Morice

  • Complices, elles entretiennent le silence sur leur crime passé. À son
    retour d'Australie, en 1958, Linette est loin d'avoir tout appris... et
    tout compris ! Elle sait désormais qui est son vrai père et ce qu'il
    a obtenu des femmes jusqu'à sa mort « accidentelle ». Mais ce qui
    s'est passé sur l'île après la guerre et ce que sont devenues les «
    femmes du facteur » présentes au cimetière, évidemment elle l'ignore
    ! Pourtant, peu après la guerre, un autre drame, encore plus
    inavouable, a « plombé » la vie de ces iliennes, un drame cruel dont
    il vaudrait mieux qu'il ne revienne jamais à la surface...

  • 1914. Sur une île bretonne, tous les hommes sont mobilisés, sauf Maël : un rêve au milieu des femmes esseulées... La Première Guerre mondiale vide une petite île bretonne de ses hommes. Il ne reste plus que les enfants, les vieux et les femmes. Parce qu'il a un pied-bot, Maël n'est pas mobilisé. Il devient le seul homme, jeune et vigoureux, de l'île... bientôt facteur, bientôt amant...

  • La trilogie marseillaise de Pagnol arrive en BD ! Marius, le fils de
    César le cafetier du bar de la Marine, passe son temps à admirer les
    bateaux qui font escale dans le Vieux Port. Il ne vit que pour une
    seule chose : embarquer sur un navire et partir pour des pays
    lointains. Il est tellement obnubilé par cette idée qu'il ne voit
    même pas l'amour que lui porte Fanny, la marchande de coquillages,
    depuis l'enfance. Pour attirer son attention, Fanny décide de le
    rendre jaloux et se laisse courtiser par le vieux Panisse, ami de
    César. Mais si Marius aime lui aussi Fanny en secret, il ne peut
    faire taire son désir du grand large.

  • La trilogie marseillaise de Pagnol arrive en BD ! Marius, le fils de
    César le cafetier du bar de la Marine, passe son temps à admirer les
    bateaux qui font escale dans le Vieux Port. Il ne vit que pour une
    chose : embarquer sur un navire et partir pour des pays lointains.
    Tellement obnubilé par cette idée, il ne voit pas l'amour que lui
    porte Fanny, la marchande de coquillages. Pour attirer son attention,
    Fanny décide de le rendre jaloux et se laisse courtiser par le vieux
    Panisse. Mais si Marius aime lui aussi Fanny en secret, pourra-t-il
    pour autant réfréner l'appel du grand large ?

  • Il a fui un passé qui n'était pas le sien.Un fils revient au pays après 25 ans sans avoir donné la moindre nouvelle à ses parents qu'il a quittés brutalement pour entrer dans l'armée. « Viré » d'Indochine par le Vietminh, il a fini par s'installer près de « chez lui », sans pour autant renouer vraiment avec son père, veuf, qui vit encore dans ses collines des Cévennes. C'est à la faveur des terribles inondations de 1958 qu'ils vont se reparler, remonter le temps, refaire l'histoire, leur histoire.

  • Malmené par la vie, le père Antoine Boitelle se remémore sa chère jeunesse : lorsqu'il était soldat au Havre, à rêver devant les navires en partance pour les pays lointains ; son coup de foudre pour la belle Norène, une jeune Africaine serveuse au Café des colonies. Si le jeune Antoine vécut une immense passion, il se heurta également à la laideur du racisme quotidien et à la résistance de ses parents, paysans, face à un mariage beaucoup trop « coloré » à leur goût.

  • Panique à Tahiti ! L'île insouciante et paradisiaque est bombardée par des croiseurs allemands ! Dans ce chaos, un impitoyable tueur en série en profite pour perpétrer des meurtres de vahinés... Simon Combaud, jeune parisien fraichement débarqué sur l'île, croit tenir une piste. Mais dans la tourmente de la Première Guerre mondiale, la petite communauté reste soudée face à l'intrus, qui ne pourra compter que sur lui-même pour résoudre ces crimes odieux...

  • Le déclenchement de la première guerre mondiale en Europe ne change rien aux habitudes festives de Tahiti où débarque Simon Combaud, venu pour élucider un crime perpétré à Paris quinze ans plus tôt... Or, alors que deux croiseurs allemands menacent l'île paradisiaque, on. découvre plusieurs meurtres de vahinés. A partir d'un fait historique méconnu (l'attaque de Tahiti par des navires allemands) et sur fond de colonisation et de guerre, les auteurs réalisent un récit policier autant intense qui surprenant.

