiatique, induisent des mutations perceptives fortes. Car un véritable paysage d'images se constitue au jour le jour, comme un processus nous enveloppant insidieusement dans une atmosphère imaginaire et effective. C'est une anthropologie du trouble qui est ici tentée.

  • Les lieux du sensible nous convient à un voyage au plus près des perceptions qui adviennent en nous au contact des milieux les plus divers, de la ville à la publicité, de la photographie à la danse contemporaines. C'est ce va-et-vient permanent entre le dehors et le dedans, les expériences affectives et les tâtonnements de l'imaginaire, qu'explore ce livre nourri des créations artistiques les plus actuelles. Ces climats perçus battent en brèche l'instrumentalisation de nos émotions et sensations en termes utiles et immédiats. Les étendues du sensible sont troubles. Elles sont dehors et dedans, surfaces de captation du monde environnant et creux émotionnels. Des fissures s'y constituent, des échappées, des lignes de fuite, qui sont aussi des façons de résister. Alain Mons interroge ces passages entre le perçu, l'aperçu, et l'imperceptible, qui travaillent les villes, les espaces, les arts contextuels, les corps, les images, en termes d'irruption, de suspens, de mouvement, d'aléatoire. C'est l'urbanité, au sens large, qui est en jeu dans ces fluctuations de la perception, dans ces transitions du sensible, engendrant une esthétique mineure. Les lieux du sensible : une anthropologie singulière des faits intimes, des presque-rien, de l'inconnu ; une esthétique du reste qui appréhende le battement du réel.

  • Dès sa naissance, on découvre que Stéphane est atteint de la « maladie des os de verre ». Concrètement, ses os sont d'une extrême fragilité et peuvent se briser au moindre choc. Aujourd'hui, à 36 ans, il ne mesure que 95 centimètres et se déplace en fauteuil roulant. Son récit, émouvant et sincère, retrace son enfance marquée par des accidents à répétition, qui ont failli lui coûter la vie. Mais surtout, Stéphane raconte sa quête d'indépendance pour apprendre à se déplacer seul, trouver un travail ou vivre dans son propre appartement. Il sait qu'il n'aura jamais une existence normale et que tout peut s'arrêter brutalement. Mais malgré tout, il trouve que la vie est belle. Son combat contre le handicap et la résignation est une formidable leçon sur les forces insoupçonnées que chaque être humain porte en lui.

  • Interrogeant la notion de résistance, les contributions de ce livre mettent en valeur des femmes ayant transformé leur vie en un engagement. Se saisissant d'armes politiques et idéologiques, elles ont combattu, au détriment de la facilité, des adversaires usant et abusant de la force et du pouvoir. L'analyse s'intéresse aux situations contemporaines, tout en s'efforçant d'examiner ce qu'il en est de la diversité géographique et historique des exemples convoqués. Elle témoigne de parcours tragiquement exemplaires qui valent d'être réhabilités ou sortis de l'ombre.

  • 'An investigation consists of a mass of voices, the sort you can hear, and the sort you can't. You have to listen to the soundless voices, Malin. That's where the truth is hidden.'Early one morning in the coldest winter in Swedish memory, police detective Malin Fors is called away from the warm flat she shares with her teenage daughter. The naked body of a man has been found hanging from a tree on the deserted, frozen plain outside the town of Linköping.From the outset Malin is confronted with a host of unanswered questions: Who is the dead man? How did he end up in a tree? And where did the strange wounds on his body come from?Malin and her team must search for the truth in a community that seems determined to keep its secrets, and follow in the frigid wake of a killer to the darkest corners of the human heart.

  • It is Autumn in Linköping and the heavens have opened, but not even these biblical rains can wash away the blood of crimes past and present.Then the brutally-stabbed body of self-made Internet billionaire Jerry Petersson is discovered floating facedown in the moat surrounding his home, the imposing Skogsa Castle.Malin Fors, the brilliant but flawed star of the Linköping police force, is already struggling to keep her life together following the recent murder attempt on her teenage daughter, Tove. Now, as the Petersson case forces Malin to delve deep into Linköping's history and her own family's past, the secrets she uncovers threaten to drown her, too . . .AUTUMN KILLING is the third book in the internationally bestselling Malin Fors series of Swedish crime novels featuring a brilliant and complex heroine to rival Sarah Lund of The Killing and Saga Norén of The Bridge.

  • As the temperature in Sweden reaches a record-breaking 45 degrees, forest fires break out. All those who have failed to escape Linkoping for the summer take shelter indoors, shocked and paralysed by the heat.However, when a teenage girl is discovered naked and bleeding in the local park, it is clear that the raging heat is not the only plague affecting the town.Then a second girl is found dead.Alarmed by the fact that the victims are the same age as her daughter, Tove, detective Malin Fors will work round-the-clock to capture the perpetrator. But as every lead comes to nothing, it is as though the oppressive heat is clogging up the wheels of her investigation. And time is not on Malin's side . . .

  • The Swedish town of Linkoping is bathed in Spring sunshine. The trees are blossoming and families are having breakfast at outdoor tables in the main square.Then a deafening explosion rips through the air.Broken glass and tulip petals cover the cobblestones, and two little girls, twin sisters, are killed while their mother is left fighting for her life.Detective Inspector Malin Fors has just attended her own mother's funeral when she is summoned to the devastating scene. But, although Malin is plagued with questions about her past and the secrets her mother never revealed, she must once again bury her own pain if she is to find Tuva and Mira VigerE¶'s killer before he strikes again.

  • It's early May when a young family out on a forest walk stumble upon a heavily mutliated body. The female corpse is in eerily good condition, and signs of torture are all too visible.Inspector Malin Fors immediately draws parallels between this case and that of Maria Murvall, the young woman who was found raped and brutally beaten in the forest several years ago. Maria has been living as a mute in the local psychiatric hospital ever since the attack, and Malin is haunted by her inability to help her. In the course of her investigation, Malin meets with a psychologist who tells her about another similar case, and suddenly Maria appears to be a small piece of a much bigger puzzle. But what is it that is so terrible it can't be put into words? Malin is determined to find out the truth, no matter where it might take her.

  • A married couple is found dead in their jacuzzi. Their adopted five-year-old daughter has vanished. Inspector Malin Fors, the troubled but brilliant star of the Linkoping police force, is put in charge of the case.But this is a haunting mystery where the borders have been blurred: those between the living and the dead, between good and evil.Malin is only too aware of her own tendencies towards obsession and addiction. As the investigation takes a darker turn, forcing Malin to confront her own demons, will she hold out long enough to find the killer - and the missing girl - before it's too late?

  • Winter is chilling. Summer is brutal. But every season is perfect for murder. When it comes to solving crimes so gruesome that they make the darkest of nightmares look like cosy fairy tales, Detective Inspector Malin Fors is the one you want assigned to the case. But he brilliant but flawed star of the Linköping police force, is on the verge. She is on the verge of being addicted to Tequila, of becoming a workaholic, and she is always liable to lether strong emotions and repressed memories dictate her life. 'One of the best realised female heroines I've read.' Guardian

  • Linköping's top detective, Malin Fors, is about to take on a case that's a little too close for comfort. Her daughter has just discovered a dead body. It is that of a 79-year-old resident at the nursing home where she works. He's been hung by his own alarm cord.At first it looks like a cut and dry suicide. But when the autopsy suggests foul play, Malin probes deeper and uncovers rumours about the home's mismanagement its greedy millionaire owner. Was it a mercy killing, or was someone trying to silence the victim?Who could possibly benefit from the death of an elderly man? Only someone with a lot to gain - or a lot to lose...

empty