Pascale Trompette

  • Le marché des défunts

    Pascale Trompette

    • Presses de sciences po
    • 2 Octobre 2008

    Le secteur des pompes funèbres français est entré dans la sphère du marché concurrentiel depuis la loi Sueur de 1993, après deux siècles de monopole réglementé. Il constitue un cas exemplaire de création d'un service public concurrentiel dans un domaine aux enjeux civiques et sociaux forts.
    L'auteur décrit la construction historique et politique de ce marché spécifique, entre État, Église et entrepreneurs privés. En arrière-plan, on découvre, au coeur de mouvements qui se jouent à l'échelon international, l'originalité des transformations du secteur français.
    Contribution au renouvellement de la sociologie économique contemporaine, l'ouvrage analyse le fonctionnement concret de ce marché à travers l'étude des pratiques concurrentielles, des règles de régulation et de la relation de service dans un domaine marqué par le poids du sacré et le rapport à l'intime.
    Ce livre propose une réflexion croisée entre science politique et sociologie économique.

  • Le funéraire, une autre « première ligne »

    ,

    • Pug
    • 19 Juin 2020

    La crise sanitaire provoquée par le Covid-19 a fait sortir bon nombre de « premières lignes » dans l'espace public : éboueurs, caissières, agent·es d'entretiens, routiers, personnels soignants, surveillant·es pénitentiaires... mais aussi professionnels du secteur funéraire.
    En effet, l'entrée en scène du virus a entravé et transformé les conditions de traitement des défunts et la prise en charge des familles. Partout les opérateurs funéraires se sont préparés à la survenue d'un pic de mortalité et ont inventé en situation des protocoles techniques pour gérer le risque lié à la menace de contamination.

    Mais le coronavirus n'a pas seulement révélé les contraintes quotidiennes d'un métier opérant en coulisse. En contrepoint, certaines évolutions initialement inscrites dans la lente temporalité de la sociologie du funéraire s'accélèrent, comme la dématérialisation de la relation de service, la personnalisation de l'hommage, ou encore la hausse de la crémation.

empty