  • Assurer une bonne nutrition aux enfants malades chroniques est essentiel, mais souvent compliqué par la pathologie elle-même comme par le cadre hospitalier, le rythme des soins et les effets secondaires des traitements.
    Ce vademecum doit permettre aux pédiatres comme à tous les soignants d'optimiser la prise en charge nutritionnelle des enfants malades. Evaluation nutritionnelle de l'enfant, intervention active - supplémentation, enrichissement, nutrition entérale ou parentérale -, prises en charge caractéristiques de maladies telles que le cancer, la mucoviscidose ou encore l'insuffisance rénale chronique : ce livre, fruit de la collaboration de trois pédiatres et d'une gastroentérologue spécialisée en nutrition clinique des Hôpitaux Universitaires de Genève, réunit toutes les informations pratiques pour une aide quotidienne à la décision.
    C'est main dans la main que soignants, pédiatres de la maladie chronique, pédiatres traitants, diététicien(ne)s et parents, optimiseront la prise en charge globale des « petits patients ».
    Laetitia-Marie Petit est médecin, spécialiste en nutrition clinique au sein de l'Unité de gastro-entérologie pédiatrique des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG). Claire Morice (HUG), Nathalie Rock (HUG) et Angelika Weber sont toutes trois pédiatres.

  • « Un jour, cher Maurice, vous avez pensé à moi pour un livre. Un livre particulier. Un livre sur vous mais écrit par moi, où je pourrais tout dire, votre part d'ombre comme de lumière. Vous ne vouliez pas d'une biographie écrite par un nègre. Ni d'un livre d'entretiens ou de mémoires - rien de plus ennuyeux et pontifiant que ces mémoires d'acteur sur leur carrière. La carrière, disiez-vous, ce n'est pas intéressant - c'est la vie qui l'est. Non, ce que vous souhaitiez, c'était un livre avec mon regard, dans lequel je pourrais évoquer tout ce qui m'intéresse, y compris les aspects dérangeants de votre personnalité. 
    Le cadeau était de taille. Était-il empoisonné ? Nous nous connaissions à peine et vous m'aviez choisi pour mettre à exécution une commande qui n'en était pas une. Une commande spéciale qui réclamait d'être détournée. À quelles fins ? Sans doute, je m'en rendis compte par la suite, afin de créer un lien inédit. Un étrange passage de relais entre vous, comédien rare, à la silhouette et à la voix qui me fascinait depuis tant d'années et qui décidait au soir de sa vie de se livrer, pour se délivrer peut-être. Et moi, inconnu ou presque, qui acceptait d'être ainsi votre confident et votre juge, votre marionnette et votre compagnon de voyage. Le temps d'une traversée. Désert, mer et glacier nous attendaient. Le détachement et la haine de soi en bandoulière. » J. M.

  • Fin 2005, la commission pluridisciplinaire des mesures de sûreté, chargée d'évaluer la dangerosité des condamnés en fin de peine, était créée, suivie par la rétention et la surveillance de sûreté début 2008. Une nouvelle architecture juridique se met ainsi en place, avec le concept de dangerosité comme pierre angulaire. Selon l'expression de Robert Badinter, nous passons d'une justice de responsabilité à une justice de sûreté. Cet ouvrage compile 23 entretiens réalisés avec des magistrats, avocats, psychiatres.

  • L'Egypte... Une terre aride traversée par le fleuve le plus long du monde. Désert et oasis, cités pleines de vie et cités de pierre, vestiges d'un passé et d'une civilisation ancienne dont les richesses archéologiques et les mystères ne cessent d'émerveiller encore de nos jours les chercheurs de toutes nationalités. Ceux-ci ont contribué à l'émergence d'une science, l'égyptologie, qui s'attarde notamment sur la découverte et la connaissance des rois d'Egypte. Les rencontrer, les comprendre, découvrir leurs rites, leurs moeurs, leurs us et coutumes, c'est appréhender d'une certaine façon un peu de l'Egypte antique.

  • D'Érasme à Rousseau, cet essai traverse trois siècles d'histoire de la philosophie, à la recherche d'une réponse à la question « Pourquoi voyager ? ».
    Si la question ne se pose guère aujourd'hui, elle fut pourtant, pendant trois siècles, l'objet de disputes complexes : car il était bien loin d'aller de soi que l'on pût voyager sans raison, pour le simple plaisir « d'aller voir ailleurs ». Entre le milieu du XVIe siècle et la fin du XVIIIe siècle, la République des Lettres devient ainsi la scène d'une controverse sur l'utilité des voyages, notamment en matière d'éducation. Y a-t-il de bonnes raisons de voyager, lorsque rien ne nous y contraint ? Quelle est l'utilité d'une pratique qui procède inévitablement de ce plaisir ambigu qu'est celui de la curiosité ou de l'attrait pour la nouveauté ? L'époque classique voit ainsi naître une réflexion sur les voyages dont les enjeux philosophiques sont évidents : elle montre l'importance que prend, dans la culture moderne, la question de l'éducation et son lien à une conception de l'homme en devenir, dont la formation ne repose plus seulement sur les mots, mais exige l'expérience du monde et le détour par les choses, exigence que manifeste par excellence la présence de la métaphore du livre du monde.
    Seules les études littéraires et historiques semblent avoir pris au sérieux la question des voyages et l'étude de ce phénomène original dans l'histoire de la pensée européenne qu'est la profusion des « arts de voyager » à l'âge classique. Cet essai étudie les enjeux philosophiques de ce qui fut autant un objet de disputes qu'un défi pour la pensée.

    Juliette Morice, agrégée et docteure en philosophie, est maîtresse de conférences en littérature et philosophie des XVIIe et XVIIIe siècles à l'université du Maine (Le Mans).

  • La mondialisation et la construction de l'Europe des Vingt-sept ont profondément fait évoluer le monde du travail et la place qu'y tiennent les étrangers. Les pays d'accueil, faute d'avoir su affronter le problème de l'intégration des nouveaux arrivants et de leur descendance, ont désormais le souci d'organiser la précarité de la main-d'oeuvre non nationale en vue de l'empêcher de s'installer durablement.
    Des concepts sont ainsi apparus, pour légitimer ou pour rendre compte de ce nouvel enjeu : on parle aujourd'hui de "circulation migratoire", et de "migrations temporaires". Le détachement de salariés ou les contrats saisonniers vont jusqu'à faire disparaître la figure même de l'immigré. Parallèlement, la présence persistante de sans-papiers, officiellement combattue, est tolérée pratiquement, non seulement au sein de secteurs à forte densité de main-d'oeuvre, mais aussi dans des activités comme la prostitution ou les services domestiques.

  • À Saigon il y a beaucoup de serpents, de fourmis et de margouillats à collectionner. Sans compter les habitants de la Cochinchine que le jeune médecin passionné de zoologie voudrait bien mettre dans sa ménagerie.
    Un récit décalé en pleine conquête coloniale.
    Texte intégral publié dans Le Tour du Monde en 1875.
    Découvrez la Cochinchine au 19ème à travers les yeux d'un colon français !
    EXTRAIT
    Peu de jours après notre arrivée à Hatien, le 29janvier, j'eus l'occasion d'assister à la fête du Têt ou Jour de l'an annamite. Les pratiques du culte de Bouddha et le culte des mânes des ancêtres, la crainte du diable, ou Maqui, et les bruyantes manifestations de la joie populaire s'entremêlent singulièrement pendant la célébration de cette fête. Elle dure au moins sept jours, mais les riches la prolongent plus longtemps; mon domestique me quitta, comme font à ce moment tous les indigènes au service des Européens, et je dus aller demander au fort l'hospitalité des officiers qui avaient le bonheur d'avoir un soldat pour cuisinier.
    A PROPOS DE LA COLLECTION
    Heureux qui comme... est une collection phare pour les Editions Magellan, avec 10 000 exemplaires vendus chaque année. Publiée en partenariat avec le magazine Géo depuis 2004, elle compte aujourd'hui 92 titres disponibles, et pour bon nombre d'entre eux une deuxième, troisième ou quatrième édition.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Albert Morice (1848-1877), jeune médecin affecté en Cochinchine, se découvre une passion pour la faune et la flore de la colonie, où il devient naturaliste et anthropologue.

  • Théa

    Aurélie Morice

    Flynn, Philip et Théa, trois séducteurs, sont arrêtés en pleine course !
    L'amour... Il existe différentes façons d'aimer.
    Flynn, Philip et Théa, sont trois compères qui ne croient pas en l'amour. Ils préfèrent draguer à tout va. Leur lieu de prédilection pour la chasse : les mariages ! Mais pourquoi ont-ils choisi ces fêtes pour cela ? Comment en sont-ils arrivés à détester l'Amour ?
    Mais, alors que tout se passe comme ils le souhaitent, un homme vient tout déranger.
    Qui est cet homme ? Que va-t-il advenir de ces trois compères ? Découvrez ce roman surprenant, où trois séducteurs sont pris à leur propre jeu...
    EXTRAIT
    Le lendemain, vers neuf heures, Elle entendit une sonnerie. Pensant que c'était son réveil elle tapa dessus, mais en réalisant que la sonnerie ne se coupait pas, elle émergea brusquement et attrapa son téléphone.
    - Allo?? avait-elle dit d'une voix encore endormie
    - Bonjour ma belle. Je te réveille?? Je suis désolé. Je voulais juste venir aux nouvelles, ça fait tellement longtemps que tu ne m'as pas donné signe de vie.
    - Oh salut Philip, comment vas-tu??
    - Moi ça va et toi?? Quoi de neuf??
    - Ça va bien, merci, allez dis-moi, qu'est-ce qui t'amène??
    - Ton mariage.
    - Comment ça?? C'est?? Ce n'est pas ce week-end, de quoi parles-tu?? Ou alors j'ai dormi bien plus que je pensais.
    - Je suis dehors, tu viens m'ouvrir??
    - D'accord, j'arrive.
    Théa raccrocha, sortit de son lit et renoua son peignoir éponge. Puis elle attrapa une brosse au passage et se coiffa rapidement sur le chemin de la porte.
    - Bonjour belle endormie, dit Philip en l'embrassant avant de reprendre la conversation laissée à l'abandon cinq minutes plus tôt. Avec Flynn on s'occupe de préparer l'enterrement de vie de garçon de Lucas et j'aurai besoin de quelques renseignements.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Aurélie Morice est née en 1984 à Caen, en Basse-Normandie. Maman de quatre enfants, elle jongle entre ses occupations familiales, son travail et l'écriture, une grande passion pour elle. Depuis qu'elle a dix ans, elle aime écrire. Elle débute avec des poèmes et des textes courts lors d'occasions diverses. En 2011, elle écrit une fan-fiction sur la saga Twilight, une suite aux quatre livres déjà existants. A l'été 2012, elle choisit de se lancer dans l'écriture d'oeuvres originales. Théa est son premier ouvrage.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • « Cambodge, du sourire à l'horreur » relate tout d'abord les événements dantesques qui ont accompagné et suivi la prise de Phnom Penh par les Khmers rouges, le 17 avril 1975.

  • Sur les côtes d'Afrique, le débarquement s'était effectué normalement et en bon ordre. On n'y croyait presque plus. Pourtant, la radio clandestine « Les Français parlent aux Français » ne se lassait pas de nous faire espérer. Et, par un beau dimanche tout bleu, du ciel on vit descendre des milliers d'hommes-oiseaux qui se balançaient dans l'air comme des pantins disloqués sous d'énormes corolles. La mer avait su garder son secret, et pour elle aussi l'heure H avait sonné. L'allégresse se lisait sur tous les visages depuis si longtemps fermés et durcis. On se doutait pourtant que la lutte serait plus âpre encore, mais les Alliés étaient là, et on était prêt à se battre. Seules les grandes villes devaient fatalement être visées par l'aviation ennemie. Aussi bon nombre de citadins, dont la présence n'était pas absolument indispensable en ville, se réfugiaient avec leurs familles dans les campagnes les plus proches... Dans cette atmosphère survoltée, qui exacerbait sournoisement la chair et l'esprit, l'amour allait déchaîner un torrent de passions...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Extrait : "La cohue démocratique n'est pas la Foule. Ignorante et naïve, la Foule commet et soumet joyeusement ses forces innombrables à des chefs acclamés et c'est elle, au service d'idées qu'elle adore sans les comprendre qui fit les grands mouvements de l'histoire. C'est elle encore, obscure, qui donne ce qu'elle n'a pas, la Gloire."

empty